Hollywood inquiet : « Resident Evil V Retribution » pourrait rendre tous les autres films « trop bons »

6 Publié le 26/09/2012 par La Rédaction
resident

Le nouveau Resident Evil ne fait pas que des heureux à Hollywood. En effet, certains s’inquiètent des trop mauvaises critiques et avis négatifs sur le film, estimant que le film pourrait rendre bons ou meilleurs tous les autres films sortis ou à sortir cette année.

Sorti depuis une semaine aux États-Unis, le film « Resident Evil Retribution », pas nécessairement attendu avec impatience par tous, ne fait pas que des heureux à Hollywood. En effet, certains s’inquiètent des trop mauvaises critiques et avis négatifs sur le film, estimant que le film pourrait rendre bons ou meilleurs tous les autres films sortis ou à sortir cette année.

Un « trop » mauvais film ?

Les premières critiques à l’issue de la sortie du film sont claires : si ce film là obtient un Oscar, n’importe quel film vaguement adapté d’un jeu vidéo pourra en obtenir. On parle de l’équivalent d’un « Parrain 2 » du navet, d’un opus catastrophique, de quelque chose de rarement  vu sur grand écran.

C’est ce qui inquiète grandement les majors hollywoodiennes qui non seulement vont devoir affronter l’absence de concurrence économique et la légèreté culturelle d’un tel film mais craignent surtout qu’un trop mauvais film ne rendent leurs films passablement bons et meilleurs. « On est en train d’habituer les spectateurs à avoir un cinéma de mauvaise qualité, c’est regrettable » estime un responsable de studio, « Paul WS Anderson est un très mauvais réalisateur mais il en fait clairement trop, il n’est pas nécessaire de gâcher autant son travail » .

Les studios ont peur que les spectateurs se jettent sur les autres projets de films d’action de franchise au motif qu’ils seraient de « plutôt bons et corrects films, là où Paul WS Anderson n’a jamais pu apporter une vraie vision dans ses films« . Un autre responsable de major sonne l’alarme « Les gens risquent de trouver subitement plutôt bons des films comme « The Amazing Spider-Man » ou « Prometheus », c’est un risque à suivre avec attention… » .

Constantin Film temporise, les autres studios sortent leurs armes

De son côté Constantin Film a tenté de temporiser, estimant qu’au contraire « un très mauvais film ne pouvait pas être une aussi mauvaise chose pour l’industrie du cinéma dans sa globalité » . Selon elle, Paul WS Anderson n’a jamais eu l’intention de mettre en valeur les autres films sortis ou à sortir.

Les autres studios ne baissent pas les bras et annoncent une série de contre mesures. « Nous allons regarder attentivement l’internet et les journaux, et lister toutes les bonnes critiques, les diffuser massivement sur Internet et dans les réseaux sociaux pour montrer que le film n’est pas aussi mauvais que cela » explique un responsable. Un bras de fer qui risque de faire des dégâts. Le film sort en France aujourd’hui 26 septembre.

Le Gorafi

Publicité

6 avis éclairés

134

monsieur gabriel 15/02/2013

Alors oui, c’est drôle, oui, c’est piquant, mais surtout : c’est juste.
Clairement on éduque le consommateur avec un niveau d’exigence frisant le lamentable. C’est pas en l’abrutissant avec des nanards qu’on va tirer la société vers le haut.
Même si mon propos peut sembler (vaguement) réac, une question demeure : quelqu’un qui n’a été soumis qu’à ce type de film peut-il prétendre à plus ?

154

John Doe 26/09/2012

Déjà disponible en VOD dans toutes les bonnes crèmeries et … oui, c’est un gros navet (mais qui en aurait douté ?).

119

jimbo 26/09/2012

« On parle de l’équivalent d’un « Parrain 2″ du navet, d’un opus catastrophique, de quelque chose de rarement vu sur grand écran. »

Voici une nouvelle preuve irréfutable que « On » est un con.

124

Emoi 26/09/2012

Ils n’ont pourtant aucunes craintes à avoir: on ne se jettera pas sur leurs films, même si il y en a un plus nul que les autres.
Et puis, si on ne produit plus des « merdes », que vont regarder les abrutis à la télé… Ce serait égoïste de privés les abrutis de ces films en les catégorisant comme « bons » alors qu’ils sont dédiés à ce public.
Non à la privation de films pour les abrutis. Il y a assez de contenu audiovisuel pour le peu de monde que nous représentons (intellos, grosses têtes ou simplement d’intelligence moyenne) alors que le groupe majoritaire, les abrutis, ont besoin d’être occupés avec des choses qui ne demandent surtout aucunes réflexions. Et si nous dérogeons à cette règle, ils s’emmerderont et nous causerons des problèmes. Souvenez-vous, par exemple, de ces courses de bagnoles « tunées » conduite par des « barakis » qui ont polluées nos routes, autant dans les villages que les villes, pendant des années. Et que dire aussi, si ces abrutis viennent envahir nos espaces de divertissements (à noter que le peu de café de poivrot existant encore ne permettent plus d’absorber le flux croissant d’abrutis).

Il est donc vital, pour nous, hommes et femmes sensés, qu’il y ai encore beaucoup de divertissements audiovisuels pour occuper cette masse d’abrutis et que ce contenu ne soit surtout classés comme « bons » afin de le garder disponible à ce public spécifique qui relie une bonne critique au mot « chiant ».

159

Krimlin 26/09/2012

C’est quand même pompé mots pour mots sur l’article de Batman. C’était marrant la première fois 🙂

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *