Avis très partagés après la participation de Florence Cassez au « Plus Grand Cabaret du Monde » de Patrick Sébastien

13 Publié le 28/01/2013 par La Rédaction

Paris – Nombreuses réactions après la performance de Florence Cassez dans l’émission de Patrick Sébastien « Le Plus Grand Cabaret du Monde ». Certains se demandent si la frontière ténue entre l’information et le spectacle n’a pas été franchie. D’autres critiquent un numéro très moyen et pas assez préparé. Tour d’horizon.

Paris – Nombreuses réactions après la performance de Florence Cassez dans l’émission de Patrick Sébastien « Le Plus Grand Cabaret du Monde ». Certains se demandent si la frontière ténue entre l’information et le spectacle n’a pas été franchie. D’autres critiquent un numéro très moyen et pas assez préparé. Tour d’horizon.

Starification à outrance

Les commentaires sont toujours très nombreux plus de 48h après la performance de Florence Cassez dans l’émission de Patrick Sébastien Le plus grand cabaret du monde . Une participation qui a soulevé de nombreuses réactions et critiques. L’ex-prisonnière s’est, quant à elle, totalement défendue de profiter de sa médiatisation et rejette toutes les accusations, comme l’explique son avocat. « Ma cliente a simplement voulu faire passer un message et montrer que malgré sept années de détention, elle est encore relativement en forme ». Invitée d’honneur de l’émission, Florence Cassez a exécuté un numéro de jonglage et de saut, assistée de danseurs et de clowns.

Un numéro qui n’a pas non plus convaincu les spectateurs. « Clairement, un numéro pas assez préparé, on sent qu’il y a pas mal d’improvisation, elle n’arrivait pas à trouver ses marques. Elle a failli perdre l’équilibre à deux reprises. Et quand elle fait le tour d’honneur sur un éléphant, c’est ridicule, quel rapport avec le Mexique ? » commente Lucie, 34 ans, sur la page Facebook de l’émission. Les journalistes et politiques sont restés dubitatifs et ne souhaitent pas ajouter plus de polémique à la polémique. « Nous ne voulons pas l’accabler, c’est quelque chose qu’elle voulait faire depuis son retour, je suis heureux pour elle » explique Jean-Luc Romero, président de l’ancienne association de soutien à Florence Cassez.

Chez France 2, on défend aussi l’émission, avec en première ligne Patrick Sébastien qui revendique la paternité du sketch. « Nous en avions parlé dès son retour, elle était très motivée. Nous avons tout juste eu le temps de répéter et tout s’est superbement passé ». Et quand on lui demande s’il n’a pas franchi une limite entre l’information et le spectacle, il n’hésite pas à rappeler un précédent : quelques jours après sa libération, Ingrid Betancourt était venue dans son émission pour un sketch en duo avec Nicolas Canteloup dans lequel elle s’amusait de ses conditions de détention.

Le Gorafi

Publicité
Publicité