Les Restos du cœur s’adaptent à la crise et entrent en bourse

13 Publié le 13/11/2012 par La Rédaction

Croissance, chômage, pouvoir d’achat… Tant de termes bien connues en ces temps de crise économique. Même des secteurs moins prépondérants et moins médiatisés sont touchés : c’est le cas du milieu associatif. Les Restos du Cœur, fondés en 1985 par Coluche, subissent les effets de la crise, doivent donc s’adapter, et s’attellent à des changements pour le moins surprenants.

Croissance, chômage, pouvoir d’achat… Tant de termes bien connus en ces temps de crise économique. Même des secteurs moins prépondérants et moins médiatisés sont touchés : c’est le cas du milieu associatif. Les Restos du Cœur, fondés en 1985 par Coluche,  subissent les effets de la crise, doivent donc s’adapter, et s’attellent à des changements pour le moins surprenants.

Du foie gras au menu ?

Première conséquence de la crise aux restos du cœur : de nouveaux bénéficiaires qui profiteront des quelques trois millions de repas distribués cet hiver. En effet, les fermetures d’entreprises et l’appauvrissement général de la population mènent  pour la première fois des personnes jadis aisées sur le chemin des repas chauds des Restos du Cœur. Gilles, ancien directeur commercial d’une PME iséroise, fermée depuis le mois de mars, nous confie son inquiétude : « Je suis coutumier des déjeuners d’affaires. J’ai beaucoup voyagé, je suis passé par de nombreux restaurants, et mes habitudes culinaires en sont sorties changées. Aujourd’hui au chômage, je peine à trouver la même qualité dans les supermarchés discount. Mes espoirs se tournent naturellement vers les Restos du Cœur ».

Contacté par la rédaction du Gorafi, un bénévole de l’association nous confirme l’ampleur de cette nouvelle demande. « Nous recevons d’innombrables courriels de personnes inquiètes quant à la qualité des repas distribués. Nous en avons pris bonne note et envisageons de profonds changements » Ainsi, l’arrivée au menu du foie gras et du caviar est tout à fait envisageable : « On y travaille. C’est un gros changement, difficile à mettre en place, mais financièrement réalisable »

Vers une introduction en bourse

La question du financement d’une telle évolution semble déjà résolue pour les cadres de l’association. Le Président des Restos du cœur a dévoilé ce matin dans un communiqué de presse l’introduction en bourse imminente du capital de son association. Un moyen pour les Restos d’accroître leurs ressources financières de manière considérable. « Nous devrions être en mesure de lever entre 800 et 820 millions d’euros au moment de l’introduction en bourse, qui devrait se conclure en décembre prochain.» De quoi passer l’hiver au chaud. Le Président effectue de même un appel du pied aux investisseurs « Ironiquement, nos titres sont d’ores et déjà une valeur sûre en ces temps de crise. Plus de pauvres, plus d’activité. L’action Restos du cœur s’annonce être un excellent remède anti-crise » Tous les experts s’accordent en effet à dire que les retours sur investissements ont toutes les chances de se révéler positifs. De quoi balayer les incertitudes soulevées tant par l’éthique que l’incertitude du marché : la chute de l’action facebook est dans tous les esprits.

Le Gorafi


Publicité
Publicité

13 avis éclairés

150

Chantal-Marie-Geneviève-Isabeau Léro De ravel 20/11/2012

Cette dérive des restos du cœur est vraiment navrante. Avant, Jean-Charles-Antoine-Edouard et moi avions coutume de nous encanailler dans ces charmants établissements populos et sans façon. Maintenant où iront-nous pour nous dévergonder en nous frottant aux intérimaires et autres chômeurs crasseux ? Il ne nous restera guère que ce sacré bistrotier, le père Bocuse pour nous changer un peu de notre cuisine quotidienne, raffinée et tellement guindé.

124

ZENIT 20/11/2012

Qui va choisir les vins accompagnant les ris de veau aux morilles,le carré d’agneau et autres mets délicats? Parce que si c’est pour nous refiler les excédents de Beaujolais nouveau alors là je vous préviens dirigeants des restos du coeur, j’irai voir ailleurs.Je vous donne quelques pistes: Chambolle-Musigny 1997, Château Laffitte 1984 et Pommard 1986.Il serait bon aussi de changer les nappes pour quelque chose d’un peu plus seyant. Et enfin est-ce qu’il y aura un voiturier à l’entrée des restos?

131

Paul Itique 20/11/2012

Bonjour à toute l’équipe.
Puis-je vous suggérer un article sur le projet de « ticket essence » du gouvernement ?
Malheureusement pour vous, le vrai FIGARO a été plus rapide que vous sur le coup en annonçant que cette aide serait réservée aux allocataires de la CMU… même ceux qui n’ont pas de voiture !!!
Faut avouer votre défaite, le Figaro a été plus fort que vous.
Quoi, ce n’est pas un hoax ? ils ont vraiment prévu de faire un truc pareil ?

142

Romain Danslesac 13/11/2012

Les Resto du Coeur envisagent d’autres solutions pour toujours mieux servir et fidéliser leurs nouveaux « clients » : ainsi, avant 2013, à l’image des autres grandes chaînes de restaurants, les personnes véhiculées pourront commander au « Coeur’ Drive » pour un gain de temps certain.
Une formule de livraison à domicile a été envisagée un temps mais des études de marché ont démontré que cela n’intéressait pas les clients des Resto du Coeur, qui refuseraient de communiquer leur adresse au motif assez saugrenu… qu’ils n’en n’ont pas…

    168

    commodore staff 13/11/2012

    si les clients ne mettent pas du leurs aussi on avancera jamais

      132

      Aurélien 13/11/2012

      Ils sont d’une mauvais foi, c’est incroyable !

128

germain 13/11/2012

l.2 : *termes biens connus

160

commodore staff 13/11/2012

ce qui n’est pas dit dans l’article c’est qu’il vas y avoir aussi la possibilite de reserver sa place via Facebook, ce qui evitera de faire des heures de file d’attente dans la rue et le froid

    149

    Arobase 13/11/2012

    J’espère qu’ils feront l’appli I-phone, pour la réservation.
    On pourrait cocher le menu en ligne, vérifier la traçabilité des truffes et l’origine du foie gras.
    Manger aux Restos, oui, mais pas n’importe quoi.

      168

      commodore staff 14/11/2012

      c’est prevu sur i phone mais aussi Android et nokia store

        113

        Romain Danslesac 14/11/2012

        J’ai réussi à conserver un accès au Minitel (je suis d’ailleurs connecté ici par le 3615 GORAFI).
        Est-ce qu’il sera possible de réserver aussi par Minitel ?

          140

          commodore staff 14/11/2012

          evidement que oui, une technologie comme le minitel est incontournable

123

Samuel 05/11/2012

Georges H. , conseillé privé aux éditions du « Guide Michelin », a affirmé ce matin même que les Restaurants Du Coeur avaient toutes leurs chances pour décrocher 3 belles étoiles.

Crdlt.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *