Inquiétude au PS sur l’application trop stricte du programme

3 Publié le 18/05/2012 par La Rédaction

Le conseil des ministres est à peine réuni que déjà les premières inquiétudes fuitent dans les rangs des ministres et au PS. En cause, une volonté de François Hollande d’appliquer au plus vite et le mieux possible l’intégralité du programme, et ce dès les premières semaines.

Il l’avait annoncé à plusieurs reprises: dès qu’il serait élu, François Hollande se mettrait immédiatement au travail et traiterait ses futurs dossiers. Selon ses conseillers, il n’a quasiment plus dormi depuis le 6 mai. « J’ai des choses bien plus sérieuses à faire que de dormir » a-t-il expliqué avant de s’envoler pour sa première rencontre avec Barack Obama.

A Paris, les ministres ont reçu leur feuille de route et ont commencé à se mettre au travail, François Hollande souhaitant une application rapide et stricte du programme. « Il souhaite que d’ici le 1er juin, le programme soit totalement appliqué« , raconte un conseiller. « Le souci est que même si c’est réalisable, qu’allons nous faire pendant cinq ans ensuite? »

Un programme trop appliqué

Si certains sites de « fact checking » indique déjà 2% du programme réalisé, l’UMP n’a pas tardé à réagir. « Un parti qui applique un programme et des promesses, mais où va-t-on? » s’est emporté Jean François Copé. »Il y a une tradition républicaine en France et elle doit être respectée, appliquer des promesses de campagne électorale c’est de la pure démagogie« .

Même inquiétude au PS qui a en ligne de mire les prochaines législatives. « Si notre programme est appliqué avant les élections, il faudra trouver de nouvelles promesses et de nouveaux projets » se lamente un militant PS.

Contactée, la direction du PS n’a pas souhaité répondre à nos questions.

La Rédaction

Publicité
Publicité