Provocation : la Corée du Nord va rédiger tout son courrier à l’attention de l’ONU en Comic Sans

39 Publié le 06/03/2013 par La Rédaction

(De notre correspondant à Séoul) – Rien ne va plus entre la Corée du Nord et le reste du monde. Cette fois, c’est la volonté d’imposer dans toute sa correspondance officielle avec les Nations Unies le Comic Sans, une police de caractères visuellement peu appréciée de la grande majorité, qui pourrait créer de fortes dissensions entre une nation susceptible de posséder l’arme nucléaire et le reste du monde.

(De notre correspondant à Séoul) – Rien ne va plus entre la Corée du Nord et le reste du monde. Cette fois, c’est la volonté d’imposer dans toute sa correspondance officielle avec les Nations Unies le Comic Sans, une police de caractères visuellement peu appréciée de la grande majorité, qui pourrait créer de fortes dissensions entre une nation susceptible de posséder l’arme nucléaire et le reste du monde.

Une situation de crise inédite

C’est lors de la dernière réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies que l’ambassadeur de Corée du Nord a officialisé la décision de son pays. A la demande expresse de Kim Jang Un, le Comic Sans sera désormais la seule police utilisée dans tous les courriers et correspondances officiels avec les Nations Unies. Une décision qui concerne les mails, les papiers à en-tête ainsi que la typographie officielle du nom du pays. Un choix qui provoque un tollé chez les Américains qui y voient une fois de plus la volonté de Kim Jung Un de tester les nerfs du Monde Libre.

« Personne ne supporte cette police. Elle est hideuse, moche, ne ressemble à rien, le simple fait de la voir provoque l’irritation » souligne un spécialiste des relations entre la Corée du Nord et les États-Unis. « C’est un choix tactique de la part de Kim Jung Un. Il teste les nerfs des nations avant son prochain geste ». L’ambassadeur de la Corée du Nord a tenu quant à lui à clarifier la situation. «Au contraire, c’est une police d’écriture très belle, que notre dirigeant apprécie pour l’aspect enfantin qu’elle dégage, l’innocence retrouvée dont les adultes ont parfois perdu  jusqu’au souvenir ». Et de rappeler que le créateur de la police Comic Sans a été décoré et invité l’an dernier à visiter la Corée du Nord.

Mais pour certains, c’est le laxisme du Conseil de sécurité qui une fois de plus est à blâmer. « Après les tirs de missiles, les essais atomiques, le régime de Kim Jung Un fait ce qu’il veut, il sait qu’il n’y a personne pour le contredire. Vous ne contredisez pas quelqu’un qui a l’arme atomique entre les mains » estime un spécialiste. « Tout le monde à l’ONU n’a qu’une crainte, c’est que la Corée du Nord impose à tous les pays de rédiger aussi leur propre courrier en Comic Sans ».

La Rédaction

Illustration: DR

Publicité
Publicité