Soldes : Un père fait de déchirants adieux à sa famille

14 Publié le 08/01/2013 par La Rédaction
000012644921XSmall

Ce matin, 11H30. Jérôme Baroux a le visage sombre. A la veille des soldes d’hiver, il s’apprête à partir au combat. Un rendez-vous annuel qui peut s’avérer aussi rentable que fatal. A moins de 24 heures seulement de l’ouverture des magasins et du terrible rush, Jérôme se tient sur le pas de sa porte. Il fait ses adieux à sa femme et à ses deux enfants. Un moment entre tristesse et responsabilité. Reportage.

On ne s’en douterait pas, mais devant une petite maison, dans un lotissement d’Evry, se joue une scène déchirante. Celle d’un père retenant ses larmes, serrant ses enfants dans ses bras et embrassant tendrement sa femme. Car Jérôme le sait. Peut-être ne reviendra-t-il jamais de ces soldes d’hiver. Ou peut-être sous la forme d’un corps sans vie.

Mais le père de famille assume son choix : « C’est ma responsabilité de père et de mari. Je dois risquer ma vie pour offrir à ma famille ce qu’il y a de mieux pour elle. S’il faut se battre comme un enragé pour ramener un téléviseur LCD à -40% je le ferai. Mes deux fils (Julien et Florent, 13 et 14 ans respectivement) méritent de regarder leurs films sur grand écran. Ma femme aussi aimerait que je lui ramène un mixeur dernière génération et je ferai tout pour que cela arrive. Tout… »

Il est donc 11H30. L’homme de 41 ans s’apprête à partir, direction le centre commercial d’Evry 2. Il s’y rendra au volant de son Multipla dans lequel il dormira ensuite toute la nuit avant le grand jour. Mais avant de s’envoler, il murmure un tendre mot à l’oreille de Cécile, sa femme : « Ne t’en fais pas. Tout se passera bien. Je l’ai fait les autres années et j’en suis revenu. Demain soir, je serai de retour les bras chargés de micro-ondes et autres lots de couverts à – 30%. » Et sa compagne de lui répondre : « Je sais, je sais…C’est juste qu’à chaque fois que tu pars, je me demande ce que je pourrais bien faire si tu venais à être tué. Mais je suis ta femme. Alors demain soir, je t’attendrai ici-même. Et si je ne te vois pas revenir, alors je regarderai le ciel, et le sourire aux lèvres, je saurai que tu as fait ton devoir »

Un risque élevé

Cécile, aussi fière et rassurante qu’elle tente de paraître, sait pourtant bien que les risques existent. L’année dernière, à Evry 2 toujours, une dizaine de personnes ont trouvé la mort dès l’ouverture des premiers magasins. Décès par piétinement, asphyxie ou simplement bagarre qui dégénère autour d’une machine à laver : les causes sont nombreuses. Un client a même perdu la vie à cause d’un traumatisme crânien alors qu’il se projetait contre le rideau métallique du Darty encore fermé.

Malgré toutes ces histoires, Jérôme quitte finalement les siens aux alentours de midi. Certains diront qu’il est tout simplement stupide, que tout ça n’en vaut évidemment pas la peine, qu’il pourrait très bien continuer à vivre son insipide existence et attendre le 2e jour des soldes. Mais Jérôme s’en moque : il prendra d’assaut le centre commercial dès l’ouverture. Pour lui, pour sa famille.

La Rédaction

Publicité

14 avis éclairés

111

Clem_Kos 02/07/2013

S’il se déplace en Multipla, tout ce passera sans encombre, j’en suis persuadé. Bon courage à lui. Moi je l’aurais pas fait!

136

1 point Godwin pour 2 x Robert 10/01/2013

Evitez svp avec les points Godwin. D’ailleurs je me permets de vous signaler qu’Anne ne sort pas. Je ne répondrai pas à la prochaine réponse puisqu’il ne faut pas nourrir le troll et que je n’ai pas le temps (les soldes, 2e jour, moins dangereux).

142

Mme Plustavance née Plusjerecule 09/01/2013

Ce père de famille va aller se battre pour un écran plat en 2013 alors que tout le monde est déjà équipé …. le pauvre !

Ce qu’il nous manque à présent et ce pourquoi nous devrions TOUS nous battre, c’est pour un compte de 20 millions d’euros chacun au Luxembourg .

143

Michel Pistache 08/01/2013

Je viens de m’acheter pour trois cents euros de fringues et demain c’est les soldes ???
Je pensais que la vendeuse m’avait traité d’abrutis en partant parce que je lui avais fait la blague du « Sarah ? et votre autre sein, il a un ptit nom lui aussi ? »
Fais chi*** (j’ai jamais su, les petits astérix doivent correspondre au nombre exact de lettres que l’on cache ? Si quelqu’un a une réponse, qu’il la garde pour lui. Tendrement, Michel Pistache.)

136

Chuck Youfarlie 08/01/2013

grâce à vous, je connais son visage, son nom, le lieu et l’heure où il se trouvera.
J’ai une balle avec son nom ecrit dessus.
PERSONNE ne se mettra entre moi et ma télé écran plat.
LA PANTALLA PLATA O LA MUERTE!

130

Ricardo Pastaga y Bourbon 08/01/2013

Quand on songe qu’il n’existe aucun monument aux morts pour se recueillir à la mémoire de ces héros des temps modernes…
D’ailleurs je me demande ce qu’il pourrait bien représenter…

131

Ann Menkdiddé 08/01/2013

C’est beau comme une famille Américaine. J’en suis touchée, émue, une larme coule sur ma joue droite. Courageuse mère. Ce père déjà exemplaire montrait son dévouement en roulant en multipla. Ces enfants peuvent être fiers de leur papa et de ses futurs achats.
God Save Evry 2. God Save les Soldes. May God also Save Jérome

114

CH4F 08/01/2013

Eh ! J’allais oublier les soldes, je pourrais peut-être en profiter, aussi !

Ah, oui, j’oubliais… j’ai pas d’argent…

119

Ysabeau 08/01/2013

Je ne peux tout simplement pas m’empêcher de penser s’il n’y aurait pas un lien de famille entre ce brave père de famille et ce pauvre type qui est s’est grillé le cerveau d’avoir regardé des vidéos de chats sur internet pendant huit jours. Non que je veuille traiter ce brave, courageux et dévoué, père de famille de con, évidemment.

134

Dams 08/01/2013

Acheter des couverts en pleine période de soldes avec les risques liés aux couteaux, quel courage !

Je suis de tout cœur avec cette famille et j’espère vraiment qu’ils auront plus de 5% sur leur téléviseur, car leur bravoure et leur engagement méritent d’être récompensés.

123

Benjamin Laguierce 08/01/2013

Il faut montrer notre respect et notre reconnaissance à ces héros, qui font de ce pays une terre d’idéaux, et qui donnent du sens, tout simplement, à la devise « liberté, égalité, fraternité ».

Chapeau Jérome, je sais que ce n’est pas facile, mais il faut au moins cela pour redonner des couleurs à la vie.

121

commodore staff 08/01/2013

quel temoignage emouvant, ca me rappel l’epoque ou je pouvais faire les soldes avant ce tragique accident il y a 4 ans a l’ouverture des soldes d’ete. alors que j’essayais un pantalon a -30%. quelqu’un me l’as arrache violemment en embarquant mes deux jambes

136

Fredo 08/01/2013

Moi j’ai un tee-shirt avec écrit dessus: SOLDES

Depuis j’arrête pas de tomber les nanas!

128

Robert Robert 08/01/2013

Jérôme Baroux, le Anne Frank des temps modernes !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *