Un homme sauve une famille de la noyade avant de se réveiller seul dans son lit

23 Publié le 05/03/2013 par La Rédaction

Cela fait partie des petites histoires qui égayent une journée. Hier, en fin de journée, alors qu’il se promenait autour d’un lac, Martin Joubert, 35 ans, a fait preuve d’un héroïsme incontestable. Alors qu’une famille de 5 personnes était en train de se noyer dans les eaux glacées du lac Dausmesnil à Vincennes, le promeneur a, sans hésiter, directement plongé pour leur porter secours. Et c’est seulement après les avoir tous tirés d’affaire que ce héros s’est réveillé, seul dans son lit, au milieu de sa triste chambre.

Cela fait partie des petites histoires qui égayent une journée. Hier, en fin de journée, alors qu’il se promenait autour d’un lac, Martin Joubert, 35 ans, a fait preuve d’un héroïsme incontestable. Alors qu’une famille de 5 personnes était en train de se noyer dans les eaux glacées du lac Dausmesnil à Vincennes, le promeneur a, sans hésiter, directement plongé pour leur porter secours. Et c’est seulement après les avoir tous tirés d’affaire que ce héros s’est réveillé, seul dans son lit, au milieu de sa triste chambre.

Une prouesse physique

« Son intervention est tout simplement un miracle » résume Hervé Pernas, le père, qui s’est vu, ainsi que le reste de sa famille, sauvé par Martin Joubert. Le rescapé, encore sous le coup de l’émotion, raconte : « Il nous a vus en danger. Il a enlevé son pull pour laisser entrevoir son corps d’éphèbe. J’étais moi-même en train de perdre conscience mais je me souviens parfaitement de sa musculature de rêve. »

Martin saute ensuite dans les eaux du lac et après 50 mètres d’un crawl digne des plus grands champions, il atteint finalement la famille : « Là, j’ai vu que c’était pas une blague, ils étaient vraiment en danger. J’ai donc décidé de ramener d’abord sur la berge les enfants » raconte t-il. Il saisit alors les 3 enfants d’Hervé et de sa femme Marie. Et c’est en quelques mouvements de jambes seulement qu’il parvient à les hisser sur le rivage pour ensuite retourner chercher leurs parents.

« On était à deux doigts de sombrer quand il est finalement revenu, il était si beau ! » commente Marie qui a bien failli mourir noyée ce jour-là. « Mon mari était déjà au fond du lac mais il est allé le chercher à peut-être 15-20 mètres de profondeur. Et quand il est remonté, j’ai vu qu’il avait réussi à le ramener. Il nous a alors attrapés par le bras et il a nagé jusqu’à la rive en nous transportant. Il était si beau ! »

L’héroïsme humble

C’est donc malgré une eau d’un froid mortel et une attaque surprise d’un banc de brochets que Martin sauve tout de même la famille Pernas. Une fois les parents et les enfants tirés d’affaire et les muscles encore saillants après cet effort, il prend malgré tout le temps de répondre aux médias du monde entier arrivés entre temps pour filmer son incroyable sauvetage : « Ecoutez, j’ai pas réfléchi, j’ai juste sauté parce que j’ai vu qu’ils étaient dans une situation d’urgence. C’était spontané. Je suis fait comme ça, c’est tout, et puis arrêtez de dire que je suis si beau, ça me gêne. »

Un réveil brutal

C’est seulement après avoir reçu la légion d’honneur et signé quelques autographes sur les bords du lac que Martin  s’est réveillé ce matin dans son lit. Un lit monoplace où il dort seul depuis des années déjà. Et le retour à la réalité semble plus que difficile pour ce héros de rêve : « Tain’, c’est dur quand même.  Je me suis jamais senti aussi bien que dans ce rêve. Et où sont passés mes abdos ? »

Une brutale chute de l’estime de soi qui plonge cet homme dans un malaise palpable alors qu’il se trouve au milieu de son appartement mal rangé et mal nettoyé : « Cette histoire, ce sauvetage, c’est tout simplement ce que j’ai pu faire de mieux dans ma triste vie. C’est tellement dommage que ce ne soit qu’un rêve. C’était si réel que maintenant j’ai l’impression, après m’être réveillé, d’être dans un cauchemar. »

La Rédaction

Illustration: piccerella

Publicité
Publicité

23 avis éclairés

34

Mr Pipeau 27/03/2018

Dommage, il n’aura droit à aucun hommage.

157

ARWallace 10/09/2014

En fait je pense que c’est pas vrai comme rêve, parce que le brochet est un poisson extrêmement territorial, et surtout ne vit pas (ni n’attaque) en bancs… Donc je pense qu’avant de relayer cette info les gens devraient vérifier quand même alors… Se pose la question alors du pourquoi ce récit ? Qui ment ? Le rêveur ? Les témoins ? Les victimes heureusement survivantes ? Pire ?

138

olaye 31/05/2013

Une note déplaisante mais il faut le faire sans quoi votre rigueur journalistique serait, pour une fois, écornée : le lac Daumesnil est à Paris, puisque dans le bois de Vincennes (12ème arrondissement), et non pas sur le territoire de la commune de Vincennes (94).
merci.

155

so 17/05/2013

Pas fort ! on vit pas dans les rêves !

156

Slip Kangourou 18/03/2013

Quelle belle histoire! Je dors beaucoup mieux depuis que je sais qu’il y a des gens qui ont une vie plus pourrie que la mienne. Merci pour ce témoignage !

134

Mr Pipeau 12/03/2013

Il a longtemps cru être persuadé d’avoir réellement sauvé cette famille de la noyade, d’autant qu’il a déclaré s’être réveillé en nage dans son lit.

141

kikadissa 08/03/2013

ne riez pas ….un certain Nicolas s. a revé que le peuple français voulait qu il revienne a tout prix. ….

155

Noméoh 08/03/2013

J’ai toujours pas d’avis éclairé mais y a quand même quèque chose qui me frappe dans votre article dont je ne mets pas l’authenticité en doute que nenni que non point barre.
Le beau gosse, là, dont au sujet duquel vous causez et qu’a mis KO les brochets qui l’ont sournoisement attaqué, c’est qui qu’il a sauvé, hein ?
Les enfants ! Trois ! Mais vous dites pas que c’était des filles.
Et après ? La mère !
Conclusion : c’est rien qu’un obsédé sexuel.
S’il a sauvé le père ensuite, c’était pour effacer les traces.

148

Tex Sans Tyle 06/03/2013

Je trouve qu’il faudrait la mise en place d’une cellule psychologique pour cette forte désillusion. En effet, il a été démontré par des études scientifiques qu’après un rêve dans ce genre là, les gens ont l’impression d’avoir fait quelque chose de leur vie. Mais c’est faux! Ce ne sont que des ramassis, des assistés chomeurs noirs asiatiques polonais qui bouffent nos chiens et chats à longueur de journée. Finalement, ce n’est pas du terrorisme qu’il faut avoir peur, mais du péril jaune. Et franchement! Voila.
关注中国

    185

    Tex Tyle 06/03/2013

    Je pense, cher Tex Sans Tyle, que vous abordez le sujet sous un angle inhabituel; je considère pour ma part que cet exploit implique un raisonnement philosophique profond.
    Il y a de cela quelques siècles, l’hypothèse avait été avancée que nous ne serions pas réels, que nous serions des éléments d’un rêve d’une personne supérieure. Je pense qu’en prenant la tangente de l’inverse du nombre complexe de la signification de ce rêve on peut confirmer cette théorie: en effet, un être inférieur a rêvé qu’il était supérieur à lui même (et le fait d’être un assisté chômeur noir asiatique polonais n’y change rien); par conséquent, et selon le principe de réciprocité, j’en déduis que si un homme exécrable est à même de créer un espace-temps alternatif, un autre être exécrable d’une autre dimension est capable de nous créer. CQFD

      153

      Tex Sans Tyle 06/03/2013

      Je remarque une faille immédiatement dans votre raison et raisonnement. Tout d’abord, vous pensez. Et ca, c’est pas possible. C’est inacceptable. Il faut donc gazer les handicapés. Cela paraîtrait évident. Mais si vous êtes pas d’accord, et bin, euhm… Je m’en fous. Na!

        144

        Tex Tyle 06/03/2013

        Cher confrère, c’est vous qui vous fourvoyez. Vous dites que je pense, or mon raisonnement démontre qu’étant un élément hypothétique d’un espace-temps alternatif imaginaire, je ne m’appartiens pas. Mes pensées ne sont pas les miennes, mais celle qu’un rêve a imaginé que je pourrais avoir.

          142

          AnneSu 12/04/2013

          René, on avait dit que tu arrêtais de venir commenter les articles du Gorafi après ta mort!

149

Tristaban de Malenbert 06/03/2013

Mon voisin a rêvé dans la nuit qu’il venait de décrocher un CDI comme éboueur, il était dans un état second. Sa femme l’a rassuré l’après midi même en lui racontant qu’elle avait rêvé lors de sa sieste qu’il était licencié, son outil de travail étant délocalisé en Chine.

Seulement, personne n’en parle.
La presse est-elle corrompue à ce point ?

137

Ysabeau 05/03/2013

Ah oui, le pire ça a du être la fonte des abdos quand même. Ça fout un méchant coup quand ça arrive. La fonte des neiges avec crues c’est rien à côté de ça parce qu’on tout le monde vous croit quand vous en parlez alors que vous n’êtes absolument pas cru quand vous parlez de celle de vos abdos.

Vache quand même. Pauvre type.

    149

    mamie mouillette 06/03/2013

    Miam ! Les tablettes de chocolat fondantes!

147

Sygmund 05/03/2013

Je vois d’ici les esprits chagrins dénigrer la valeur de ce geste, car il était rêvé. Je dirais quelle importance, ce jeune homme, n’a pas hésité. Et il ne savait pas qu’il rêvait. en effet, généralement quand on rêve, on ne le sait pas. Parfois on s’en doute, mais dans ce cas on se réveille assez rapidement. Or, ça n’a pas été le cas, puisqu’il a eu le temps de répondre aux journalistes et de recevoir la légion d’honneur. Donc il a sauté alors qu’il était lui-même convaincu que la situation était réelle. Cela prouve sans aucun doute qu’il aurait fait la même chose dans la vraie vie. Seulement, l’occasion ne s’est pas présentée. Bravo monsieur Joubert! C’est grâce à des gens comme vous que la France est ce qu’elle est! Et merci!

    148

    nalaf 06/03/2013

    Tu sais que la France est dans la m*rde ?

138

Nickelcromagnon 05/03/2013

Franck Dubosc a rejoint la rédac?

192

Un cousin de Freud 05/03/2013

Flash info: Le jeune vient de se réveiller de nouveau, il s’agissait en fait d’un rêve dans un rêve.
Ce phénomène est plus connu sous le nom « d’imbrication de rêve de niveau 2 ». Un docu fiction paru récemment explique le fonctionnement de l’ »inception » (pour nos amis d’outre-manche). Un record à d’ailleurs était battu en direct dans le docu fiction les participants ayant atteint une imbrication de rêve de niveau 5 ! Record toujours détenu par ces personnes.

159

commodore staff 05/03/2013

une fois j’ai vecu la meme experience sauf que ce fut moi le noye et personne ne m’as sauve

154

nalaf 05/03/2013

Bah, on a tous rêvé en France que Laure Manaudou était une championne en natation. On a un sacré problème avec ce sport quand même, vivement que le gouvernement créé une commission d’étude à ce sujet.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *