Profitant de la démission du Pape, Findus révèle que les lasagnes contenaient du dauphin, du chaton, et du koala

153 Publié le 11/02/2013 par La Rédaction

France – Alors que le monde entier a les yeux tournés vers Rome après l’annonce de la démission du Pape, Findus profite de l’emballement médiatique pour révéler la suite des analyses des plats de lasagnes. Selon ces analyses, on y trouverait des restes de koalas, de chatons et de dauphins.

France – Alors que le monde entier a les yeux tournés vers Rome après l’annonce de la démission du Pape, Findus profite de l’emballement médiatique pour révéler la suite des analyses des plats de lasagnes. Selon ces analyses, on y trouverait des restes de koalas, de chatons et de dauphins.

Profiter de l’attention détournée

C’est un communiqué qui est passé totalement inaperçu. Alors que les médias du monde entier sont exclusivement tournés vers Rome et le Vatican, Findus en a profité pour diffuser un communiqué sur le scandale des lasagnes à la viande de cheval. Un communiqué officiel dans lequel la société révèle que les plats de lasagnes soupçonnés de contenir de la viande de cheval, contiendraient en outre de la viande de koala et  du dauphin. Contactée, la société a reconnu l’exactitude de ces informations en les précisant. « Il y a aussi du thon rouge et des chatons en très grande quantité. On ne sait pas comment ils sont arrivés là, mais il y en a ».

Une communiqué qui a été totalement occulté par la déflagration médiatique de la nouvelle de la démission du Pape. « Oui nous avons vu qu’il y avait une excellente fenêtre pour diffuser cette information. Tout le monde, tous les journalistes et les réseaux sociaux, tout le monde ne parle plus que de la démission du Pape. C’est une chance inouïe pour nous » a expliqué le porte-parole de la marque de plats cuisinés lors de la conférence de presse.

La société a précisé qu’elle suivait avec attention l’évolution de la situation et qu’elle pourrait diffuser ultérieurement d’autres analyses.« Vous seriez surpris de tout ce que nous avons pu trouver, mais nous voulons garder un peu de suspense »  Dans l’immédiat, et selon les constatations du Gorafi,  aucun autre média n’avait repris pour l’instant ce communiqué.

Le Gorafi

Illsutration : iStock

Publicité
Publicité