Ouragan Sandy : Haïti propose son aide après l’effondrement d’une façade à New-York

36 Publié le 30/10/2012 par La Rédaction

C’est l’image qui fait le tour du web en ce moment, la photo d’une façade d’ immeuble éventrée après le passage de l’ouragan Sandy sur New-York. Une image choquante qui a entrainé de nombreuses réactions notamment de Haïti qui propose une aide en urgence à la reconstruction et l’envoie immédiat d’hommes sur place. Reportage

En Haïti, la population a suivi avec attention l’évolution de l’ouragan Sandy. Les images des dégâts occasionnés, notamment la façade d’un immeuble du quartier de Chelsea, littéralement arrachée par la force du vent a profondément choqué. « Nous sommes solidaires de tous les New-Yorkais » a réaffirmé le président haïtien dans un entretien. « Nous allons immédiatement proposer une aide à la ville de New-York, la mise à disposition de matériel de recherches pour personnes disparues et de déblaiement » . Toujours selon les médias haïtiens, ces unités étaient prêtes à décoller de Port-au-Prince, dans l’attente d’un feu vert des autorités américaines.

La grande majorité de la population a montré beaucoup de solidarité avec les habitants new-yorkais. « C’est terrible ce qui arrive à ces gens, j’espère que cela va s’arranger au plus vite et que les dégâts seront réparés » raconte une jeune femme. Justin, un chauffeur de taxi témoigne « Qui n’aime pas New-York ? Quand il arrive quelque chose à New-York, c’est tout le monde qui est touché. Nous avons de la famille là bas et j’espère qu’ils sont tous en bonne santé, c’est tout ce que je souhaite » .

Sur le fait que les médias semblaient ne pas avoir traité le passage de Sandy en Haïti, le gouvernement a refusé d’entrer dans la polémique et a réaffirmé son soutien à la population américaine. « C’est totalement indécent d’essayer de monter une polémique qui n’a pas lieu d’être » . Le gouvernement a par ailleurs insisté lourdement sur « la grande expérience d’Haïti en matière de catastrophes naturelles qui peut être ainsi très profitable à ceux qui en font la demande » .

illustration: MegRobertson Meg Robertson

Publicité
Publicité