Sa vie s’effondre en apprenant que Princesse Sarah n’était déjà plus vierge au moment de la série

16 Publié le 29/01/2013 par La Rédaction

C’est une désillusion pleine de souffrance. Pierrick, 31 ans, vient d’apprendre une nouvelle qui pourrait bien le détruire psychologiquement. Hier, alors que le trentenaire vouait encore un véritable culte au personnage de Princesse Sarah, héroïne de la série éponyme, ce fan incontesté a subi une déception de taille. En surfant sur Internet, ce dernier a en effet découvert que son personnage préféré avait perdu sa virginité bien longtemps déjà avant la création du dessin animé.

C’est une désillusion pleine de souffrance. Pierrick, 31 ans, vient d’apprendre une nouvelle qui pourrait bien le détruire psychologiquement. Hier, alors que le trentenaire vouait encore un véritable culte au personnage de Princesse Sarah, héroïne de la série éponyme, ce fan incontesté a subi une déception de taille. En surfant sur Internet, ce dernier a en effet découvert que son personnage préféré avait perdu sa virginité bien longtemps déjà avant la création du dessin animé.

Une aventure fugace en 1984

C’est en surfant sur la page Wikipédia de la série que Pierrick a découvert cette facette de la vie de Sarah Crewe. Une facette qu’il ignorait totalement et qui brise aujourd’hui totalement l’image qu’il s’était forgé de cette attachante jeune fille évoluant dans le Londres du XIXe siècle.

Sur la page Wikipédia en question, l’information est exprimée clairement. Dans le paragraphe consacré à la vie privée de Princesse Sarah, on peut lire noir sur blanc : « Sarah Crewe reste très discrète sur sa vie sentimentale. Il semble juste qu’elle a vécu une histoire d’amour “sérieuse” avec un jeune vendeur de journaux de 83 à 84 », soit un an avant le début de la diffusion de Princesse Sarah au Japon.

Si Pierrick est détruit intérieurement, c’est avant tout qu’aucun indice ne pouvait laisser penser une telle chose, comme il l’explique : « C’est pas possible ! Pas Princesse Sarah, elle est si innocente. » et le fan désillusionné de continuer : « Je voyais bien qu’il se passait quelque chose entre elle et le personnage de Peter. Qu’ils fricotent un peu ensemble ne m’aurait pas gêné du tout. Mais de là à ce qu’elle ait une relation bien plus poussée avec un sombre inconnu, et en plus avant le tournage… Là j’ai l’impression d’avoir été dupé sur toute la ligne.»

Quand la déception cède à la colère

La rancœur de Pierrick suite à ce revirement semble largement à la hauteur de son désappointement : « Après cette nouvelle, je me dis que, quelque part, tout ce qui lui est arrivé : la mort tragique de son père, la misère et les mauvais traitements de Mlle Mangin, et bien peut-être que tout ça, elle le méritait au fond »

Le Gorafi

illustration :  jaclynwr /iStock

Publicité
Publicité