Le gouvernement a-t-il négocié un accord avec Google sur le mot « rigueur » associé à François Hollande?

6 Publié le 28/06/2012 par La Rédaction

Alors le gouvernement affirme tenir son plan de travail ainsi que les promesses du candidat, de plus en plus de voix discordantes font savoir qu’il manque près de 10 milliards d’euros dans les caisses de l’État. Mais le gouvernement refuse de parler de rigueur. Mieux, Google aurait été sommé à la mi juin de retirer […]

Alors le gouvernement affirme tenir son plan de travail ainsi que les promesses du candidat, de plus en plus de voix discordantes font savoir qu’il manque près de 10 milliards d’euros dans les caisses de l’État. Mais le gouvernement refuse de parler de rigueur. Mieux, Google aurait été sommé à la mi juin de retirer le mot « rigueur » en association automatique avec les mots « gouvernement » et « François Hollande ». Un accord démenti par les intéressés.

Des recherches plus « propres »

C’est un technicien de Google France qui a révélé l’affaire, affirmant avoir été contacté par des personnes de plusieurs cabinets du Premier Ministre et de l’Élysée. Selon lui, il s’agissait de « clarifier des éléments de langage et éviter une propagation des rumeurs liées à la rigueur budgétaire« . Pour cela, le gouvernement souhaitait un nettoyage dans l’association des mots dans la recherche google. Ainsi les mots « gouvernement » ou « François Hollande » ne seraient plus associés automatiquement au mot « rigueur ».

C’est la seconde fois que Google se voit demandé d’ajuster son moteur de recherche. En début de semaine, des associations Juives avaient demandé et obtenu que le mot « Juif » ne soit plus automatiquement associé aux recherches sur les personnalités. « Ici on va clairement plus loin » estime un spécialiste. « Si cela est avéré, le gouvernement aura du mal à se justifier« .

Préserver l’opinion

Alors qu’il manque plus de 10 milliards d’euros dans les caisses et que la crise continue de faire rage, la rigueur est un mot que le gouvernement refuse d’utiliser. « Le gouvernement fera tout pour contourner la chose mais il ne peut pas se voiler la face. Et dans ce cas, il a clairement peur de voir le mot rigueur associé à François Hollande et au reste du gouvernement » explique ce membre de cabinet ministériel sous l’anonymat.

Si Google et le gouvernement ont formellement démenti un quelconque accord,  le moteur de recherche ne prend plus en compte l’association de mots « rigueur » et « gouvernement » ou « François Hollande ». Ainsi la recherche réalisée indique « zéro résultat ». Coïncidence? Selon d’autres sources, les administrateurs de Wikipédia auraient constaté plusieurs connexions d’IP enregistrées auprès de ministères dans des tentatives de modifications ou d’altérations des définitions des mots « rigueur » et « rigueur budgétaire ».

Face à l’accumulation de preuves directes et indirectes, le gouvernement devrait tenter un terrain d’entente ou désamorcer la polémique qui vient en désavouant les instigateurs à l’origine des manipulations.

recherche

La recherche Google « gouvernement rigueur » ne donne plus aucun résultat depuis hier soir

Publicité
Publicité