Discrimination au travail: Trop gentils au travail, ils terminent au Pôle Emploi

28 Publié le 17/10/2012 par La Rédaction

Le monde du travail est une jungle. L’entreprise n’est pas la terre promise des enfants de chœur. Les personnes particulièrement gentilles seraient d’ailleurs les victimes d’une discrimination sévère.

Nouveau  volet de notre enquête sur les discriminations dans le monde du travail, aujourd’hui les personnes trop serviables dans leur travail vivent un véritable calvaire.

Le monde du travail est une jungle. C’est en substance ce que semblent penser salariés et patrons. Certes, les uns le subissent. Les autres le gèrent. Mais tous semblent s’accorder sur ce même constat. Et les témoignages commencent à s’accumuler : l’entreprise n’est  pas la terre promise des enfants de chœur. Les personnes particulièrement gentilles seraient d’ailleurs les victimes d’une discrimination sévère.

Incompatibles avec certains métiers

Gilles Roucaute est avocat spécialisé en droit du travail. Son cabinet parisien déborde d’affaires de discrimination de ce genre, les « délits de gentillesse » comme il les appelle : « Je rencontre de plus en plus de personnes qui me racontent leurs déboires professionnels. Les gentils subissent une véritable discrimination à l’embauche, et ce dans de nombreux secteurs. Inutile de vous préciser que tous les métiers de la finance et de l’assurance leur sont totalement fermés. Ils se confrontent aussi à d’autres rejets dans la fonction publique. C’est étrangement le cas pour les professions de contrôleur SNCF, de CRS ou de contractuelle. »

Une fois un emploi trouvé, le chemin de croix continue pour les gentils. La plupart d’entre eux se retrouvent souvent isolés par rapport à leurs collègues. Leur générosité reste souvent incomprise et les différents services qu’ils peuvent rendre sont souvent interprétés comme de la provocation. C’est par exemple le cas au Club Med où ils peinent à s’intégrer comme l’explique Henri Giscard d’Estaing, PDG du groupe : « Même au Club on a du mal à les recruter comme G.O (« Gentil Organisateur »). Ils restent encore trop sympas pour le poste. Alors on essaie de les former en interne pour leur inculquer une certaine forme d’agressivité. Mais souvent c’est l’impasse. »

L’Etat comme solution

Depuis des années, les gentils sont condamnés à se rabattre sur des emplois marginaux : infirmière, marchand d’ours en peluche, Abbé Pierre etc… Face à cette vague de « délits de gentillesse », l’Etat pourrait bien décider d’agir. Michel Sapin, l’actuel ministre du Travail, s’est exprimé hier pour la première fois sur ce problème. Selon lui, le gouvernement étudie en ce moment même la possibilité d’une création massive d’emplois à destination des gentils. A la clé, plusieurs dizaines de milliers de postes de bénévoles qui permettraient aux français d’origine bienveillante d’exercer une activité quasi-professionnelle.

Le Gorafi

Demain dernier volet de notre grande enquête sur les discriminations au travail: « les comateux longue durée peinent à trouver à un emploi stable »

Publicité
Publicité

28 avis éclairés

116

hachani sahbi 25/04/2013

on parle la de discrimination je ne comprend pas comment on pourrais transformer une personne gentil en autre chose que leur nature a hetres des gentil je crois pluto que tous ceux et celle qui les trouve nefaste cela meme son un veritable fleaux pour la societer parcequ’il son tous simplement mechant par nature le gentil lui peut arriver a grimper dans sa hierachie mais le mechant sacharne sur lui parceque lui ni arrive pas alor si vous vouler progesser medame et mesieur les mal intentioner de la vie vous qui aitte oportuniste carrieriste rasiste clientelise regarde vous vous aite tous pitoyable comment voules vous changer une personne en une autre ce n’et pas une posibiliter ceux serrait comme devaluer le respec que vous pouver avoir de vous meme c’et honteux les gen d’haujourdhui son pres a tous pour exterminer leur camarade et ça dans toute les couche socila,et politique reveillez vous combater tous ceux qui nous dirige et qui dirige le monde il et la le veritable combat tros de pouvoir dans n’importe quel systeme aporte forcement des conflit de tous bor alor a ce moment la les gentil les mechant pourons avencer tous ensemble et avec force dans notre societer nous avons tous contribuet a rendre n’aux patrie riche!

    129

    El_Goret 13/11/2014

    Alors là, quand même, je reste pantois. On sent que tu t’es donné du mal à écrire un texte que personne ne peut lire. Je ne détaillerai pas les nombreuses fautes (à ce niveau cela témoigne d’un grand sens de l’humour…ou pas) mais merde, il n’y a pas de ponctuation. Pourquoi tant de haine? Vilain!

    130

    Jean-K Bescherelle 13/11/2014

    Wow ! 15 lignes et 2 signes de ponctuations.
    J’aurais battu mon record d’apnée s’il n’y avait pas eu cette maudite virgule !

126

discrimination | Pearltrees 26/10/2012

[…] cas de discrimination au travail à l'hôpital ? – Santé – Actualité – Indre-et-Loire Discrimination au travail: Trop gentils au travail, ils terminent au Pôle Emploi {*style:<i>Nouveau volet de notre enquête sur les discriminations dans le monde du travail, […]

138

Didier65 22/10/2012

Je suis scandalisé lorsque vous parlez de discrimination.
Le gentil dans notre société est un nuisible. Il a une volonté farouche à nous faire croire que nous vivons dans un monde de bisounours alors que la réalité est tout autre. le gentil est un malfaisant social nous laissant présumer que dans chacun d’entre agissons en altruiste alors qu’évidemment nous sommes en attente d’un retour sur investissement. Exemple : ouvrir la porte à une belle femme n’est un geste civil ou courtois mais est une demande à peine déguisée de vouloir coucher avec celle-ci. De même lorsqu’il s’agit d’une personne âgée c’est pour mieux lui prendre son argent. Être gentil gentil à la sortie d’école et offrir des bonbons est un acte d’une perversitude (je sais cette écriture vous rappelle quelqu’un, mais rien à voir) sans borne. Le gentil est un dangereux manipulateur ivre de d’attente de reconnaissance et si il est laminé par ses collègues c’est en fait dans leur inconscient ils cherchent à se protéger et matérialise cette défense du MOI par une agressivité à l’encontre du gentil CQFD. Si l’état doit intervenir dans ce dossier c’est pour leur poser des bracelets électroniques pour mieux les contrôler et protéger nos êtres chers. Le gentil est un parasite. Il a besoin des autres pour exister. Je suis déçu cet article n’est pas équilibré et orienté pour nous façonner à changer notre comportement vis à vis des gentils.

    98

    Jean luc 26/10/2012

    Oui c’est juste je comprend pas comment en 2012 dans cette belle republique qu’est la france, que l’on puisse accepter que les gents ils puissentt avoir accès si simplement au monde du travail… Les syndicats luttent depuis des décennies pour offrir une images moins gentil de leur entreprise, avec une mesure pareil il va tout falloir rependre de zéro…
    Encore ce matin notre gentil a nous au bureau est arrivé en saluant tous le monde… Un ans que personne répond et il continu a faire preuve de surplu de respect. Si il veux vivre une vie professionnel qu’il change de voix, un ton au dessus et ce mec pourrais devenir un mauvais comme on les aiment !

142

Samira Tabitte 19/10/2012

D’une manière plus globale, je voudrais élargir ce débat à l’ensemble des discriminations, pour mieux me rencentrer sur une discrimination bien particulière et dont on entend peu parler :

Selon une étude totalement inventée par mes soins, les personnes qui envoient moins d’une candidature par an, subissent 100% d’échec.

Est-ce normal? je vous le demande

122

Samsonik 18/10/2012

Le type en photo est Eli Jaxon Bearn, un Guru atteint de cancer, le tout lié au Landmark Forum qui est une secte, hé ho les journaleux….

126

pportnawak 18/10/2012

cela prouve l’imbécilité de nombreux recruteurs …. il est prouvé que plus les gens se sentent bien au travail plus ils sont productifs. Les gentils sont plus que nécessaires. De plus, tous le monde y gagnerait : 35 heures esclaves, 133 heures roi et ce par par semaine.
un gentil qui apprends à mordre.

131

jean TY 18/10/2012

Le Gorafi est un très bon journal,surtout la version papier,les articles dont la véracité est vérifiée sont issus d’une véritable investigation.
Jean TY,Directeur de l’agence Pole Emploi de
Moncuq

140

John Doe 18/10/2012

N’empêche, qu’on soit trop bon ou trop con, avoir nommé un gars qui s’appelle Sapin comme ministre du Travail en temps de crise, moi je dis que ça sent pas bon…

138

M.Hassain Marc 17/10/2012

Pour ma part, je l’ai bien compris et je n’hésite pas à dénoncer et calomnier mes collègues.

Trop bon, trop con.

    145

    Felix Baumgartner 17/10/2012

    Putain enfin quelqu’un qui a les pieds sur terre sur ce forum il était temps

127

François T 17/10/2012

Je me sens concerné par cet article. Figurez-vous que je suis très gentil, et lors de mon dernier emploi, je n’ai tenu qu’une seule journée. Lors de mon arrivée, mes collègues m’ont installé dans un bureau où le dernier disque de Christophe Hondelatte était diffusé en boucle. J’ai gardé, bien sûr, sourire et gentillesse, suite à cet épisode, j’ai été viré, hélas.

129

Yaumegui 17/10/2012

La gentillesse nuit à la productivité des entreprises. Quand un concurrent vous colle une gifle, faut-il lui tendre l’autre joue ? Non, il faut lui rentrer dedans et le massacrer, le détruire. Le darwinisme économique et social est une vérité révélée.
Tout le monde s’accorde à dire que Jésus était gentil. Il est mort à 33 ans sans avoir exercé aucune profession ! Il était inutile, un parasite ! Pire qu’un politicien puisqu’il faussait la libre concurrence en multipliant les pains au détriment des boulangers ou en faisant du vin avec de l’eau ruinant ainsi des vignerons. Un assisté déconnecté des réalités du terrain et de l’économie. En résumé, un socialiste.
Laissons ce concept inutile aux droitsdelhommistes et autres socialistes qui mènent la France droit dans le mur en klaxonnant bien fort pour étouffer les roucoulements des pigeons saignés aux quatre veines par des taxes et impôts qui servent à financer l’assistanat établi.
Le début de la décadence de la France ?

    140

    Elendil 17/10/2012

    Meilleur. Commentaire. D’habitude.

    142

    Marie Christine Hourra 17/10/2012

    Pardon monsieur madame mais Jesus était plutôt de droite et ça c’est largement prouvable !

    Loin d’être un assisté ou un planqué il avait un boulot, et pas un boulot de flemmard : charpentier.
    Il était pas là en train geindre, en attendant que l’Etat fasse tout pour lui. Il a pas attendu ni demandé que l’Etat règlemente, aille virer les marchands du temple et donne à bouffer aux pauvres. Il a pris des initiatives, il l’a fait tout lui même !

    Ensuite il a monté lui même sa boite de petits pains, sans aucune subvention.
    Les apôtres, il leur a pas non plus forcé la main, il sont venu d’eux mêmes, sans exiger un CDI.

    Bon il se trouve qu’à un moment il s’est retrouvé avec des petits pains illimités. Et un ordre d’un père qu’il respectait par dessus tout. Qu’auriez vous fait à sa place ?

    Et surtout ses petits pains il les a pas volé au contribuable. Il a pas crée d’asso bidon pour les acheter avec des subventions.
    il les a produit avec l’aide de Dieu d’accord, avec des pouvoirs magiques ok, mais pas avec l’aide de l’état. Il les a donc produit lui même en quelque sorte.

      128

      Elendil 17/10/2012

      Je suis désolé se faire financer par Dieu le père, c’est comme être financé par l’UE : c’est une distorsion concurrentielle. Tout le monde sait que l’UE est un repaire de socialistes qui distribuent à des assistés l’argent gagné à la sueur du front que les contribuables de chaque Etat membre reversent au titre de l’impôt, taxes et autres prélèvements obligatoire (bientôt il faudra payer la TVA sur l’air qu’on respire).
      Oui, Jésus a été formé au noble métier de charpentier par Joseph, ce brave artisan étouffé par les taxes romaines, mais Jésus a préféré courir les routes tel un beatnik entraînant derrière lui de braves et bons travailleurs indépendants les dévoyant et en faisant d’eux des hippies ! Si la France comptait un Jésus par sous-préfecture, notre noble pays ne s’en relèverait pas ! Pire qu’un assaut d’énarques socialistes sur le ministère des entrepreneurs entreprenants et créateurs d’entreprises créatrices d’emplois (pour la populace qui ne connait pas son bonheur de ne pas à avoir gérer une entreprise dans ce beau pays de France qui croule sous les impôts et les règlements qui n’ont rien à envier à l’URSS de triste mémoire).
      Jésus est un socialiste et son père, Dieu, un bureaucrate de la Commission européenne !

        154

        Alain Finkelchiaz 18/10/2012

        Mais mon cher ami vous n’y êtes pas vraiment !

        D’abord d’accord Jesus est allé faire les beatnik. Il a fait sa crise d’ado en quelque sorte.
        Mais il est vite revenu à la raison, et a monté son empire.

        Comme de nombreux soisantehuitards j’ai envie de dire !

        Ce qui est également mal compris, c’est que Jesus ne distribuait pas des petits pains mais un lifestyle !

        Tout comme Nike ne vend pas des accessoires de sport mais un « just do it », Jesus a lancé le « just love it ».

        Sauf qu’en ce qui concerne Jesus la taule tourne encore 2000 ans après ! Quel entrepreneur peut en dire autant ?

        Aujourd’hui si il y avait un Jesus par sous prefécture, il distriburait sans doute des Kebab, des voitures et des télé HD sans emmerder le contribuable avec des impôts suplémentaires. Et on serait peinards !

        Quant à son père effectivement on ne peut pas nier qu’il est connu pour pratiquer une certaine forme de ponction obligatoire et de redistribution assez opaque dont les mécanismes sont méconnus, et qu’on ne sait pas non plus ou va toute cette manne.
        Mieux vaut quand même avoir un minimum de confiance et esperer.

123

Kivi 17/10/2012

Les gentils pédophiles racistes doivent vraiment vivre un enfer dans le monde du travail.

    132

    Elendil 17/10/2012

    Meilleur. Commentaire. Toujours.

      142

      Bouya 17/10/2012

      C’est pas incompatible …

      121

      Adolphe Bergmann 18/10/2012

      C’est bien connu, enfin, les prêtres ne sont pas racistes.
      Enfin pas tous, je crois.

125

pier_yv 17/10/2012

Le bénévolat, enfin un métier d’avenir pour nos gentils jeunes.

132

Gonzague 17/10/2012

Surtout ne pas baisser les bras ! Sarkozy ou encore Charles Pasqua ont bien réussi et font aujourd’hui figure d’exemples.

    138

    Patrick Balkanique 17/10/2012

    Cher M.Gonzague je ne vois pas pourquoi mes amis devraient garder les bras en l’air je vous assure que ce sont des gens honnêtes

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *