Bernard de la Villardière : « supprimer la drogue et les putes ruinerait tout simplement ma carrière »

36 Publié le 22/02/2013 par La Rédaction
TwitterBernard

C’est une humeur qu’on ne lui connaissait pas ou peu. Bernard de la Villardière, le présentateur de la chaîne M6, est en colère et il le fait savoir. Dans un entretien exclusif au Gorafi, il fait part de son ras-le-bol. Le journaliste critique en effet ouvertement les politiques successives qui visent depuis des années à supprimer la prostitution ainsi que le trafic de drogue. Deux secteurs d’activités dont la répression accrue aurait un effet négatif immédiat sur le travail du journaliste. Entretien.

C’est une humeur qu’on ne lui connaissait pas ou peu. Bernard de la Villardière, le présentateur de la chaîne M6, est en colère et il le fait savoir. Dans un entretien exclusif au Gorafi, il fait part de son ras-le-bol. Le journaliste critique en effet ouvertement les politiques successives qui visent depuis des années à supprimer la prostitution ainsi que le trafic de drogue. Deux secteurs d’activités dont la répression accrue aurait un effet négatif immédiat sur le travail du journaliste. Entretien.

Un meurtre économique

« Je commence à en avoir marre de voir les politiques de gauche comme de droite mettre à mal l’activité professionnelle de travailleurs honnêtes comme moi. » Bernard de la Villardière dit travailler dans des conditions de plus en plus dures pour lui et ses collaborateurs : «Faire un reportage sur le trafic de drogue ou un réseau de jeunes ukrainiennes est déjà très difficile en soi. Si en plus la police nous empêche de faire notre travail en retirant de la circulation les personnes que nous souhaitons interviewer…là ça devient intenable. »

Le reporter revient ensuite sur les tensions croissantes avec les forces de l’ordre depuis quelques mois : « Quitte à arrêter des dealers ou des maquereaux, la police pourrait au moins nous appeler pour qu’on puisse filmer ça. Mais depuis l’arrivée de François Hollande, ce type de collaboration devient de plus en plus difficile. »

A la tête de la société de production « Ligne de Front » depuis 2003, Bernard de la Villiardière souligne qu’une suppression totale du trafic de drogue et de la prostitution équivaudrait à un chômage technique pour son entreprise : « Ligne de Front, ce sont 20 permanents et des dizaines de réalisateurs, cameramen, monteurs etc… soit autant de bouches à nourrir. Et si le nouveau gouvernement de gauche continue sur sa lancée, ce sera autant de familles qui vont se retrouver sur le carreau. »

Eviter tout excès

Mais le journaliste-présentateur ne veut pas non plus tomber dans la caricature : « Je ne demande pas grand-chose. Après tout, il faut que la police fasse son travail. Mais je réclame juste qu’elle lutte normalement contre la drogue et les putes. Sans tomber dans un excès de répression qui nous empêcherait de produire des sujets là-dessus, comme nous le faisons toutes les semaines depuis 8 ans déjà. »

La Rédaction

Illustration: @BdLVillardiere

Publicité

36 avis éclairés

101

Linicky 25/04/2014

La drogue et les Putes,c’est son fond de commerce.

En cas de chômdu,le pauvre Bernard de la villardière ira présenter le journal de 20h sur une chaîne concurrente,pour rester propre.

100

Vinz 29/12/2013

Et voila…ce soir sur la 6 on a « Bernard de la Villardière et les grands animaux sauvages » suivi de « Bernard de la Villardière et les animaux les plus dangereux » à la place de Capital.
Le début de la reconversion ?

102

Marie Hélène Caillaud douaire 25/12/2013

Je ne prétend pas que mon avis soit éclaire …..mais jà envie de le donner car je suis choquée des motivations de BDL sur le sujet il va perdre son fond de commerce !!!!!
Il faut bien sur parler de ces sujets mais point trop n en faut sinon ça devient racoleur d audit mat ….
Et je suis d accord avec le fait qu il y a bien d autres sujets aussi graves a creuser par l équipe de BDL
Il me déçoit beaucoup de vouloir faire pleurer sur son avenir c est indécent

98

bilboquet 07/11/2013

Une consequence inatandue de la politique ferme et efficace de pépére et de l’omniprésident.
J’attend avec impatience et déléctation une étude chiffré sur la hausse du chomâge engendré par ce manque de prévoyance.

109

ALMAIDA 22/08/2013

Franchement, ce type de reportage où sont interviewés des dealers, des prostituées, des individus qui sont constamment en porte-à-faux avec la loi de la République, surtout dans des milieux où règne bien trop souvent la violence, n’a que pour principal effet d’être anxiogène, et donc d’entretenir la peur. Il me semble, qu’il existe bien d’autres sujets plus attractifs, plus instructifs, moins embarrassants et plus utiles à traiter, et surtout plus positifs. Maintenant, en ce qui me concerne, ce type de « Télé Réalité Reportage » qui à mon avis met beaucoup trop souvent de lumière à ces violences et méfaits de notre société je le zappe et je vais voir ailleurs, c’est la seule chose que je conseille de faire, du moins à toutes celles et ceux qui partagent mon avis.

93

soiz 23/05/2013

Hahaha ils me font quand même bien marrer à chaque fois ces types qui se perdent manifestement sur internet, et qui croient aux articles du gorafi!!! Votre naïveté me fait rêver les gars 🙂

    94

    lui 27/07/2013

    Gorafi
    Personnage du peuple parisien, vif, sentimental, enthousiaste, insolent, il est depuis sa création, il y a plus de deux cents ans, un héros populaire et sympathique, voire pathétique et dramatique. Il arrive souvent trop tard pour empêcher l’irréparable, mais il est le témoin et le catalyseur de toute l’histoire — « Ragot fit-ci, Ragot fit-là » —. Il est l’amoureux, l’entremetteur, le discoureur, le serviteur virevoltant, mais aussi le nigaud maladroit, le cabotin provocateur et finalement le valet résigné mais bien sympathique. wikipedia

98

deronne 20/04/2013

Il y en a marre de tous ces reportages sur la drogue,ils sont tous les mêmes, c’est donner de l’importance aux dealers. Il y a d’autres sujets aussi graves que l’on ne voient pas souvent (suicide, chômage, précarité, emploi, pouvoir d’achat).Si votre carrière était ruinée, et bien vous feriez comme tant d’autres, vous changeriez de métier, et puis on va pas vous plaindre……

104

LOSC 17/04/2013

je compatis ! J’ai suivi un formation de pimp et apres une période de formation assez longue ( je travail depuis mes 16 ans, j’ai repris l’affaire familiale ) , je me rends compte que ce travail ne suffit plus à assurer mon train de vie! j’ai du commencer à travailler à coté pour combler les fins de moi difficile ( doit on rappeler que nos employés n’on pas de couvertures sociale et que tout est à la charge de l’employeur !!) je me suis récemment lancé dans différents trafics. Je trouve ça d’une débilité profonde! à telle point que je pense sincérement à ne pas déclarer mon patrimoine au FISC! ou va la france!!

    102

    jean marie proslier 15/07/2013

    no shit sherlock !

110

Nickelcromagnon 27/02/2013

Pitié, non, je ne veux pas être obligé de regarder « tellement vrai », pitié!

103

Casper Sonelh 24/02/2013

J’espère que cela pourra amener M. de la Villardière à laisser leur chance à d’autres sujets tout aussi scandaleux. Travaillant dans une grande banque privée monégasque, mes collègues et moi attendons depuis plusieurs années d’être interviewés sur nos pratiques favorisant fraude fiscale et blanchiment. Nous avons même récemment accepté de recycler l’argent mal acquis d’un dictateur africain dans des investissements de trafic d’organes de bébé pour attirer l’attention de M. de la Villardière sur nos agissements. Pour l’instant sans succès. Cette fois, la chance va peut être enfin tourner.

    92

    jmdesp 15/02/2014

    Ah, ce ne serait pas vous qui m’avez justement démarché par mail récemment au sujet des investissements que je pouvais faire avec l’argent de ce dictateur africain ?

97

Rapidou 22/02/2013

il semblerait que *des gens* (voir ci-dessus) lisent le gorafi sérieusement. A moins que ce ne fusse l’amicale des trollers qui se soit réunie dans les commentaires en un subtil jeu.

    102

    James Tesgenoux 22/02/2013

    J’espère bien que « des gens » lisent le Gorafi sérieusement ! Mon cher Rapidou, je me targue de faire partie de ces « gens là » comme vous l’écrivez avec dédain. Legorafi est une source journaliste unique, avec un regard sur l’actualité exceptionnel ! Je vous met au défit de trouver dans la presse « traditionnelle » de telles informations. Peut-être que vous complaisez-vous dans ce monde où la bouffonnerie et la dérision imposent leur diktat, pour ma part, j’estime que l’actualité est trop sérieuse pour être traitée à la légère.

      108

      Jean Aymard 22/02/2013

      Tout à fait d’accord avec Monsieur Tesgenoux.
      Un peu de sérieux sur des sujets graves.

103

Vince 22/02/2013

On en a pas assez vu des reportages chocs sur la drogue et les putes? Voués en plus à maintenir les gens dans un climat de peur. Qu’il aille faire des reportage sur des trucs passionnant un peu ça lui ferait du bien

91

Queldebile 22/02/2013

Je connais un jeux en ligne ou si quelqu’un tenait le même discours on lui dirait: « RETARD » en français quelque chose comme gros débile ou attardé, je souhaite une chose pour lui c’est que les média est mal formulé ses propos comme ils savent très bien le faire, dans le cas contraire cet homme est un abruti sans cervelle qui ne pense qu’à la prochaine voiture qu’il pourra s’acheter ! Et ce n’est pas un message de jalousie parce qu’il gagne très bien sa vie, je la gagne très bien aussi et je suis de droite mais si il y a bien un sujet ou ils ont raison c’est sur la répression de cette criminalité. Bref cet homme est ridicule et je te souhaite de faire faillite et de ne plus arriver à rien dans la vie.

    97

    davyka 27/02/2013

    Joueur en ligne, gagnant bien sa vie, de droite, pas de jalousie envers les gens aussi riches que soi. Que de grandes qualités, si ce n’est que vous prenez tout au premier degré. Aussi bien le Gorafi que (j’imagine) TF1.

    98

    P. Trolleuse 21/11/2013

    On vous a reconnu, Monsieur Patrick B. !

106

Le Chien de Schrödinger 22/02/2013

On souhaite seulement à Bernard de la Villardière à ne pas suivre l’exemple de jacques Martin, impliqué dans l’importation d’enfants malgaches clandestins afin de faire face à la baisse de la natalité français dans les années 1980.

    98

    Modeste 19/03/2013

    J’en déduit de votre raisonnement que Hollande vas ce taper Mmme de la Villardiere?

103

Florent 22/02/2013

Donc on doit laisser des criminels en liberté pour que vous puissiez bosser.

Point de vue un tantinet nombriliste, non ? x)

    94

    Crichto 22/02/2013

    La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. Un peu d’altruisme s’il vous plaît. Oui, les policiers ont la liberté d’arrêter des dealers et des prostituées, mais pas au point de provoquer du chômage. Il faut trouver un juste équilibre. Pensez aux équipes de NRJ 12, NT1 et autres W9, vous imaginez combien vont se retrouver sur le carreau si la situation perdure.
    C’est comme si vous vouliez stopper complètement le trafic de viande de cheval pour les lasagnes.Que deviendraient les services sanitaires? ou alors d’accord, mais dans ce cas on rouvre les maisons closes pour qu’ils servent encore à quelque chose…

107

goustou 22/02/2013

Ce ne serait pas que la fin de sa carrière de Bernard de la Villardière. Mais également la fin de contrat des 2 intermittents (1 homme et 1 femme) qui jouent les rôles des témoins flouté. Même si dans le milieu des media TV certains disent que TMC est très intéressé pour les embauché au prochain mercato.

96

Dex Torsum 22/02/2013

Oui il me semble aussi que les revendications de Mr de la Villardière sont légitimes. J’aurais ajouté à sa place « que la police nous laisse faire notre travail ». Bien que désormais les équipes de ligne de front pourront se rendre directement au cœur du sujet en enquêtant directement dans les salles de shoot où ils trouveront à la fois les drogués au bout du rouleau, le personnel médical paré à toute éventualité et sur les dents, les travailleurs sociaux débordés et las de la situation et certainement des représentant des forces de l’ordre, sans oublier la présence de prostituées ukrainienne en manque.
Voilà qui offrira un net confort aux équipes de tournages.

    100

    Rouldug 23/02/2013

    Revendications légitimes peut-être. Mais il faut dire aussi que la Villardière n’a jamais fait le jeu des syndicats de policiers en soulignant le mauvais équipement des forces de l’ordre (cf. par exemple son apologie systématique de leur équipement anti-émeute à base de fronde à élastique). Du coup ceux-ci ont incité les forces de l’ordre à exercer leur droit de retrait. Et tout s’est écroulé. La Villardière a mal géré. Qu’il assume.

97

rene 22/02/2013

Devenez dealer et macro, vous sauverais des employs …
On vie une époque formidable .

    107

    Mr. Ban 24/12/2013

    ou l’orthographe et la syntaxe sont abandonnés

      106

      gougnafier 08/10/2014

      Il aurait fallu écrire:
      où l’orthographe et la syntaxe sont abandonnées.

      Critiquer l’orthographe des autres, en faisant soi-même des fautes, faut le faire!

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *