Découvrez l’incroyable préparation de Daniel Day-Lewis pour interpréter le rôle d’une fougère

14 Publié le 06/03/2013 par La Rédaction

C’est un rôle qui pourrait bien lui valoir un quatrième Oscar. Alors qu’il vient d’être couronné meilleur acteur pour son interprétation d’Abraham Lincoln, Daniel Day-Lewis travaille ardemment pour rentrer dans son prochain personnage. Un nouveau challenge pour «l’homme-acteur» qui a décidé cette fois de plonger dans la peau d’une fougère dans le prochain film de Terrence Malick intitulé « Behind The Fern ». Pour cela, Day-Lewis, comme à son habitude, a décidé d’entamer une préparation totale, à la limite de la schizophrénie.

Julian Belfrage, l’agent de Daniel Day-Lewis, raconte cette immersion de l’acteur dans la vie d’une fougère : « Daniel essaie de trouver l’émotion juste. Il dit vouloir comprendre les états que traverse une fougère. En l’occurrence, il s’agit d’une vie intérieure en apparence totalement vide et plate, un peu comme le personnage de Ryan Gosling dans Drive, très proche de la fougère lui aussi. »

Pour cela, Day-Lewis, qui se réclame de l’Actor’s Studio,  passerait toutes ses journées en extérieur, le corps entièrement nu et peint en vert, se laissant bouger au gré du vent. « Il refuse qu’on l’appelle. Pas seulement par son nom, mais par toute forme de nom tout court. Il pense que cette perte d’identité est une étape indispensable pour faire sienne la psychologie d’une fougère. »

Cette recherche quasi expérimentale, Daniel Day-Lewis l’enrichit d’un énorme travail d’érudition comme l’a confié au Gorafi, Rebecca Miller, sa femme : « Il lit des dizaines de livres de botanique, visionne des heures et des heures de documentaires. Dans un mois, il part même effectuer un  stage auprès des snipers des Navy Seals américains qui savent se fondre dans la nature grâce au camouflage.»

Une immersion épuisante

Daniel Day-Lewis est connu pour son engagement total dans ses personnages. Un engagement qui lui a valu quelques soucis de santé encore aujourd’hui. Et ce nouveau personnage de fougère pourrait bien laisser quelques séquelles chez le fabuleux acteur. Sa femme, inquiète, a exigé qu’un médecin le suive en permanence lors de cette préparation et sur le tournage du film pour veiller à son état : « Le risque, avec ce genre de rôle, c’est qu’à force de vouloir devenir fougère, Monsieur Day-Lewis pourrait tomber dans un état végétatif irréversible. » confie le médecin chargé de veiller sur l’acteur.

Publicité
Publicité