iOS6 Maps: Apple souhaite l’arrestation rapide des auteurs présumés de l’application

7 Publié le 28/09/2012 par La Rédaction

Alors que la nouvelle version d’iOS6 provoque la colère des usagers d’Apple avec son appli Maps, le PDG d’Apple Tim Cook a présenté ses excuses à ses usagers avant de demander l’arrestation rapide des auteurs de l’appli, des techniciens renommés de la société, qui pourraient avoir trouvé refuge à l’étranger.

Alors que la nouvelle version d’iOS6 provoque la colère des usagers d’Apple avec une fonctionnalité Maps très critiquée, le PDG de la firme à la pomme, Tim Cook a présenté ses excuses à ses usagers avant  de demander l’arrestation rapide des auteurs de l’application incriminée. La police confirme que les auteurs, des techniciens renommés de la société pourraient avoir trouvé refuge à l’étranger.

Une application très critiquée

A peine sortie l’appli Maps a été sévèrement critiquée. Remplaçante de google maps, les usagers se sont massivement plaints d’erreurs, d’affichages incohérents, de 3D incertaine. Enfin, certains plans se sont avérés tout simplement faux ou illisibles. Une erreur que Tim Cook a reconnu ce jour en conférence de presse. « Je veux présenter mes excuses pour cette application et aux usagers » . Avant d’ajouter que Apple travaillait en étroite collaboration avec la police pour localiser les suspects.

« Nous avons plusieurs pistes, l’une d’elle nous mène à l’étranger où les suspects ont pu trouver refuge » . Tim Cook a de plus présenté aux journalistes plusieurs photos des techniciens suspectés d’avoir travaillé sur Maps. « Nous espérons que ces informations permettront l’arrestation rapide des suspects » a expliqué Tim Cook, rappelant que les suspects pouvaient être armés et dangereux. « Les pays qui ont accueilli ces criminels doivent les expulser, ils doivent être jugés devant un tribunal » . Les techniciens ont répondu par une déclaration lue par leur avocat, affirmant qu’ils craignent de ne pas bénéficier d’un procès équitable. « Nous reviendrons quand nous aurons reçu toutes les garanties » .

Dans le même temps, plusieurs sites internet d’usagers d’Apple se sont créés, diffusant les photos des techniciens en fuite.  Une initiative condamnée par la police. « Certes les usagers sont furieux mais ils n’ont pas à se faire justice de la sorte » a rappelé Robert T. Douglas de la police de New-York. Par ailleurs la police a refusé de confirmer la rumeur selon laquelle Apple offrirait une récompense de plus d’un million de dollars pour la capture des techniciens.

De notre correspondant à New-York

Le Gorafi

Publicité
Publicité