Il se blesse grièvement en imitant la mort de Marion Cotillard dans « Dark Knight Rises »

8 Publié le 17/09/2012 par La Rédaction

En voulant rejouer la scène de la mort du personnage de Marion Cotillard, un jeune homme de 22 ans s’est grièvement blessé sous les yeux de ses camarades impuissants.

Encore un effet pervers du cinéma et de ses débordements ? Beaucoup de questions restent sans réponse face à ce drame et les enquêteurs auront fort à faire. La mort du personnage de Marion Cotillard dans « Dark Knight Rises », moquée pour son jeu approximatif , vient de provoquer son premier drame, avec le terrible accident dont a été victime un jeune homme de 22 ans, qui a voulu prouver à ses amis qu’il pouvait mourir « de manière plus crédible » que Marion Cotillard.

Un jeune homme sans histoires

Internet est-il allé trop loin ? En voulant rejouer la scène de la mort de Marion Cotillard, un jeune homme de 22 ans domicilié dans l’Oise s’est grièvement blessé sous les yeux de ses camarades impuissants. Le jeune homme, sans histoires, passait une soirée avec des amis quand la conversation a dévié sur le dernier Batman « The Dark Knight Rises » . Le jeune homme aurait alors évoqué la fameuse scène où le personnage de Marion Cotillard meurt, scène moquée par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux, certains n’hésitant pas à se filmer pour reproduire le jeu de l’actrice.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le drame aurait été provoqué par une discussion houleuse avec ses amis, qui mettaient en doute ses capacités d’acteur. « Il a voulu leur montrer qu’il pouvait le faire, il y est arrivé » explique un enquêteur. Après avoir mimé la scène, le jeune homme ne s’est pas relevé. « C’est arrivé très vite, nous avons pensé qu’il continuait à jouer la comédie » selon un proche. Et les médecins de conclure « Il a probablement oublié de respirer et voulu pousser le réalisme au maximum mais il ne s’est pas rendu compte de son erreur » . Hospitalisé, ses jours ne seraient plus en danger.

De notre envoyé spécial à Beauvais

Le Gorafi

Publicité
Publicité