Régulation sur les armes à feu : Michael Moore menace de faire un nouveau film

8 Publié le 18/12/2012 par La Rédaction

Alors que l’émotion est encore très vive aux États-Unis, l’inquiétude est montée d’un cran avec l’annonce d’un possible prochain film de Michael Moore. Celui-ci a confirmé que si aucun accord sur une régulation des armes à feu n’est rapidement trouvé, il menace de réaliser un nouveau film pamphlet. Une annonce prise très au sérieux

Alors que l’émotion est encore très vive aux États-Unis, l’inquiétude est montée d’un cran avec l’annonce d’un possible prochain film de Michael Moore. Celui-ci a confirmé que si aucun accord sur une régulation des armes à feu n’est rapidement trouvé, il menace de réaliser un nouveau film pamphlet. Une annonce prise très au sérieux

Psychose à Hollywood

Après chaque fusillade aux États-Unis, c’est désormais la psychose qui gagne Hollywood. Après « Bowling for Columbine » qui revenait sur la fusillade dans un lycée américain, Michael Moore annonce dans une interview au Huffington Post que si aucun accord sur la régulation sur les armes à feu n’est rapidement signé, il réalisera un nouveau film sur le thème. « Je suis très sérieux, même si je ne veux pas donner un ultimatum » explique le réalisateur très engagé.

« Il y a une semaine lors d’une fusillade dans l’Oregon on a pensé qu’on allait y avoir droit, mais cette fois c’est clair, on ne va pas y couper » commentait un journaliste de Variety. Connu pour son franc-parler, Michael Moore signe des documentaires souvent très engagés et dont la construction et les discours ont été critiqués pour le manque de partialité et une évidente mauvaise foi.

« A chaque fusillade, j’appréhende surtout les réactions de Michael Moore, je n’en peux plus. Régulons les armes au plus vite » explique une internaute. Les spectateurs sont eux aussi inquiets de l’arrivée d’un nouveau film de Michael Moore. « Encore 2h de mauvaise foi sur des sujets rebattus, je préfère encore subir Les Schtroumpfs2 » se lamente un jeune américain sur Twitter.

Dans l’immédiat Michael Moore n’a pas souhaité commenter ces réactions.

Le Gorafi

Illustration : nicolas genin / Wikicommon

Publicité
Publicité