Toute l'Information selon des sources contradictoires|Samedi, novembre 22, 2014
Vous êtes ici Home » France » Société » A la recherche de sa correspondance à Châtelet, il vit dans le métro depuis 17 ans
  • Retrouvez nous sur

A la recherche de sa correspondance à Châtelet, il vit dans le métro depuis 17 ans 

iStock_000001367991XSmall

Touristes de passage dans la capitale ou simples parisiens, certains d’entre vous l’ont peut-être déjà croisé. Charly Weber, 49 ans, vit dans l’immense station de métro-RER de Châtelet les-Halles depuis bientôt 17 ans. Ce Strasbourgeois d’origine était à la base venu à Paris pour de simples vacances. Un séjour qui s’est transformé en une interminable errance quand celui-ci a dû prendre une correspondance à cette station dans laquelle il survit depuis. Portrait.

« Est-ce que cette ligne 7 existe vraiment ? »

Les traits amaigris, la barbe hirsute et les yeux dans les étoiles qu’ils espèrent revoir un jour. Charly a tout du naufragé. Son histoire commence comme celle de n’importe quel usager du métro. Un trajet plus ou moins confortable, puis la nécessité d’effectuer un changement. Pour Charly, qui souhaitait se rendre Place Monge, cela passera par une correspondance en gare de Châtelet. Une correspondance que jamais il ne trouva.

Nous sommes en janvier 1996. Charly se perd donc dans ce nœud inextricable de couloirs. Aujourd’hui il se souvient de cet instant où il est devenu un naufragé des transports en commun : « Au début, je croyais devenir fou. Je ne trouvais pas le chemin. J’ai essayé toutes les routes possibles mais à chaque fois, je me retrouvais au même endroit. Aujourd’hui, j’en viens même à douter : est-ce que cette ligne 7 a réellement existé? »

Depuis ce jour de janvier 96, pour Charly, c’est la survie : « Au bout de 2-3 mois, j’en ai eu assez de chercher. Je n’avais plus la force. Alors, il a bien fallu se résigner et essayer de continuer à vivre le mieux possible ». Et le survivant de décrire son quotidien : « Je me nourris avec ce que les gens jettent dans les poubelles. Ils gâchent tellement. Pour ce qui est de l’hygiène, je me lave grâce à quelques arrivées d’eau qui se trouvent ici et là. Enfin, pour la distraction, il reste les marchands de journaux. Je leur vole quelques revues de temps en temps. »

Dans l’espoir d’un sauvetage

Cette routine, Charly la vit donc depuis 17 ans. Même s’il a renoncé à trouver toute correspondance, il nourrit tout de même l’espoir d’un possible sauvetage : « Depuis que je me suis perdu, à chaque fois que je demande le chemin, personne ne m’aide. On est à Paris après tout… Mais je crois tout au fond de moi qu’un jour quelqu’un passera pour me sortir de là ou simplement pour me donner un plan des lieux. Alors, évidemment, quand je songe à cette idée, je me demande si j’arriverai à retourner à une vie normale après tout ça. »

La Rédaction

Illustration : iStock

 

77 Avis éclairés A la recherche de sa correspondance à Châtelet, il vit dans le métro depuis 17 ans

  1. TOUJOURS RESISTANT

    Superstition : la ligne 7 n’existe pas…

     
  2. fils

    PAPA !!!!???!!

     
  3. Un policier reconnaissant

    Merci au Gorafi, ayant ete contacte par la famille il y a 17 ans, moi et mes collegues, enqueteurs pour la Police de Paris, etions completement bloques dans notre enquete.
    En effet nous nous demandions tous: »Mais ou est Charly? » et commencions a desesperer. Certains s’etaient meme decourages de la piste du metro et commencaient a chercher dans les chocolateries, c’est dire…
    Cependant, au vu de la photo de Charly propose plus haut, celui-ci ne portait pas ses traditionnels bonnet et pull rouge et blanc (ou blanc et rouge comme on prefere). Cela etait un facteur determinant de notre enquete et peut explique le delai pris sur celle-ci.

    Merci au Gorafi, tout d’abord pour la famille, mais surtout pour nous avoir debloquer dans cette enquete qui paraissait ne plus pouvoir avoir de fin heureuse et qui allait finir dans les cas inelucides.

    PS: Nous esperons pouvoir collaborer avec vos enqueteurs sur plusieurs autres cas inexpliques que nous avons toujours sur les bras. Donnez nous des nouvelles a policierpastrescompetent@gmail.fr

     
  4. Un lecteur eclaire

    Merci au gorafi pour cette nouvelle, en tant que policier du service de recherche nous avions ete prevenus peu apres sa disparition.
    Neanmoins tout les enqueteurs se demandaient « Mais ou est Charly? ». Certains avaient meme perdu espoir pour le metro et commencaient a chercher dans les chocolateries… Cependant au vu de la photo il semble qu’il ne portait pas ses traditionnels pull et bonnet blanc et rouge, ce qui doit expliquer l’inefficacite de nos recherches.

    Sa famille doit se rejouir d’avoir enfin recu des nouvelles, un grand MERCi a vous.

     
  5. Loopsette

    Enfin des nouvelles de Charly! Merci le Gorafi. Nous avons partagé une couche ensemble à Chatelet pendant quelques mois il y a 15 ans. Je venais pour un entretien à Paris et je n’ai eu d’autres choix que de passer par cette station. On ne m’y reprendra pas. Pour ceux qui veulent savoir comment je m’en suis sorti, j’y suis encore mais depuis que y’a la 3G j’ai accès à Internet!

     
  6. steve

    Dans le métro new yorkais, un soir de pleine lune, j’ai entendu une voix étrange qui disait « Brooklyn Station Terminus Cosmos ». Le lendemain on annonçait la disparition d’une douzaine d’usagers du métro, on ne les a jamais retrouvés

     
  7. etienne

    Certains voulaient rejoindre Châtelet, on ne les a jamais revus, on dit qu’ils ont été aspirés par un trou noir vers les étoiles lointaines. Au moment de leur disparition une voix mystérieuse a retenti qui disait « Métro Châtelet Direction Cassiopée », depuis … le silence éternel !

     
  8. Aron M. LUGBY

    Je crains qu’il y ait une confusion. Le gars sur la photo est Albert BLANCHARD, de Chartres. Il erre dans cette ville à la recherche de célébrités à côté de qui il tente, le plus souvent en vain, de se faire photographier. Si on ne me croit pas, taper dans Google image son nom, suivi de Chartres, et l’on tombera sur lui, coiffeur en retraite et artiste de complément.

     
    • loux

      Non, mais t’es sérieux??
      Tu connais le site sur lequel tu postes?

       
      • MDR

        Nos équipes ont trouvés un homme nommé « Aron M. LUGBY » perdu depuis 17 ans sur le site garofi, et cherche depuis toutes ces années la correspondance vers l’humour au second degré.
        Il se demande même si cette correspondance existe…
        lol

         
  9. jéglisséchef

    Qu’est ce que ça peut nous faire qu’il ait perdu sa correspondance ? De nos jours, plus personne n’écrit.

     
    • ABN

      OH j’ai ri! oh j’ai ri!

       
      • Thérèse de Quilatiene

        Jerry, pas J’ai ri.
        Puis il y a des endroits plus appropriés pour la chose.

         
  10. Hiéroglyphe

    Vous êtes salop quand même au Garofi: vous auriez pu lui montrer la sortie quand vous l’avez interviewé !

     
    • jonijo

      le journaliste se serait egalement perdu et lui tiendrait désormais compagnie… Je les ai croisé, moi je cherchais la ligne 1. beaucoup plus simple

       
  11. jeanne la marechale

    Pauvres cons et connes c’est pas rigolot du tout, le pauvre homme !(il est bien loti avec de telles andouilles)

     
  12. Maître Nicolas

    A la gare de King Cross, à Londres, beaucoup cherchent désespérément la voie 9 3/4 …

     
    • Popol

      Il y a maintenant dix ans que j’ai commencé à chercher ce quai de garre. Je finirai par le trouver.

       
  13. Lapin Rose

    Perso j’ai mes doigts coincés entre les portes du métro depuis plus de 20 ans, et on n’en fait pas tout un article… Deux poids deux mesures ?

     
    • jonijo

      lol

       
  14. Zob

    Nous à Lyon nous avons un truc qui s’appelle « Centre d’échanges de Perrache ».
    Inutile de vous dire que bon nombre de personnes s’y sont perdues et n’y sont jamais sorties, et y vivent dans des tantes…

     
    • tyti

      Vivre dans des tantes… Si elles sont jolies j’irai faire un tour à Lyon ;)

       
      • éduardo o'mhur

        C’estoù çahhh?

         
  15. Pingback: A la recherche de sa correspondance à Ch...

  16. Estrubert

    Pauvre Charly! Il se souvient maintenant qu’il avait demandé son chemin à un type qui présentait bien, avec une chemise et une cravatte. Un certain M Cahuzac. On connaît la suite, 17 ans d’errance et ça continue.

     
  17. L'anal'liseur d'articles

    Après l’avoir pris en photo sans s’être donné la peine de se baisser et après avoir décrit sa vie privée de ces dix-sept dernières années, j’espère que vous avez quand même précisé à cet honorable monsieur où se situait la correspondance. J’espère.

     
    • Anne Aunime

      Malheureusement, le journaliste est parisien aussi.

       
  18. Victor Hugo Chavez

    Une rumeur tenace voudrait que la ligne 7bis mène au paradis. D’autres affirment que cette ligne est au contraire, avec sa forme circulaire, le premier cercle de l’enfer. La plupart des gens sont toutefois de l’avis qu’elle se trouve à l’étranger (Bolivar, Botzaris, Danube)…

     
  19. Sugartragus

    J’ai entendu parler d’un mec qui a fini par mourir à force de chercher la ligne 5 à République. A ce qui paraît, il habitait non loin de Paris pourtant, et prenait régulièrement le métro.
    Sans compter le drame de la demoiselle emportée par le tapis roulant à Montparnasse…

     
  20. Urbain de Vapeur

    Le Gorafi passe sous silence le fait très important que grâce à sa mésaventure, Charly parle désormais 28 langues différentes et plus de 270 dialectes africains! comme quoi, il y a toujours un peu de bon dans le malheur.

     
    • jeanb

      Maintenant je comprends pourquoi nous attendons tous le zenit de Jack Lang pour Nelson Mandela : il ère dans la station Chatelet, tentant de trouver la ligne de metro pour Johanesbourg. Bon courage Jack !

       
  21. Collin

    On se demanderait presque si les gens n’ont pas compris qu’il s’agit d’un article à but humoristique… Il est évident qu’on ne reste pas coincé un mois dans une station en cherchant une correspondance, et pas même 5 minutes !
    1. Quand on sait lire on suit les panneaux
    2. Quand on ne sait pas lire on demande aux gens et les gens répondent (contrairement à ce que certains laissent entendre)
    3. Quand on est vraiment désespéré on suit quelqu’un au hasard !
    Mais ceux qui disent « c’est pas très réaliste quand même » feraient bien de réfléchir deux secondes…

     
    • André le Charpentier

      Les gens répondent ?
      Hahahahahahahahahaha, merci, l’avis éclairé le plus drôle qu’il m’ait été donné de lire depuis que je suis arrivé sur ce site.

       
      • DauphinTriste

        Mais bien sûr qu’ils répondent ! Bon… après faut réussir à comprendre la langue.

         
    • Mistouke

      Collin Maillard, retire ton bandeau, on t’a reconnu !

       
  22. MOC

    :) Très chouette article mais ça a déjà été très bien imaginé et croqué par le succulent dessinateur Caza.

    http://www.amazon.fr/dp/2731662719/ref=asc_df_273166271912146033?smid=A1X6FK5RDHNB96&tag=leguidepremiu_books_delta_rt-21&linkCode=asn&creative=22782&creativeASIN=2731662719

    Dans cette bédé, des histoires absolument improbable, et entre autres celle d’un provincial qui vient en voiture à Paris pour la première fois… puis qui gare sa voiture à une des portes de la ville, et note le nom de la station la plus proche sur son ticket de métro.

    Le soucis, après avoir été à son rdv, il est dans le métro quand il ne retrouve plus le fameux ticket avec la fameuse information. comme il a une très mauvaise mémoire, il tente de faire toutes les portes de Paris en métro mais très vite, se retrouve à court de ticket, et commence à errer dans les couloirs, puis peu à peu, son apparence se détériore, les jours, les mois passent… il est obligé de gruger pour continuer dans le réseau, donc il évite les contrôleurs, la police des transports, …il doit à tout prix retrouver sa voituuuuuure!

    Au final, hirsute, la barbe longue, il finira abattu par des flics, en hurlant dans un couloir! :D

    A lire aussi: le HLM qui, déserté en pleine canicule, devient peu à peu une seconde arche de Noé, avec un seul homme et une femme pour le diriger comme un bateau alors que le déluge commence :D j’adore Caza!

     
    • legorafi

      Bonjour
      Nos informations sont toutes vérifiées et authentiques et en rien adaptées ou reprises d’autres.
      Bien à vous.

       
      • davyka

        Enquête bâclée. Sinon, vous auriez titré « Ivre, il vit dans le métro depuis 17 ans », ce qui aurait mieux correspondu à la réalité.

         
  23. anonyme courageux

    les spéléos sont pas cons… ils ont inventé la bonne vieille méthode de la corde pour ça. On s’attache à un bout et on accroche l’autre coté vers l’entrée du trou : comme ça on peut toujours revenir au point de départ. Le mec il l’a un peu cherché… encore un assisté qui voudrait que tout lui soit donné. Et pourquoi pas un plan du métro aussi !!!

     
    • Le même

      A noter : on ne doit pas forcément de cantonner aux techniques des spéléos et autres sportifs divers, la corde peu, si le besoin s’en fait sentir offrir d’autres sorties, dans le métro, la difficulté consiste à trouver un arbre adéquat.

       
  24. Pingback: Le Gorafi « Ici, ce sont les journalistes qui payent pour figurer dans le journal » | Les infos des Incorrigibles

  25. Alex

    Je suis quand même sceptique sur cette histoire. 17 ans dans le métro sans choper une maladie mortelle ou être mangé par les rats, ça me parait improbable.

     
  26. Kassim M

    Cette histoire m’attriste vraiment, mais en même temps avec tous ces tunnels qui se croisent et s’entrecroisent je ne serais pas étonné de savoir qu’il y a d’autres Charly dans les grandes villes françaises.

     
  27. Pingback: Humour | Pearltrees

  28. Pourquoipax

    Voilà quelqu’un de très peu prévoyant. S’aventurer sans boussole, sans GPS et sans le nécessaire de survie dans le métro parisien tient de la folie.

    Je ne comprends même pas comment il a fait pour survivre durant 17 ans. Il est également très chanceux de n’être pas tombé sur la tribu locale nommée « ratp ». Reconnaissables à leur tristes costumes verts, ces individus peu recommandables sont extrêmemnt violents. Spécialement avec ceux qui ne leur apporte pas l’offrande du « titdeutranspor ».

    Bon courage à cet homme donc, mais je crains qu’un retour à la civilisation soit désormais impossible.

     
    • Thib

      À sa décharge, le GPS pour tous n existait pas, il y a 17 ans…

       
      • Le même

        Bah, à défaut de Gps il aurait aussi bien pu se diriger aux étoile, mais que voulez-vous, quand on est mal préparé…

         
        • Mistouke

          Les étoiles dans le métro ?
          Pourquoi pas le soleil aussi…

           
          • Cdt Oumdé

            Un truc: lorsqu’on connait la direction du vent dominant, il suffit de se repérer en regardant le déplacement des nuages.
            Sinon, il est possible de trouver le nord en cherchant la mousse sur le tronc des arbres.

        • Nevrozeman

          Oui, enfin ce monsieur n’est pas non plus très débrouillard, en 17 ans il avait bien plus de temps que nécessaire pour développer un prototype de GPS … les citoyens français n’ont vraiment pas le sens de l’entrepreneuriat et n’imaginent que le soutien public pour les assister.
          Je note par ailleurs qu’après 17 ans son ticket a clairement dépassé sa date de validité. Qu’il n’est pas été expulsé par les agents de la Ratp ne m’étonne, ils preferent largement interrompre les honnêtes citoyens et conduisent leur contrôle idéalement le lundi matin.
          Pauvre France. IL va de soi que je suis profondément choqué.

           
  29. Prozac

    Et encore, c’est sans compter sur la diabolique correspondance à Gare de Lyon pour prendre le (14)…
    Si le Garofi accepte ma candidature que j’envoie ce WE, je ne ferai même pas un papier bidon si délirant mais un « real » : parisiens, amusez-vous à suivre scru-pu-leu-se-ment les flèches pour rejoindre le métro (14)… (ou les flèches pour accéder aux grandes lignes, c’est pareil). Quand vous aurez fait 14 (tiens ?) fois le tour de la salle d’échanges M14/RER (sans compter les sens de circulation bien diaboliques), le brave homme de la ligne M(7) vous semblera très chanceux… :-)
    D’ailleurs, 2×7….14. Tiens-tiens…
    Et Lyon comme… Paris-Gare de Lyon: (75-69) + (M7) =…13…
    Ils sont diaboliques, je vous dit :-)

     
  30. KOH

    Ce n’est hélas pas le premier. Il y avait l’abonné de la ligne U qui a vécu toute sa vie dans des conditions analogues, il y a bien longtemps, déjà…

     
  31. confluence

    Je connais ce problème. J’ai décidé de quitter Paris en 1977 pour ne plus subir cette pression des correspondances démantes. Puis, arrivé en province, je me suis de plus en plus éloigné des transports en commun quittant le chef lieu pour un bourg non desservi par aucun bus, car, cette angoisse me poussant à me terrer au moindre tremblement me rappelant le passage d’un éventuel métro. Pourtant, la première ligne est à 250 km de chez moi, c’est dire.
    Même le mot de bienvenue me rappelle trop Montparnasse et les sueurs froides me reviennent, non pas le tapis roulant!!!
    Je refuse d’écouter J.L. Aubert, vous vous doutez pourquoi, je ne mange plus de gâteau appelé Opéra etc… le traumatisme après toutes ces années est trop fort.

     
  32. Ouvrage.net

    La pire des gares c’est celle de Montparnasse

     
    • Paul Tergeste

      Vous avez oublié le « C ».

       
      • pok

        Oui: Montparcnasse.

         
  33. parano poulpe

    Il doit demander à Florent Pagny ^^

     
  34. commodore staff

    son histoire m’inspire pour un scenario de film. d’ailleurs je suis un usager de la ligne 7 mais je n’ai jamais vu la station chatelet etrange ….

     
    • booboo

      Trop tard Luc Besson l’a déjà fait et c’est même Adjani et Lambert qui joue dedans :-P

      Sinon respect a cet homme que j’ai déjà rencontré, je ne savais qu’il était perdus mais la prochaine fois j’esserais de trouver ton chemin.

      Personnellement connaissant la station je m’étais déjà preparé la première fois, un passage a decathlon porte d’Orleans et ensuite ligne 4. J’avoue que c’était dur, mais maintenant que j’ai mis les piquet je le fait souvent dans des amis sont la.

       
  35. Alain Prose

    Je connais cet homme moi même étant un usager quotidien de cette station du Châtelet. Il m’a même raconté son histoire mais comme il n’a pas encore fini de me la raconter je ne lui indique pas encore la direction de sa correspondance. Il est tellement touchant.

     
  36. Adrien

    Je l’ai croisé moi aussi le mois dernier et dit connaître la ligne 7, mais il ne m’a pas cru.Je crois qu’il parlait à un ballon qu’il avait appelé « Vendredi ».

     
  37. Jean Bonnaud

    Le journaliste aurait pu l’aider. Enfoiré va !

     
  38. Kwalia

    Vous êtes inhumains les gens…..

     
  39. laura

    Dommage que la photo vienne d’iStock, il ne doit pas s’agir de l’homme dont on parle dans l’article, ça n’aide pas à la compréhension, le journaliste qui a recueilli le témoignage n’aurait pas eu de mal à prendre une minute pour réaliser une image.

     
    • Anton Pologiste

      je pense qu’il aurait été maladroit de sortir un appareil photo numérique devant Charly; en effet, il y a 17 ans cette technologie n’était pas tout public. Il est important de laisser Charly dans son environnement pour ne pas créer de stress. De nombreuses études ont prouvé qu’apporter la modernité à des ethnies primitives tendait à les déstabiliser et les détruire. Faire le parallèle avec un homme reclus depuis presque vingt ans dans le métro me semble justifié, d’autant qu’il constitue une tribu à lui seul, à Châtelet du moins.

       
      • John

        Mais, jeune effronté, ne crois-tu donc pas que Charly c’est habitué à la modernité après DIX-SEPT ANS passé en tant que spectateur du continuel flux de bobos parisiens ??

         
        • Name

          Des bobos parisiens dans le Métro ? À jeun ?

          Cela serait une découverte anthropologique de premier ordre et cela aurait fait la une des journaux (ou du moins du Gorafi) depuis belle lurette. Je ne peux pas y croire et je ne comprends pas que vous puissiez y croire vous même.

           
  40. Darek Dysiast

    Merci au Gorafi de participer à la renommée de Charly et meri plus encore de ne pas l’avoir guidé vers la sortie après l’interview. Nous nous sommes habitués à sa présence et il nous manquerait. Il nous appartient.

     
  41. Dewey61

    Heureusement se drame n’arriverait pu à l’heure actuelle avec les nouvelles applications smartphone !!!

     
  42. Cyrano

    La ligne 7 mentionnée n’est-elle pas une légende urbaine ? Et ce pauvre homme l’a réellement cherchée ? Que les gens sont donc cruels, tss tss tss !

     
  43. Sophy

    Charly, c’est Maman ! si par chance tu voles un téléphone portable et trouves mon message sur gorafi, je me suis perdue dans les couloirs à Nation en te cherchant. rejoins moi sur le quai avec les sièges orange. je t’attends

     
  44. A-xis

    Je me suis perdu une fois, au bout d’un mois, j’ai trouvé un agent RATP qui m’a aidé a trouver une sortie. Depuis, je ne prend plus de transports en commun, et ne me déplace qu’a pied. Un problème méconnu des provincials :/

     
    • psylaw

      Explique moi comment il est possible de se perdre et de rester bloqué 1 mois ? tu suis des gens t’arrive bien a remonter a la surface faut pas être débile quand même -_- je comprends rien a cette histoire ça me parait improbable

       
      • Crichto

        Ça se voit que vous n’êtes jamais passé à Châtelet (ou alors vous faites partie de ces chanceux dont la correspondance était au bout du couloir). Si le Gorafi publie cet article vous pouvez être sûr que c’est crédible et archi vérifié.

         
      • Vicodiny

        Facile de dénigrer quand on vit à Montcuq, hein !
        Le jour où tu te perdras en ce terrain hostile, et que tu chercheras à éviter par tous les moyens les autochtones de la communauté « ratp », et seulement à ce moment là, tu connaîtras la vraie souffrance et la profondeur des abîmes de Paris.
        Tu ne t’es jamais demandé pourquoi il y avait tant de voitures en circulation dans cette ville ? Seuls les habitants connaissent la vérité.
        D’ailleurs, y’a eu une adaptation au cinéma… Silent Hill, si je me souviens bien.

         
    • Gram Maire

      …des provinciaux

       
  45. GargamelLeNoir

    J’ai croisé ce type une fois! Je lui ai dit qu’il trouverait la ligne 7 en tournant deux fois à gauche et qu’il pouvait pas la louper, ha ha!

     

laisser un avis éclairé