Après « Le Figaro », Etienne Mougeotte pourrait rejoindre « Cartoon Network »

1 Publié le 13/07/2012 par La Rédaction

C’est la saison du mercato dans la presse et la télévision Française. Après la nomination d’Audrey Pulvar à la tête de la rédaction des Inrockuptibles, c’est le nom d’Étienne Mougeotte qui rejoindrait la chaîne « Cartoon Network » à la rentrée comme chroniqueur régulier. Recentrer la chaîne sur la scène politique Étienne Mougeotte, connu pour son sarkozysme […]

C’est la saison du mercato dans la presse et la télévision Française. Après la nomination d’Audrey Pulvar à la tête de la rédaction des Inrockuptibles, c’est le nom d’Étienne Mougeotte qui rejoindrait la chaîne « Cartoon Network » à la rentrée comme chroniqueur régulier.

Recentrer la chaîne sur la scène politique

Étienne Mougeotte, connu pour son sarkozysme affiché durant la campagne et les années précédentes aura la dure mission d‘intéresser les plus jeunes aux rouages complexes de la politique et de l’économie. « Il s’agit de redonner goût à la politique pour les plus jeunes » selon la chaîne. « La télévision pour enfant est restée relativement à l’écart de la scène politique, de manière neutre et il est temps d’apporter un souffle nouveau« .

Ainsi, Étienne Mougeotte pourrait animer de petites chroniques diffusées entre les programmes.  « Étienne est impatient de commencer » explique-t-on dans son entourage « Il veut que les enfants puissent décrypter l’actualité pour être prêts aux changements globaux à venir« . Il recevra des invités, des experts qui avec lui, commenteront et analyseront les dessins animés.

« On a oublié le caractère social et très politique du dessin animé. Pour Étienne c’est un pari risqué à relever après plusieurs années au Figaro mais il est très enthousiaste » selon un cadre de la chaine. Cela marquerait son retour à la télévision, un domaine qu’il avait quitté après son départ de Tf1 en 2007.  Le programme pourrait être diffusé dès la rentrée de septembre 2012.

Des téléspectateurs inquiets

Néanmoins, plusieurs associations de téléspectateurs se sont émues du choix de la chaîne. Selon elles, il apparait comme certains que l’orientation politique de Mr Mougeotte ne fait aucune doute : « On peut raisonnablement craindre un discours politique dans ses émissions, dangereux pour un public aussi jeune et malléable« .

Des critiques balayées par la chaîne qui souligne que « l’intégrité politique de Mr Mougeotte n’est pas objet de débat« . Le CSA à quant à lui indiqué qu’il serait « prudent » et « attentif » sur le contenu éditorial des émissions. Verdict septembre 2012.

Publicité
Publicité