Le changement d’heure: “comment ça marche ?”

19 Publié le 27/10/2012 par La Rédaction

Malgré sa relative ancienneté, le passage à l’heure d’hiver reste pour les français un exercice périlleux. Avancer ou reculer ? Quand reculer? Quels effets secondaires ? Le Gorafi vous dit tout en vous expliquant comment fonctionne le passage à l’heure d’hiver.

1. Reculer d’une heure ça veut dire mettre celle ci “avant”.

Le passage à l’heure d’hiver consiste principalement à reculer d’une heure. Reculer d’une heure signifie mettre l’heure précédant celle que vous apercevez sur votre réveil actuellement. C’est à dire que si vous voyez un 3, il faudra mettre un 2. Si vous voyez un 7 il faudra par contre mettre un 6 à la place.

Pour ceux qui posséderaient un réveil qui ne se règle qu’en avançant l’heure, ne paniquez pas. Allez jusqu’à 23H59, rajoutez une minute et vous devriez revenir à zéro. C’est ce qu’on appelle “minuit”. De là, vous pouvez continuer normalement jusqu’à l’heure que vous souhaitez afficher.

2. Gagner une heure de sommeil ça veut dire mieux se porter au réveil.

Le passage à l’heure d’hiver, parce qu’il se déroule dans la nuit de samedi à dimanche, a pour principale conséquence de vous faire gagner une heure de sommeil. Ça veut dire que cette nuit vous allez dormir une heure de plus. Pour faire simple : demain matin vous devriez vous sentir mieux (muscles moins engourdis, fatigue psychologique réduite etc…)

Il est à noter que si vous n’avez aucune obligation le dimanche du changement d’heure vous pourrez là aussi dormir une heure, voir même deux heures de plus. Tout ce que vous aurez à faire c’est de débrancher votre réveil la veille avant de vous endormir. Si tout se passe bien vous devriez alors continuer à dormir jusqu’à votre réveil naturel. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, le réveil c’est le moment où vous ouvrez les yeux après vous être endormi.

3. Changer d’heure à 3H du matin ça veut dire se lever dans la nuit.

Le passage à l’heure d’hiver s’effectue traditionnellement à 3H du matin. Pour les français qui passeraient la nuit de samedi à dimanche éveillés, pas de problème. Ils auront juste à reculer d’une heure lorsqu’il sera 3H du matin. En revanche, pour ceux qui se seraient couchés plus tôt samedi soir, pensez à programmer votre réveil à 3H (ancienne heure) pour effectuer le changement. Se lever en pleine nuit est certes toujours un peu douloureux mais en le faisant vous aurez gagné votre heure de sommeil en plus. Un petit effort pour un grand bénéfice donc.

Si toutefois vous n’entendiez pas votre réveil, là non plus pas de panique. Vous pourrez effectuer votre changement dans la journée du dimanche à n’importe quel moment. On sait d’ailleurs que le record du passage à l’heure d’hiver le plus tardif jamais recensé est détenu par un parisien.

En 2009, il avait attendu jusqu’à fin mars le passage à l’heure d’été pour effectuer son changement à l’heure d’hiver et ainsi avancer et reculer simultanément d’une heure.

La Rédaction

Publicité
Publicité