La Fin du Monde et Vous – La Fin

18 Publié le 21/12/2012 par La Rédaction

Chaque vendredi, jusqu’au 21 décembre, retrouvez une nouvelle rubrique dans votre Gorafi. Vous avez des questions sur la fin du monde ? Comment va-t-elle affecter votre quotidien ? Nous répondons à vos inquiétudes. « La fin du monde et vous » vous permet de passer une fin du monde en toute sérénité.

Chaque vendredi, jusqu’au 21 décembre, retrouvez une nouvelle rubrique dans votre Gorafi. Vous avez des questions sur la fin du monde ? Comment va-t-elle affecter votre quotidien ? Nous répondons à vos inquiétudes. « La Fin du Monde et Vous » vous permet de passer une fin du monde en toute sérénité.

Une question me taraude : je suis auteur et mon nouveau roman devait paraître début janvier. Comment faire face à la déception de mes lecteurs si la Fin du Monde empêche la parution de mon œuvre et le succès fou qui l’attend inévitablement ? Pensez-vous que j’arriverai à retrouver mon public, ensuite ?
Eric, 21 ans, Paris

Ne vous inquiétez en rien. Selon nos informations, la fin du monde devrait être un cataclysme planétaire – banlieue parisienne comprise – et ainsi vraisemblablement vaporiser tous vos lecteurs. La bonne nouvelle est que cela vaut aussi pour d’autres auteurs rivaux et talentueux comme Marc Levy et Guillaume Musso. Leurs ouvrages devraient eux aussi disparaître. Il vous sera sans doute plus difficile de gagner un public après, pour plusieurs raisons. Il se pourrait que vous soyez mort, décédé ou pour le moins gravement blessé. Rien ne certifie que vous serez en état d’écrire ou de dicter vos textes, ni même qu’il y aura quelques personnes disponibles pour en prendre la dictée ou qu’il existera un support matériel pour écrire. De plus, toute l’Humanité sera en ces instants si concentrée pour assurer sa survie, peu probable, que personne ne s’intéressera à votre cas. Vos lecteurs seront sans doute déçus, mais leur mort prématurée devrait atténuer ce sentiment.

Quelqu’un a-t-il demandé une solution a Chuck NORRIS ???
Jean-Eudes, 16 ans, Lyon

Chuck Norris étant un personnage de fiction, il est un peu cocasse de croire qu’il serait un barrage face à une telle situation. Un peu de sérieux s’il vous plaît. Nous espérons que vous n’avez pas exposé cette idée à d’autres personnes, au risque de vous couvrir de ridicule.

Les experts du Gorafi ont-ils des conseils pour les placements financiers au regard de la Fin du Monde ?
Viviane, 53 ans, Marseille

Réponse ardue à une question qui l’est tout autant. On sait que des coups extrêmement rentables risquent d’être jouables aujourd’hui. Des valeurs clés risquent de chuter brutalement et d’autres vont très probablement s’envoler vers des sommets hors norme. Certains analystes financiers parlent de changement de taux de 2000 à 3000%, que ce soit positivement ou à la baisse. On sait entre autres que l’action Bunker sera particulièrement suivie aujourd’hui. Un titre qui pourrait très bien dévisser si la Fin du Monde ne tenait pas ses promesses.

Peut-on légalement s’approprier les biens de ses voisins défunts après un épisode de fin du monde?
Grégory, 33 ans, Mazamet

Bien évidemment ! La Fin du Monde rime avec buffet à volonté. Servez-vous sans aucun blocage. D’ailleurs, qui dit Fin du Monde dit Fin du droit et qui dit Fin du Droit dit Fin de la Propriété Privée. Le concept d’expropriation n’aura donc plus de sens. Il s’agira d’une simple saisie non sanctionnée par un quelconque code pénal.

Je n’ai pas les moyens d’aller me réfugier à Bugarach. Vais-je mourir ? J’ai peur…
Arthur, 17 ans, Champigny-sur-Marne

Oui.

Publicité
Publicité