Un technicien des Guignols de l’Info arrêté pour attouchement sur marionnette

13 Publié le 26/11/2012 par La Rédaction

Scandale à Canal +. Les Guignols de l’info, l’émission phare de la chaîne se retrouve en plein tourment depuis hier. Dimanche, en fin d’après-midi, Lionel Mauduit, l’un des marionnettistes du programme est arrêté à son domicile de Garches dans les Hauts-de-Seine. Il est notamment soupçonné par la justice de détournement de marionnette. Un détournement qui durerait depuis des années dans le but d’obtenir des faveurs sexuelles. Plusieurs Guignols seraient concernés. Reportage.

Il officiait dans l’émission depuis sa création en 1988. Très vite monté en grade, il était devenu marionnettiste en chef 3 ans plus tard pour le rester jusqu’à aujourd’hui. Lionel Mauduit pourrait bien voir sa carrière arrêtée à cause de cette affaire. La direction de Canal + a d’ores et déjà annoncé sa suspension après les révélations sur sa possible implication dans ce scandale sexuel. Un scandale qui a explosé suite au témoignage d’une des marionnettes du programme.

C’est le Guignol de Philippe Douste-Blazy qui a jetté le pavé dans la marre vendredi. Dans la journée, il prend contact avec la police et affirme, preuves à l’appui semblerait-il, que Lionel Mauduit l’aurait contraint à avoir plus d’une centaine de rapports sexuels forcés entre 1997 et 2008. Dans un entretien à paraître ce matin dans le journal Le Parisien, il tente d’expliquer sa démarche : « Je suis arrivé aux Guignols en tant que comédien en 1996. La 1ere année a été comme un rêve. Mais c’est l’année d’après que les choses se sont mises à mal tourner ». Lionel Mauduit, alors en charge de la manipulation de Douste-Blazy aurait alors procédé à une série d’attouchements à chaque apparition de la marionnette sur le petit écran.

Des attouchements à la chaîne qui se seraient même prolongés en dehors du cadre professionnel comme le confirme la victime supposée, qui aujourd’hui porte officiellement plainte : « Ça continuait dans les coulisses après l’émission. Parfois, il me ramenait même chez lui et continuait d’abuser de moi. Ça a duré 12 ans comme ça et en 2008 j’en ai eu assez. Je suis rentré en thérapie à l’époque. Aujourd’hui ça va mieux, j’ai exorcisé mes démons mais je veux tout de même que justice soit rendue ».

Philippe Douste-Blazy dit avoir pris sa décision d’attaquer Lionel Mauduit après avoir entendu parler de l’affaire « Kevin Clark » aux Etats-Unis. Début novembre, le marionnettiste en charge d’Elmo, la star du programme « Sesame Street » est soupçonné de détournement sur mineur. Kevin Clark a démissionné depuis. Un scandale outre-Atlantique qui a créé le déclic dans l’esprit de ce Guignol de l’Info qui aujourd’hui s’exprime : « J’ai vu que le crime pouvait ne pas rester impuni, qu’il pouvait y avoir une justice. Ce sera une épreuve difficile pour moi mais nous devons briser l’omerta qui sévit dans cette émission que j’aime malgré tout » .
Sans donner plus de précisions aux enquêteurs, la marionnette de Philippe Douste-Blazy a affirmé à la police que d’autres guignols ainsi que d’autres marionnettistes étaient également impliqués par ce type de pratiques. Une information qu’il refuse également de développer pour la presse : « Je sais qu’avant mon arrivée, d’autres pantins ont subi les mêmes choses que moi. Parmi eux il y en a même un qui est la vitrine du programme depuis ses débuts mais dont j’ai décidé de taire le nom. Ce n’est pas à moi de révéler ces affaires-là. Les victimes doivent prendre leur courage à deux mains et se mettre à parler d’elles-mêmes. J’espère qu’elles auront la force de le faire ».

Le Gorafi

Illustration : wikicommons/canal+

 

Publicité
Publicité