Toute l'Information selon des sources contradictoires|Vendredi, octobre 24, 2014
Vous êtes ici Home » France » Société » Les syndicats du BTP demandent aux francs-maçons de changer de nom
  • Retrouvez nous sur

Les syndicats du BTP demandent aux francs-maçons de changer de nom 

Temple

Colère dans le bâtiment. Trois des cinq organisations représentatives des salariés du BTP sont montées au créneau hier. Après des mois de concertation, ils ont publiquement appelé les francs-maçons, toutes obédiences confondues, à changer de dénomination. Après réflexion, les professionnels du bâtiment ont en effet jugé que l’appellation « franc-maçon » portait atteinte à l’image de leur corporation. Polémique

Des francs-maçons pas si « maçons » que ça

L’avertissement est venu de la CGT, la CFDT et FO hier après midi. Lors d’une manifestation commune devant les locaux du Grand Orient de France, Eric Aubin, secrétaire général de la CGT-Construction a prévenu les frères : « Après analyse, nous en sommes venus à la conclusion que les francs-maçons devaient abandonner leur nom. Cela fait plus de 200 ans qu’aucune activité de maçonnerie n’a été exercée pas ces soi-disant « maçons ». Alors si nous sommes là aujourd’hui c’est pour défendre les vrais maçons ! Ceux qui se forment durant des années à l’art de la brique et de la truelle. »

Du côté des frères on tente d’apaiser le jeu. José Gulino, nouveau grand maître du Grand Orient depuis début septembre, est le premier à s’être exprimé sur la polémique : « Ce débat n’a pas lieu d’être. Les premiers francs-maçons étaient de vrais maçons. Ce nom est un hommage à notre histoire. Même s’il est vrai que quasiment aucun de nos membres n’exerce le métier de maçon, de nombreux frères travaillent toutefois dans des entreprises du BTP. A des postes de direction certes, mais dans le BTP quand même ».

Les francs-maçons visés de toutes parts

Après cette revendication ouverte des professionnels du BTP, d’autres attaques visent les frères. En effet de nouvelles voix s’élèvent pour demander aux francs-maçons d’enlever la particule « francs » de leur appellation. Aucune réaction des différentes loges maçonniques à ce sujet jusqu’à ce jour.

Le Gorafi

 

Articles liés:

50 Avis éclairés Les syndicats du BTP demandent aux francs-maçons de changer de nom

  1. CASIMODO

    La connerie n’a plus de limite !
    En ces temps de crise les syndicats n’ont rien d’autre à foutre ?… Le BTP souffre paraît-il d’une mauvaise image, veut-il en plus passait pour crétin ? Si ces braves gens persistent alors qu’ils revendiquent également la suppression de tous les noms commerciaux. Si je suis leur raisonnement : la Sté Bouygues n’est plus dirigé par un Mr Bouygues, alors elle n’a plus le droit de s’appeler Bouygues ! Élémentaire mon cher Watson ;-)
    Comme disait Pierre Dac : « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait »…

     
  2. Hytloday

    Cette polémique est intéressante à plusieurs titres, franc à l’époque voulait dire free, CAD libre, sont-ils libres aujourd’hui, j’en doute.
    Syndicats : combien de divisions aurait dit l’un des leurs, camarade de surcroît.
    Les syndiqués en France, dans le privé c’est environ 8% des salariés, ce qu’on appelle, les forces vives de la nation ( dauphine par barbés)on nous rebat les oreilles avec cette menace, avec un des leaders qui cache ses propres oreilles, ils ont un seul pouvoir celui de nuisance.

     
  3. Zelkyor

    Ok, je suis luthier! Bientôt les syndicats frapperont à notre porte en disant qu’on fabrique des violons et non pas des luths, on devra donc changer de nom? — »
    Faut arrêter le délire, ils sont bons pour râler…

     
    • Romain Danslesac

      Cher Mr Zelkyor,

      Je suis moi-même comptable, et j’ai reçu le visite du syndicat des ébénistes de France qui me demande de changer l’intitulé de on métier. En effet, selon eux, je travaille à un bureau et non une table, et donc à compter du 1er janvier prochain (si la fin du monde n’a pas eu lieu), je deviendrai combureau… Je trouve ça ridicule !!!

       
      • Zelkyor

        Dites leur que able est simplement le suffixe de compte.
        Aucun rapport avec la table, mais ce serait drôle!

         
  4. Omale

    En tant que maçon, je suis d’accord avec les syndicaliste.Les franc-maçons ne sont ni franc(c’est une société secrète après tout) ni maçon. Le fait que leurs ancêtres l’aient été ne leur donne pas le droit de s’en revendiquer
    J’ai moi-même un doctorat en maçonnerie obtenu à la sueur de mon front, je suis donc un vrai maçon.De même, je suis a peu prés certains que ces messieurs ne tiendraient pas 10 minutes à porter des parpaings de 25 Kg sous un soleil de plomb tout en s’abreuvant de Kanterbrau…

     
    • Marcoroz

      La thèse que vous avez soutenue, combien de kgs ? Et pendant combien de temps l’avez-vous soutenue ?

       
  5. Baud Gérard

    Nous sommes dans la symbolique et rien d’autre.
    Donc il ne faut pas tout mélanger les  » francs -maçons  » respectent tout le monde ( le travail en loge est avant tout base sur des fondations )
    Les fondations sont les hommes qui composent la loge.
    Nos syndicalistes feraient mieux de s’occuper pleinement de leur mission.

     
    • jalhou

      Pourquoi les imbibés de Kanterbrau pourraient-ils donner des leçons à ceux sont maçons de coeur et d’esprit ? Malheureusement l’éxagération de l’attaque n’est pas due aux « maçons opératifs » mais essentiellement à ceux qui se prétendent « francs maçons » ou maçons libres qui sont devenus spéculatifs car utilisant symboliquement les outils de l’opératif pour tailler leur pierre et construire un meilleur monde une société de liberté, d’égalité, de fraternité et de sagesse. Les francs maçons d’aujourd’hui sont noyautés par des individus qui ne sont plus des spéculateurs de l’esprit pour le bien de la société humaine mais bien des libéraux avide de pouvoir et d’argent, spéculateurs pour leurs intérêts personnel ou ceux de leurs réseaux. Alors à qui la faute si les « initiés » de la maçonnerie sont considérés comme des voyous plus intéressés par les « marchés publics » que par l’évolution de la condition
      humaine. Ils sont incapables de faire le ménage chez eux car ils se doivent entre eux comme dans toute organisation « mafieuse » aide et assistance. Seules quelques voix de l’intérieur commencent à s’élever pour porter un début de remise en question de ce principe qui semble couvrir tous les excès, mais la patrouille veille et elles se font baillonner le plus souvent car elles émanent soit-disant de « faux-frères » aigris et non représentatifs de la FM.
      Je suis assez satisfait que les syndicats du bâtiment aillent sur ces plates bandes car ainsi la question ne peut plus rester un simple voeu pieux, mais nécessite un vrai débat ouvert par toutes les obédiences et tous les mouvements maçonniques pour remettre en question donc en cause franchise et honnêteté
      de leurs membres. Un grand nettoyage pourrait en découler qui permettrait d’entendre le
      mot « franc-maçon » comme une marque de qualité, d’honnêteté, de partage et de dévouement aux autres qui rendrait fiers tous les vrais maçons de leur homonymie.

       
  6. jakin

    ABRUTIS !!!! FIL À COUPER LE BEURRE OU À PLOMB :-) ?

     
  7. francois

    décidément il est temps d’arrêter d’engraisser ces bons a rien , ces inutiles alimentaires sans memebres. Si il veulent prendre la parole, qu’il représente quelque chose avant de parler et de dire des idiotie.Ils vivent au crocher du contribuable faute de syndiqués et ils osent mettre la pagaille .
    je suis tolerant mais avec autant d’imbéciles inutiles, je ne peux ps m retenir

     
  8. femmme

    Il est très évident que dans des temps aussi difficiles, les syndicats, si tout ceci est vrai, se ridiculisent.

     
    • yaq

      tous ces conclaves para-religieux sont un problème réel dans les milieux syndicaux

       
    • Arobase

      Allons bon ! Ils revendiquent la noblesse de leur métier, et ils se ridiculisent ! Et quand ils défendent les travailleurs, on les accuse de faire ch***, d’être responsables du chômage, de la crise et tout de le toutim…
      Une manifestation de plus de l’antisyndicalisme de base.

       
  9. man31

    de plus malgré ce que l’on pense il y a plus de franc maçon opératif que l’on imagine…
    sur quelle donnée base t’il leurs déclarations.

     
  10. JohnyBoy

    Ce combat est légitime. Les mots véhiculent des idées et des valeurs. Il est tout à l’honneur des maçons de protéger l’appellation de leur métier.

     
    • man31

      je pense que les syndicats devraient plus s’occuper des vrais problèmes dans le bâtiment que de perdre leur temps a brasser du vent et de revoir leurs connaissance en histoire ils doivent vraiment rien a faire d’autre!!

       
  11. KatsuNanane

    Quelle belle initiative… En tant que présidente des AOC (Amateurs d’Ornithologi-Câlins), prônant le droit à la relation intime entre les Hommes et les oiseaux, je vais de ce pas sommer le collectif d’entrepreneurs « les pigeons » de changer de nom.

     
  12. Vidal

    A l’heure où la valeur travail est dévaluée par rapport au capital, il y a des pinailleurs qui s’en prennent aux francs maçons.
    Déplorable!
    Je suis syndicaliste et de la CGT6 de surcroit et je ne comprends vraiment pas comment certains camarades peuvent perdre leurs forces en de telles polémiques.
    Ils sont tombés sur la tête.v

     
  13. deral

    a prendre au moins au 3° degre
    au plus au 33° degre

     
  14. ZENIT

    Afin de mettre un terme à cette querelle inutile je vais déposer les statuts de la grande loge « oxydant de France » où je me ferai élire premier grand traître. Elle regroupera tous les déçus de la garantie décennale, les amateurs de défauts de construction, les auteurs de liquidation judiciaire en cours de chantier, les plombiers en fuite, les électriciens mal éclairés, le copain qui peint et la copine aussi.Bref de quoi contenter tout le monde.

     
  15. jean TY

    Vouloir construire un mur juste avant la fin du monde c’est comme vouloir traverser l’ile de france en RER pour aller pointer à pole emploi c’est trop gentil, gare au licenciement et surtout ne souriez pas dans le metro sinon c’est la garde à vue

     
  16. Jiji

    Quand est ce que le syndicat des pêcheurs demandera à l’église catholique de changer la dénomination des mauvais chrétien qui ne sont « que de pôvres pêcheurs » cela nuit gravement à leur image.

    Et le syndicat des maris cocus ne ferait-il pas un procès à l’islam pour l’usage excessif du mot « infidèle ».

     
  17. perhouan

    saviez vous que les cadres de Bouygues ont été organisé en 1963 par le fondateur dans une structure quasi para maçonnique ou compagnonnique, « les Compagnons du Minorange, comme un syndicat maison !
    quand à ce mouvement Syndicaliste anti FM ne serait-il pas plutôt travaillé par le FN, montrant la percée de ce dernier à la CGT, à la CFDT et à FO (c’est- y pas le comble ?)

     
  18. Cormier

    A mon avis les syndicats etant en perte de v itesse,il essaient de noyer le poisson;il ne faudrait pas qu’ils se noient eux méme en voulantmettre le bazar là ou il n’est pas et plutot se tourner vers la sociéte en pleine dérive actuellement

     
    • Arobase

      Non, ils essaient de noyer le maçon.
      C’est plus dur, le maçon étant moins submersible que la truite, par exemple.

       
  19. Wise

    Je crois qu’il y en a qui n’ont (toujours) pas compris que tous les articles de ce site sont a prendre avec humour…
    A moins que tout ça soit vrai !? Guetta est sourd, la comédie musicale the Human centiped existe bel et bien, de même pour la chirurgie réparatrice pour corriger le regard triste des bassets et le foot sur autoroute… Bref c’est le gorafi, pas le figaro, arretez de vous insurger dans le vent pour tel ou tel parti, c’est de l’humour !!!

     
    • Soelian

      Vous vous croyez drôle ? Les sites d’information fiables et indépendants sont de plus en plus dur à trouver en cette ère de journalisme total, et vous dénigrez ainsi le sérieux de ce journal ? Vous vous prenez pour qui ?

      Bref, je suis curieux que l’état Français n’ait pas relevé l’utilisation de « franc-« , mensongère quand on constante les nombreux clandestins parsemant ces organisations comme quelque faux-refuge illusoire.

       
    • yaq

      moi une fois j’ai fait l’inverse: j’ai lu un vrai article et j’étais sûr que c’était le gorafi

       
    • Arobase

      @ Wise : évidemment que tout ça est vrai. On vit dans un monde où on nous cache tout et on ne nous dit rien. Et oui, le Gorafi lève le voile (non confessionnel) sur tous ces mensonges, provoquant la colère et la stupeur.

      Alors nous nous devons d’être attentifs à ces commentaires citoyens, éclairés (basse tension), les considérer avec indulgence, voire se délecter de leur insurrection. Laisser parler la bile, la hargne, la fureur et le fiel. Engager le dialogue démocratique, pluriel, ouvert, et multiconfessionnel avec leurs auteurs.

      Plutôt que de dire des mots insultants comme « fake », « humour », ou s’obstiner à prétendre que David Guetta n’est pas sourd. Franchement, Wise, vous me décevez beaucoup.

       
  20. Kivi

    Les auteurs de ces avis non-éclairés mériteraient, pour être franc, d’être coulé dans un pylône.

     
  21. Alain 2

    vraiment c’est à désespérer! du syndicalisme j’entends… il y a tellemetn de problèmes importants à négocier en ce moment… et certains inutiles continuent de s’amuser à soulever des questions que personne ne se pose! il faut vraiment avoir du temps disponible, laisser les syndiqués de base se débrouiller avec leurs problèmes de travail, de chômage, de logement,de salaire, de conditoins de travail, etc… pour oser revendiquer de telles bêtises! autrefois cela se nommait « sodomisesr les diptères », et témpoignait d’une bêtise fondamenale et d’une incompréhension totale des problèmes vraiment humains!
    salut les mecs: continuez ainsi et le syndicalisme n’ira pas loin!

     
    • Rocco Boulard

      « Des questions que personne ne se pose »… Cet article est la preuve du contraire. Libre à vous de ne pas vous sentir concerné. Les professionnels du bâtiment, pour leur part sont en colère et c’est légitime. Pour votre gouverne, l’expression consacrée est : « enculer les mouches ». Il est surprenant de tenir un discours aussi réactionnaire et dans le même temps d’avoir une telle peur des mots.

      Cordialement.

       
      • yaq

        rocco boular c’est le meilleur!

         
  22. Alain

    Si les syndiqués du BTP montent les murs aussi bien que leur argumentaire on a du soucis à se faire sur la solidité de nos bâtiments! Heureusement pour nous, les fondations de la Franc Maçonnerie n’ont pas été construites par eux et elles sont autrement solides.

     
  23. Hiram

    Rien à branler… mais alors à un point, que le plus attardé et décérébré des syndicalistes ne peut imaginer…
    Ils n’ont vraiment rien de mieux çà foutre dans le BTP…
    Il y a vraiment de quoi se l’attraper et se la mordre à défaut de pouvoir se la retourner pour s’asseoir dessus…

     
    • Arobase

      Hum, montrez-nous un peu ça…

       
  24. phil

    Et si les entreprises du BTP arrêtaient de jouer avec les symboles maçonniques ? Leurs camionnettes sont couvertes d’équerres, de compas, de triangle, j’en passe et des meilleures. Quand aux syndicalistes, ils sont pourtant bien nombreux dans les loges.

     
  25. ROUZE

    quel débat idiot !
    Les syndicats se ridiculisent en entamant une telle polémique. Laissons les maçons « opératifs » nous faire de beaux murs et les maçons « spéculatifs » travailler entre eux à leur façon ! Ils ne gênent personne sauf peu-têtre les empêcheurs de tourner en rond.
    N’ont-ils pas d’autres problèmes plus importants et ceux pour lesquels ils existent, à régler ???
    stupidité humaine quand tu nous tiens !

     
    • Marcoroz

      Belle leçon mon garçon ! Passons sur la façon des maçons !

       
  26. brun

    On a vraiment rien d’autre à faire…
    Polémique pour polémique !!!
    Màçon opératif, Maçon spéculatif, peu importe.
    En espérant que chaque homme soit le maçon de sa propre vie, pour construire l’avenir de l’homme, c’est tout ce qui est important..
    la réponse du GODF est un peu légère !!!

     
  27. Yaumegui

    Des maçons qui habitent dans une loge, j’appelle ça des concierges portugais.

     
  28. M.Hassain Marc

    Enfin, le monde du bâtiment cherche à faire cesser ces délits d’enseignes mensongères.

    Ne connaissant pas d’entreprises de maçonnerie, je me suis adressé à eux à cause de leur nom, j’ai payé pour un mur de voisinage qui n’est toujours pas construit, c’est une honte!

     
    • Denis

      Ils n’ont pas été francs avec toi….

       
      • le grand poucet

        maçon non plus^^
        mais il est un peut tacheron quand même le type
        allo les francs mak j’ai bsoin d’un mur vin dieu

        ok envoie 5 000 e et on arrive
        hihihihi un pigeon voilà ce qu’il est
        naif en 2012 faut freiner la tv là non?

         
    • François de Cahan

      Demander à la Franc-Maçonneire de construire un mur de clôture, doit être pris au 3ème degré, ou alors l’auteur de cette demande est à enfermer.
      Je voudrais rappeler que la FM est largement plus ancienne que n’importe quel syndicat.
      En tout état de cause, il n’est pas question de changer quoi que ce soit à notre appellation qui date de plusieurs siècles et est très bien comme ça.
      Il est bien connu que les franç-maçons sont spéculatifs et les maçons opératifs, je ne vois pas où est le problème.

       
      • M.Hassain Marc

        La Franc maçonnerie est peut-être ancienne, mais mon mur de clôture n’est toujours pas fait…

        J’y suis retourné, il m’ont orienté vers leur succursale orientale de France (probablement une filière qui exploite de la main d’oeuvre immigré), bref, pas joli-joli comme méthode.

         
  29. Bella Fomouq

    les « euros-maçons »…

     
    • Rocco Boulard

      Ce serait apporter un minimum de cohérence dans un cercle se revendiquant philantrope et progressiste.

       
  30. Konrad

    Je souhaite très bon courage aux syndicats du BTP, car après des années de débats et de procès c’est bien l’État qui a dû abandonner le franc pour l’euro.

     

laisser un avis éclairé