Toutes les questions possibles ont été posées : “Questions pour un champion” s’arrête

15 Publié le 11/12/2012 par La Rédaction

Après plus de trente ans d’existence, l’émission de divertissement « Questions pour un champion » s’arrête. Non pas pour des raisons d’audience, mais tout simplement parce que toutes les questions possibles sur tous les sujets possibles ont été posées. Reportage.

Après l’annonce de la fin prochaine de C’est pas sorcier, une autre émission emblématique du paysage audiovisuel français (PAF) s’apprête à fermer ses portes, et non des moindres. Rendez-vous incontesté pour toutes les générations confondues, l’émission Questions pour un champion sera très prochainement stoppée. Le groupe France Télévisions explique qu’il ne s’agit en rien d’une affaire d’audience ou de rajeunissement de grille. Au contraire, l’émission fait face à un phénomène inédit : toutes les questions possibles sur tous les sujets existants ont été abordées. Dès lors, il n’y a plus lieu de continuer.

C’est Julien Lepers qui a annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse au siège de France Télévisions. « Si nous devions piocher dans nos anciens stocks de questions, les candidats seraient tentés de regarder les anciennes émissions. Ils seraient favorisés, une tricherie inacceptable. Nous avons toujours essayé de nous renouveler, d’aborder des sujets nouveaux. Mais je pense que cette fois, nous sommes arrivés au bout », commente, un peu triste, Julien Lepers.

L’animateur phare est certes peiné de la fin de l’émission culte mais il la juge normale et bienvenue. « On ne pouvait pas reposer deux fois la même question. C’est une question d’éthique, ou alors autant programmer des rediffusions, explique l’animateur. Je n’ai pas de regret, j’ai eu beaucoup de plaisir à animer cette émission. » Mais Julien Lepers  ne ferme pas la porte à un retour dans quelques années : « Peut-être que dans dix ou vingt ans, de nouveaux domaines seront apparus sur lesquels nous pourrons alors poser de nouvelles questions ? J’ai déjà très hâte rien que d’y penser. » Un mince espoir qui risque néanmoins de garder les fans en haleine.

Le Gorafi

Publicité
Publicité