Samir Nasri n’insulte personne, les journalistes choqués

6 Publié le 26/06/2012 par La Rédaction

« Bonne fin de journée à vous», « Portez vous bien »… Des propos forts et déplacés attribués à Samir Nasri après la défaite des Bleus en quart de finale de l’Euro contre l’Espagne, et relayés par les tweets de différents journalistes présents en « zone mixte » à ce moment-là. Un match indigent, des joueurs fatigués, […]

« Bonne fin de journée à vous», « Portez vous bien »… Des propos forts et déplacés attribués à Samir Nasri après la défaite des Bleus en quart de finale de l’Euro contre l’Espagne, et relayés par les tweets de différents journalistes présents en « zone mixte » à ce moment-là.

Un match indigent, des joueurs fatigués, et des journalistes revanchards

Les traits tirés, déçus, les joueurs de l’Équipe de France sont bien passés devant les médias, ont donné de courtes interviews, avant de s’engouffrer dans le bus qui les ramenait à l’hôtel. Mais suite à son geste rageur à l’encontre d’un de nos confrères de l’Équipe lors du premier match, c’est l’arrivée de Samir Nasri qui a catalysé l’attention. Mais contrairement à ce qui a été relayé par la presse sportive, il n’a pas eu de réaction hostile… Au grand désarroi de certains prétendus journalistes d’organes de presse concurrents.

« Il est resté impassible, c’était terrifiant”

Samir Nasri est au cœur de la polémique de cet Euro 2012 après avoir adressé un “Ta G…”  à un de nos confrères de l’Équipe. Le joueur était très attendu par les journalistes à l’issue du match. “Nous nous attendions à nous faire couvrir d’insultes mais il n’a rien fait, il est resté impassible, c’était terrifiant” raconte un des journalistes sportifs encore sous le choc. “Des années que je suis l’Équipe de France, je n’avais jamais vu un comportement pareil“.

Selon certaines sources, le joueur Français aurait même adressé un “Bonne fin de journée” et “Portez vous bien” à l’ensemble des journalistes présents, provoquant un flot d’insultes de leur part. Une jeune journaliste a du être prise en charge après que le joueur se soit adressé en des termes très crus envers elle: “Comme promis, je dédicace mon maillot pour votre fiston en rentrant“.

Repenser l’Equipe de France

Une fois le joueur parti, un conciliabule s’est mis en place au sein des journalistes présents à la Donbass Arena, auquel nous avons refusé de participer. Mais il est clair qu’aujourd’hui il faut repenser l’Équipe de France, de tels dérapages sont indignes du sport et des valeurs que les joueurs sont censés porter. Combien de dérapages de cette sorte avant que la Fédération n’intervienne?  Samir Nasri pourrait être ainsi suspendu plusieurs matchs.

Le Gorafi

Publicité
Publicité