Le projet d’un film de Fabien Onteniente sur les geeks provoque une vague de suicides dans la communauté geek

6 Publié le 03/12/2012 par La Rédaction

Paris – 2/12/2012. Forte émotion après l’annonce du prochain projet de film de Fabien Onteniente dont l’action se situerait dans le milieu geek et qui devrait voir apparaître plusieurs « stars du web » comme Norman. Plusieurs centaines de « geeks » ont déjà mis fin à leurs jours. La police craint que le mouvement ne fasse tâche d’huile.

Paris – 3/12/2012. Forte émotion après l’annonce du prochain projet de film de Fabien Onteniente dont l’action se situerait dans le milieu geek et qui devrait voir apparaître plusieurs « stars du web » comme Norman. Plusieurs centaines de « geeks » ont déjà mis fin à leurs jours. La police craint que le mouvement ne fasse tâche d’huile.

Déjà plusieurs centaines de morts

Selon la police, on comptabilise déjà plusieurs centaines de morts dans toute la France, et le mouvement semble prendre de l’ampleur. En cause, l’annonce vendredi du projet de film de Fabien Onteniente sur les geeks. Un film qui devrait voir aussi les apparitions de certaines « stars du web » comme Normanfaitdesvideos. La nouvelle a plongé dans la détresse plusieurs geeks, au point de les pousser au désespoir. Exemple avec Jules, 25 ans, dont le corps a été retrouvé par ses amis ce week-end.

« Jules était un mec tout à fait équilibré, geek mais toujours serviable » raconte un ami qui a découvert le corps samedi après-midi. Selon la police, Jules apprenant la nouvelle du film est rentré chez lui, a désactivé son compte Twitter, supprimé ses jeux Steam et formaté son ordinateur avant de se donner la mort. Une note trouvée près du corps explique : « Je ne peux plus vivre avec ce poids sur mes épaules. Qu’il touche à la jet set, au milieu du foot ou de la course hippique mais pas aux geeks, adieu, Alt-F4. »

La police refuse de donner des chiffres précis mais annonce déjà plusieurs centaines de morts. L’Île-de-France serait la plus touchée. Pour éviter que le bain de sang ne se prolonge, la police demande à M. Onteniente de revenir sur sa décision de réaliser ce film : « Nous espérons qu’il va penser à la douleur des familles et qu’il reviendra sur ses propos et ne tournera pas ce film, c’est sans doute la chose la plus raisonnable à faire ».

Contacté, M. Fabien Onteniente n’a pas souhaité commenter ces informations.

Le Gorafi

Publicité
Publicité