L’Edito du 5/11/12 : Y’a-t-il trop de journalistes dans les médias ?

10 Publié le 05/11/2012 par La Rédaction

Cette semaine J-F Buissière s’interroge sur le nombre grandissant de journalistes dans les médias et les réponses à apporter face à ce monopole.

Ces derniers jours, j’ai noté que certains journaux faisaient une course au scoop. Entre «couac » et « bévue », les différences de traitement entre New-York et Haïti des dégâts de l’ouragan Sandy, on peut se poser des questions. Et il y a encore quelques semaines Guillaume Peltier estimait que l’information était manipulée et idéologique, demandant plus de journalistes de droite dans les médias. Au-delà de cette demande légitime, je me pose aussi cette question,  y a-t-il trop de journalistes dans les médias ?

Les journalistes sont aujourd’hui partout, ils ont investi les rédactions et la presse de manière générale. On les retrouve dans les magazines et diverses autres publications. Il arrive aussi qu’on les trouve dans la présentation de journaux télévisés sur la plupart des grandes chaînes – publiques et privées. C’est là un privilège qu’il faut casser. Jamais on n’a vu une telle prépondérance d’un seul métier dans les médias dans un pays à l’Ère Moderne.

Les journalistes sont-ils vraiment utiles dans les médias ? Clairement non. Il suffit de voir la réussite éclatante d’une personne comme Jean-Marc Morandini qui sans même avoir fréquenté la moindre école de journalisme a prouvé qu’on peut s’imposer dans ce cercle fermé des médias sans savoir ni lire ni écrire.

Supprimons ce monopole archaïque, héritage d’une époque dépassée où les journalistes faisaient la pluie et le beau temps dans les médias et l’information. Car l’information, la sacro-sainte information ne doit pas rester dans les mains d’un seul groupe d’hommes. A qui ferons-nous confiance sinon ?

Jean-François Buissière
Jean-François Buissière est le président du Directoire de Gorafi News network. 

Publicité
Publicité