La famille De Gaulle veut toucher ses royalties sur l’aéroport du même nom

15 Publié le 10/11/2012 par La Rédaction

Du rififi à Roissy. Les héritiers du général de Gaulle sont en colère et ils le font savoir. Trois de ses descendants se sont associés pour attaquer en justice l’aéroport francilien qui porte le nom de leur aïeul. Ils réclament l’instauration immédiate d’un système de royalties sur chaque voyageur utilisant les services de l’aéroport. Polémique.

Du rififi à Roissy. Les héritiers du général de Gaulle sont en colère et ils le font savoir. Trois de ses descendants se sont associés pour attaquer en justice l’aéroport francilien qui porte le nom de leur aïeul. Ils réclament l’instauration immédiate d’un système de royalties sur chaque voyageur utilisant les services de l’aéroport. Polémique.

Une manne financière colossale

Ils sont deux arrière petits-fils et une vague petite-cousine éloignée. Ces trois héritiers de Charles de Gaulle ont décidé hier de faire valoir leurs droits. Ils réclament simplement la perception d’un euro symbolique pour chaque personne partant ou arrivant dans l’un des terminaux de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Une revendication qui peut sembler excessive mais qu’ils jugent légitime : « Le nom Charles de Gaulle est une marque à part entière qui nous revient à nous, ses héritiers légaux. Nous l’avons donc déposé à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle ainsi qu’à la SACEM où notre demande a été validée. Maintenant, tout ce que nous voulons, c’est que la loi française soit appliquée ».

Suite à cette assignation en justice, la réaction de l’aéroport ne s’est pas fait attendre, via la voix de son directeur Franck Goldnadel : « Cette volonté est totalement absurde. Le général de Gaulle est un symbole national. Il fait partie du patrimoine français. Même ses descendants ne peuvent se l’approprier. De plus si la justice leur donnait raison, ce serait tout simplement le naufrage financier de l’aéroport. Non, je pense qu’on a juste là des personnes qui tentent comme elles le peuvent de mettre la main sur une manne financière colossale. Je ne serais pas étonné de les voir très prochainement attaquer des villes de France pour essayer de toucher une commission sur les places ou les ronds-points du même nom

La famille Orly entre en scène

L’idée des héritiers de Gaulle en a visiblement inspiré d’autres. Puisque Jean-Michel Orly, petit-fils de Jacques Orly, a décidé de jouer le coup lui aussi. Contacté par le journal Libération, il déclare dans une interview publiée ce matin : « J’essaie actuellement de réunir d’autres héritiers de mon grand-père pour former l’association de la famille Orly. Si nous sommes suffisamment nombreux et que l’aéroport d’Orly refuse d’entendre raison alors nous songerons peut-être à nous constituer partie civile et à porter plainte contre la direction de l’aéroport » .

Le Gorafi

Publicité
Publicité

15 avis éclairés

141

Mr GODE Michel 12/11/2012

Moi je suis pour la création d’une association pour la protection de notre anatomie, tout de même Montcuq est a MOI !

131

Angela Makrell 11/11/2012

On avait eu une histoire similaire en Allemagne, quand les héritiers de Adolf Hitler et Eva Braun ont demandé des droits sur les détournements de « der Untergang » (« la chute »). Ces mêmes héritiers ont bloqué une pub pour les rasoirs « Braun », parce que représentant une juive en train de se faire tondre par Eva avec le slogan « Braun, une épilation parfaite pour toutes! »

128

ZENIT 11/11/2012

Mon pote Marcel dirait de cette histoire: la raie au porc c’est dégueulasse, faut pas y toucher!

146

ZENIT 10/11/2012

A La genèse: une place de Paris en forme d’étoile. Renseignez vous un peu!!

182

La genèse 10/11/2012

Très bien tout ça, mais qui est Charles de Gaulle?

    132

    cordon les mouilles 10/11/2012

    C’est notre Raïs à nous. C’est monsieur Charles de Gaulle. Un grand homme, il marquera l’histoire. Il aime les Cochinchinois, les Malgaches, les Marocains, les Sénégalais… C’est donc ton ami. Ce sera ton porte bonheur.

128

John Doe 10/11/2012

Rappellons nous également que la fondation Hergé a attaqué l’état français en justice l’année dernière, pour l’usage abusif du patronyme sous brevet « Tintin » dans le langage courant de ses citoyen.

Verdict sera rendu le 20 décembre prochain. Georges Michael, l’avocat de l’état français déclarait hier France Inter : « j’espère que cette mascarade va bientôt cesser, et suis attristé de tous ce remue ménage pour rien. J’espère que la partie adverse aura tintin » – déclaration qui a laissé sans voix son contradicteur Jeonas Degroote, lequel ne s’exprime par ailleurs qu’en flamand.

142

n0pe 10/11/2012

Je trouve parfaitement légitime que les héritiers attaquent l’aéroport. Une entreprise privée qui use et abuse de CdG, alors que le pauvre, on ne lui a pas demandé son avis ! Donc les petits-enfants de ce brave homme protège la mémoire de la famille ! Mon nom est Sodébault, et croyez moi quand je vous dis que les réflexions « on se souvient surtout du goût » qui me sont destinées me sont vraiment insupportable !!!!!

141

policier.moustachu 10/11/2012

ces ayant droits, c’est une sale race. Ils ne savent que réclamer.
C’est comme ce certain Mohamed Al
Hakenton, égyptien, prétendu descendant du pharaon Akhenaton, qui a assigné le chanteur d’IAM en justice pour « usurpation d’image de marque ».

175

Rom Incertain 10/11/2012

J’ai également entendu dire que la famille De Gaulle souhaiterait mettre en place un péage à chaque entrée de rue/avenue/boulevards portant leur patronyme.
Philippe De Gaulle aurait déclaré à ce sujet : « Ça ne serait que justice ! Le nom de mon père a déjà été utilisé à de trop nombreuses reprises, et je demande réparation pour ça ! J’espère que vous m’avez compris ! »
Évidemment l’intégralité des recettes desdits péages seraient reversées à la fondation De Gaulle, créée pour l’occasion.
Mais ce ne sont que des rumeurs… Ouettènnescie, comme on dit à la BBC…

140

ZENIT 10/11/2012

Il y a en cours, un procès fait par les héritiers du maréchal Leclerc au centre commerciaux du même nom dont la presse ne parle pas. Michel-Edouard aurait menacé de licencier 12000 personnes si la justice venait à se ranger aux arguments des héritiers du maréchal.ça va faire du bruit dans le Landerneau de la distribution.

169

zuzu 10/11/2012

Et quid de la station RER Charles de Gaulle?

    174

    Arobase 10/11/2012

    Elle va être rebaptisée « Félix Baumgartner », après l’exploit. Donc pas de souci.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *