Jean-Marc Morandini: son livre sur la Philosophie des Lumières en tête des ventes sur Internet

61 Publié le 20/09/2012 par La Rédaction

L’animateur de télévision habitué des « buzz » et autres « clash », sort cette semaine un livre qui va en surprendre plus d’un. L’ouvrage, un essai philosophique qui est d’ores et déjà en tête des ventes sur Internet.

C’est une facette de Jean-Marc Morandini que l’on ne connaissait pas. L’animateur de télévision habitué des « buzz » et autres  « clash », sort cette semaine un livre qui va en surprendre plus d’un. L’ouvrage, un essai sobrement intitulé « La Philosophie des Lumières en France et en Europe, entre postmodernisme et néo-situationnisme » est d’ores et déjà en tête des ventes sur Internet. Lectures exclusives.

Un animateur honteusement mal aimé

« Oui j’ai beaucoup souffert mais c’est du passé » . Jean-Marc Morandini ne veut plus parler de son passé tapageur et ombrageux. L’animateur, passé de Direct8 à NRJ12, souvent caricaturé et montré du doigt a décidé de casser son image de chasseur de buzz et de clash en se consacrant à sa passion première, la philosophie.  Peu de gens le savent mais l’animateur aime à raconter qu’il passe son temps en loge à dévorer Kant ou Hegel.  « J’ai toujours été impressionné par la philosophie des Lumières, j’ai voulu démontrer que le système de pensée intrinsèque et extrinsèque sont complémentaires dans l’optique d’une mise en parallèle avec une dialectique européenne». Et de rappeler les nombreux articles traitant de philosophie sur son blog. « J’ai souvent voulu inviter des penseurs modernes dans mes émissions mais les producteurs refusaient, ils avaient peur pour leur image » . L’animateur a passé plusieurs mois à la rédaction de son essai, relativement bien accueilli par les spécialistes.

Une analyse pointue

Universitaires et chercheurs sont unanimes sur la question. « Oui, nous sommes unanimes. Jean-Marc Morandini pose enfin les vraies questions et met en relation la philosophie des Lumières avec l’École de Moscou, relativement peu étudiée. C’est une avancée majeure pour mieux comprendre les rouages des déclencheurs de la Révolution Française » .  Pour le professeur Victor Hardouil du Collège de France il s’agit d’un ouvrage capital. « Il n’y a rien dans le livre qui soit avancé sans sources, sans analyses, rien n’est laissé au hasard, il faudra plusieurs années pour réaliser l’importance de l’apport d’un tel livre dans la philosophie occidentale » .

« Je ne cherche pas les éloges » confie l’animateur qui travaille déjà sur un second volume « La Pensée Européenne à l’épreuve de l’Empire Napoléonien, néo marxisme et subconscience des Nations» ainsi qu’un « Que Sais-je » sur « L’honnêteté intellectuelle des médias« . Avant d’achever l’entretien en forme de clin d’œil sur sa carrière: « Sans philosophie, nous ne sommes que des hommes nus » .

Philosophie des Lumières en France et en Europe, entre postmodernisme et néo-situationnisme de Jean Marc Morandini  Gallimard NRF Essai, 712 p. , 35€.

Le Gorafi

Publicité
Publicité