Ryan Gosling fait un nouveau rêve érotique avec lui-même

11 Publié le 05/02/2013 par La Rédaction

Le comédien se dit épuisé. Cette nuit, Ryan Gosling, star montante du cinéma américain, a de nouveau été la victime d’un rêve érotique. Mais pas n’importe lequel. Comme c’est le cas depuis bientôt 3 semaines, l’acteur d’origine canadienne a rêvé que la personne avec qui il vivait d’intenses moments charnels n’était autre que lui-même. Un syndrome chronique qui pourrait bien être le résultat de son nouveau statut de sex-symbol. Témoignage.

Invité, il y a une semaine, du show de Conan O’Brien sur la chaîne TBS, Ryan Gosling confiait déjà son calvaire : « Je n’arrive plus à passer une nuit sans rêver que je suis en train de faire l’amour avec moi-même. Le matin, quand je me réveille, je suis déjà épuisé et je me sens sale ».

Selon le site people TMZ, Ryan Gosling aurait passé la nuit dernière à, une fois de plus, rêver de lui et de son double onirique, comme le confie ce proche de l’acteur : « Il m’a appelé vers 10H. Il allait mal et venait de faire un rêve qui était pourtant bien parti : il était en train de rêver qu’il roulait tranquillement à bord de sa voiture, quand un policier en moto lui a demandé de se ranger sur le bas côté ». Et l’ami de Ryan Gosling de continuer : « Là, le policier s’est présenté à la portière de Ryan et, en fait, c’était un autre lui. Mais un lui en uniforme. Et là, ça a été le coup de foudre. Les deux Ryan Gosling se sont embrassés et sont partis ensemble dans le Love Hotel le plus proche. Comme dans à peu près tous ses rêves depuis bientôt 1 mois. »

Toujours selon ce proche interrogé par TMZ, ce type de rêve érotique et narcissique est non seulement en train de miner l’acteur, mais aussi la comédienne Eva Mendes, sa compagne depuis septembre 2011 : « Eva est en plein doute de son côté. C’est une superbe femme qui a toujours eu l’habitude d’être un objet de fantasme pour les hommes. Et là, c’est la 1ère fois qu’elle tombe sur un homme qui est plus attiré par lui-même que par elle. Du moins en rêve… »

Marine Bernos est psychanalyste et maître de conférences à l’université Paris-Diderot. Pour elle, Ryan Gosling pourrait être la victime de son succès depuis le film Drive : « Il est possible que M.Gosling ne se désire pas lui-même à ce point là. Ce type de songe peut très bien être le résultat du matraquage qu’il subit depuis qu’il est devenu le nouveau sex-symbol masculin de Holywood grâce au film Drive. A force de recevoir cette image de lui-même que les gens lui renvoient, son inconscient, qui s’exprime à travers ses propres rêves, a été comme “imprimé” de cette étiquette publique qui lui colle à la peau. »

Une pathologie qui fait des envieuses

Si cette tendance au narcissisme semble être en train de ruiner la vie de Ryan Gosling et de son couple, en revanche, du côté des fans de l’acteur, on interprète ça différemment, comme l’explique Mélanie, 18 ans : « Nan mais le double imaginaire, il a trop de la chance de pouvoir faire l’amour avec le vrai Ryan Gosling. J’suis trop jalouse quoi ! »

Illustration: EdStock /  iStock

Publicité
Publicité