Les Etats-Unis vont déployer des batteries missiles Patriot autour des écoles

18 Publié le 18/12/2012 par La Rédaction

Alors que l’Amérique panse ses plaies après le terrible drame de Newtown, l’administration Obama cherche les moyens de rassurer les Américains. Afin de sécuriser au plus vite les lieux sensibles, le président américain a demandé le déploiement immédiat de batteries de missiles Patriot autour des écoles. Reportage.

Alors que l’Amérique panse ses plaies après le terrible drame de Newtown, l’administration Obama cherche les moyens de rassurer les Américains. Afin de sécuriser au plus vite les lieux sensibles, le président américain a demandé le déploiement immédiat de batteries de missiles Patriot autour des écoles. Reportage.

Une force de dissuasion

Rassurer les américains. C’est l’objectif numéro un de Barack Obama après la terrible fusillade qui a coûté la vie à plusieurs dizaines d’enfants et leurs professeurs. Tandis que le débat sur la régulation des armes à feu reste soigneusement à l’écart, le président a signé l’ordre de déploiement de plusieurs centaines de batteries de missiles Patriot autour des écoles jugées les plus sensibles. Une décision saluée par les parents d’élèves. « Oui je me sens plus en sécurité depuis l’installation de cette batterie de missiles dans la cour d’école de mon enfant » explique Joyce Fridman, une jeune maman de Floride. Depuis hier, dans la cour de l’école primaire Roosevelt, une batterie de missiles Patriot a ainsi pris place, pour le bonheur des plus petits et des plus grands.

« Si un individu suspect entre dans le périmètre de l’école, il sera immédiatement repéré et éliminé » explique le major Johnson, responsable de l’unité détachée auprès de l’école Roosevelt. « Nous avons pour mission de sécuriser les enfants, peu importe le prix » continue le major. Selon lui, la mise en place des rampes de missiles dans les écoles devrait faire baisser le nombre de fusillades meurtrières de plus de 17% par an. « Et cela représente aussi un spectacle pour les enfants, qui peuvent apprendre à découvrir ces engins technologiques et perfectionnés, c’est un bel outil d’éveil pédagogique ».

Si certains parents jugent « inopportun » et « disproportionné » un tel dispositif, la grande majorité des Américains approuvait, dans un sondage, la décision du gouvernement. Une initiative qui pourrait s’étendre dans de nombreux États.

Le Gorafi

Publicité
Publicité