Rentrée: plusieurs enseignants se plaignent d’avoir des emplois du temps trop monotones

7 Publié le 05/09/2012 par La Rédaction
Un problème inédit pour l’Éducation Nationale: une fronde de plusieurs professeurs qui estiment avoir des emplois du temps trop rigides et trop monotones.

Un problème inédit pour l’Éducation Nationale: une fronde de plusieurs professeurs qui estiment avoir des emplois du temps trop rigides et trop monotones.

Si la rentrée 2012 se sera plutôt bien passée dans l’ensemble, quelques points de friction semblent apparaître ici et là. Entre autres, une fronde de plusieurs professeurs qui estiment avoir des emplois du temps trop rigides et trop monotones. Un problème inédit pour l’Éducation Nationale. Enquête.

23h de cours de maths par semaine

Pour certains professeurs, cette rentrée est peut être celle de trop. Outre des classes surchargées, certains ont décidé de mettre en avant un problème inédit mais récurrent, la monotonie des emplois du temps des enseignants. « J’ai près de 23h de cours de mathématiques par semaine » explique cet enseignant de 45 ans. « Mes élèves se plaignent parfois d’avoir 5 à 6h de maths par semaine, alors imaginez 23h, il faut changer cela ».  Selon un syndicat, le malaise serait persistant et cela depuis des années. « Nous avons essayé d’avertir les pouvoirs publics sur ce problème, sans résultat. » explique un représentant.

Une situation « normale » selon le Ministère

Officieusement, plusieurs représentants du Ministère de l’Éducation ont qualifié la situation de tout à fait normale « Il n’y a rien d’anormal dans les emplois du temps, ils sont conformes aux directives françaises et européennes ».  De son côté l’UMP n’a pas tardé à donner son avis sur le sujet. Pour le délégué à l’Éducation, il faut réformer les emplois du temps « qui ne sont plus adaptés au monde moderne, et permettre aux professeurs qui le désirent de pouvoir changer de matière« . Interrogé, le Ministère de l’Éducation s’est refusé à tout commentaire sur la question.

Pour le service Vie Scolaire

Le Gorafi

Publicité
Publicité