Découverte d’un algorithme permettant de calculer le degré de stupidite des tweets et statuts Facebook

43 Publié le 11/03/2013 par La Rédaction

Gare aux messages envoyés à la hâte sans réfléchir ! Deux informaticiens du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un outil numérique qui pourrait révolutionner le monde des réseaux sociaux. En effet, ils ont découvert un algorithme numérique qui permettrait de manière certaine d’évaluer la stupidité des messages postés par les internautes sur Facebook et Twitter. Une découverte qui pourrait bien avoir des débouchés commerciaux. Reportage.

Gare aux messages envoyés à la hâte sans réfléchir ! Deux informaticiens du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un outil numérique qui pourrait révolutionner le monde des réseaux sociaux. En effet, ils ont découvert un algorithme numérique qui permettrait de manière certaine d’évaluer la stupidité des messages postés par les internautes sur Facebook et Twitter. Une découverte qui pourrait bien avoir des débouchés commerciaux. Reportage.

Une analyse multifactorielle

Dan Quigley, 38 ans, professeur d’informatique au MIT et son élève, Sergueï Zaïev, affirment pouvoir de manière irréfutable calculer le degré de stupidité des tweets et statuts Facebook. Pendant 3 ans, ils ont élaboré Find Dumb People (FDP), un algorithme qui se saisit d’un message et le décortique suivant une liste de critères bien précis.

Parmi ces critères, certains paraissent évidents comme le souligne Dan Quigley : « Nous prenons en compte un tas de facteurs. Cela peut aller de la qualité de l’orthographe à l’excès de ponctuation comme lorsqu’un internaute met 7 points d’exclamation à la suite. Nous avons également décidé de tenir compte du recours systématique à des acronymes comme « LOL », « MDR » ou encore « YOLO ». L’utilisation fréquente de smileys comme « : ) » n’est pas non plus écartée. »

Le contenu même des tweets et autres statuts est bien évidemment analysé grâce à une base de données de milliers de points de vue et d’opinions hiérarchisés selon des critères dits qualitatifs (originalité et cohérence de la pensée). Les messages des internautes sont donc évalués relativement à cette grille de lecture qualitative.

Dan Quigley et son élève ont ensuite mis au point une échelle d’évaluation de la stupidité comme l’explique Quigley : « Nous avons choisi d’utiliser un barème classique allant de 0 à 10. Zéro étant une réflexion extrêmement pertinente sur un phénomène ou un fait de société, et dix étant un message repoussant les limites de la stupidité comme « Nan mais vous avez vu Nabila ??!!! LOL : ) ».

C’est lors des premiers tests de leur algorithme que les deux chercheurs se sont aperçus d’une différence de taille entre les deux géants des réseaux sociaux que sont Twitter et Facebook : « Du fait de sa fameuse contrainte de 140 caractères qui ne facilite pas une réflexion solidement construite, Twitter reste tout de même le réseau social privilégié pour retrouver des messages pouvant facilement obtenir des notes allant jusqu’à 8-9, parfois 10 » décrypte Dan Quigley.

Sûr à 99%

Quigley et Zaïev disent leur algorithme ‘’infaillible’’ : « Pour vérifier le taux de pertinence de FDP, nous avons soumis plus de 10 000 statuts et tweets à des philosophes, logiciens et autres  experts afin qu’ils évaluent la stupidité de ces messages postés sur les réseaux sociaux. Et nous avons constaté que 99,9% des messages évalués comme stupides par FDP étaient également jugés stupides par les experts en tous genres que nous avons sollicités.»

Bien que cette découverte soit pour l’instant strictement utilisée dans un cadre scientifique, de nombreuses sociétés de conseil en Marketing se sont déjà déclarées « extrêmement intéressées » par ce nouvel outil qui pourrait potentiellement les aider à « cibler de manière plus efficace la clientèle des entreprises.»

La Rédaction

Illustration: Logos Facebook et Twitter – DR

Publicité
Publicité

43 avis éclairés

141

jeanb 29/02/2016

A moi, il ne me faut pas d’“algoritme pour mesurer la stupidité des utilisateurs de Twitter et de Fesse-bouc

122

AvisÉclairé 27/08/2014

Comme c’est pas sur le site du Gorafi qu’on écrirait des âneries, je m’attends a voir un grand nombre de Prix Nobel attribués aux commentateurs de ce site.

155

lol 08/08/2013

Je met 10/10 a cet article lol !!! ; p

135

Tex Tyle 23/06/2013

Cet article n’est que mensonges. Cela fait des années que les grandes marques distribuent leurs publicités sur base de la stupidité.

146

le barret 11/06/2013

nan mé lol mdr quoi!!!!!!!!(10/10???????? 🙂 ) ^^

141

Gonzo 09/04/2013

Dans une interview recente, Dan Quigley du MIT revelait que lors de leur phase de test initiale, leur ordinateur avait brûlé en analysant le premier tweet posté par Nadine Morano, ce qui les avait lui et son assistant poussés à developper un pare feu sur Open Office en collaboration avec Albanel LTD.

    145

    merci internet 17/04/2013

    Pare feu développé par de grands professionnels et une vitesse d’exécution remarquable

132

herman 12/03/2013

Après tout, comme dirait Dilbert, on est tous con au moins une fois par jour..

    144

    Oliv 24/06/2014

    Oui, mais con une fois par jour pendant 24h…

147

Chuck Youfarlie 12/03/2013

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »…cette tendance à la surveillance généralisée me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.

129

Justice 12/03/2013

Rien que le fait de cautionner facebook c’est déjà stupide..à moins d’être une commère,égocentrique,narcissique,hautain etc et etc…

126

yves deligne 11/03/2013

« cibler de manière plus efficace la clientèle des entreprises.» C’est à dire s’intéresser aux plus stupides, n’est-ce pas ?

    142

    OscarWilde 12/03/2013

    c’est démagogique, mais c’est rationnel.. ça rapporte plus 🙂

131

Takacoser 11/03/2013

Allons allons, un peu d’humour, il ne s’agit que de mesurer le degré de stupidité des messages, pas des auteurs !

    137

    Henri 22/03/2013

    En cherchant wncore un peu, on devrait trouver une certaine correlation…

136

Thomas Bayes 11/03/2013

Je m’étonne que des journalistes de la qualité de ceux du Gorafi puissent se laisser aller à promouvoir des travaux si peu étayés scientifiquement. Tout ça pourquoi ? Pour vendre du papier, comme le nouvel Obs ?

En effet, vous vous faites berner par des scientifiques américains qui jouent sur l’aura de l’institution à laquelle ils appartiennent.

La méthode d’évaluation qu’ils utilisent est une supercherie scientifique. 99,9% des messages identifiés comme stupides par FDP le sont réellement. Mais quel est le taux de messages stupides parmi ceux que FDP aura laisser passer. D’autant plus grave que ces messages seraient alors abordés en toute confiance, sans se méfier.

La bonne méthode d’évaluation aurait consisté déterminer le taux de détection de FDP parmi les messages stupides. Et avec ce critère, le meilleur algorithme qui puisse exister consisterait à identifier comme stupide tous les messages. Et là, on est sûr de ne pas laisser passer un seul message stupide.

Les mauvaises langues rétorqueront que des messages seraient catégorisés comme stupides alors qu’il ne le sont pas. C’est ce qu’on appelle une fausse alarme.

Là encore, je propose une parade, car pour réduire ce risque de fausse alarme, il suffit de faire tendre le nombre de messages réellement stupides vers 100%.

Mais n’est-ce pas d’ores et déjà le cas ?

    152

    VioletteToussaint 23/03/2014

    Tout à fait, ainsi on fait baisser le risque beta et on obtient une technique de détection d’une puissance statistique remarquable de 100%. Il suffit que plus de 95% des messages soient stupides et notre hypothèse est valable en considérant un risque maximum de 5%. Vous avez raison, le risque de se tromper en affirmant qu’un message est stupide alors qu’il ne l’est pas est infime.

143

Dodds 11/03/2013

« Il n’existe que deux choses infinies: L’univers et la bêtise humaine…
Quoique … pour l’univers, il n’y a pas de certitude absolue. » (D’après A Einstein)

    126

    Marcel Prout 11/03/2013

    Félicitations. Vous êtes le 325 millionième à avoir posté cette citation, et franchement, on ne s’en lasse toujours pas. Vous gagnez un an d’ abonnement au Gorafi, inclus le supplément pages culturelles.

      150

      Hervé-Pierre Gustave D'auray 12/03/2013

      Il me semblait que Einstein ce n’était que six mois et un an pour Audiard ou Desproges. On m’a arnaqué OU BIEN ?

145

Fredo 11/03/2013

hier soir TF1 diffusait « le dîner de cons »

Y a un rapport?

131

PMB 11/03/2013

C’est la mort du rap français…

    143

    Mysterious 11/03/2013

    Pourquoi « français » ?

136

un engagé 11/03/2013

On aurait aimé une statistique du nombre de messages stupides, un genre d’histograme.

128

GargamelLeNoir 11/03/2013

Twitter et youtube sont en train d’adapter leur politique. Tous les posts ayant un score inférieur à 6 seront refusés pour ne pas perturber la clientèle majoritaire.

137

Pinkie Pou 11/03/2013

Allô?

Encore du n’importe quoi! Qui me fera croire que cette application me jugera ?

Allô? Non mais allô quoi!

131

Thomas Bayes 11/03/2013

La méthode d’évaluation de cet algorithme n’est absolument pas rigoureuse d’un point de vue scientifique. Je m’étonne que le Gorafi puisse promouvoir ces travaux de recherche sujets à caution.

En effet, les auteurs de cet algorithme affirment que 99,9% des messages identifiés comme stupides par FDP l’étaient également par les experts.

Soit, mais qu’en est-il de ceux que FDP ne considère pas stupides ? Si parmi ces derniers, le taux de messages réellement stupides est important, cela signifierait que ces messages pourraient alors circuler en toute impunité, qu’on leur ferait confiance et qu’on leur accorderait même davantage de crédit du fait qu’ils sont passés entre les fourches caudines de FDP.

Un meilleur indicateur de la performance de l’algorithme serait son taux de détection, à savoir la proportion de messages stupides également identifiés comme tels par FDP.

Et là, je vous propose un algorithme très performant. Il suffit d’indiquer que tous les messages sont stupides. Et là, on est sûrs de ne pas en oublier.

Bien sûr, les mauvaises langues diront que des messages sont identifiés comme stupides alors qu’ils ne le sont pas en réalité, ce qu’on appelle une fausse alarme. Effectivement, mais là encore, j’ai la parade. Afin de réduire le taux de fausse alarme, il suffit de faire tendre vers 100% le nombre de messages réellement stupides sur les réseaux sociaux.

Mais n’est-ce pas déjà le cas ?

147

Petrus 11/03/2013

Marrant, Find Dumb People et Fils de Pute partagent le même acronyme.(Aimedéair, laulle, inférieur à trois, toutçatoutça)

141

Darek Dysiast 11/03/2013

Une grosse faille a été décelée dans cet algorithme qui, dans sa version actuelle, ne relève pas la stupidité crasse des statuts finissant par « copie et colle ceci dans ton statut, seuls les vrais (ceci) ou les gens ayant (telle qualité) oseront mettre ceci dans leur statut ».

Un « oubli » qui pourrait coûter très cher au développeur.

P.S. : Nabila pourquoi t’es pas viendue a la piscine espèce de lopsa!??????!!???

158

nalaf 11/03/2013

Ils ont voulu tester cet algorithme sur les commentaires des articles du gorafi et leur logiciel a planté, faisant cramer tous les ordinateurs du MIT. je ne sais qu’en conclure.

    133

    Cyrano 11/03/2013

    À l’impossible, nul n’est tenu. C’est tout de même juste un ordinateur qui est derrière, donc si on lui soumet ce genre de test avec du trop lourd, on va cramer tous les processeurs.

143

kikou78 11/03/2013

LOL trop des barres! On va pouvir trikar les bolos direct xptdr

    144

    lutin malin 11/03/2013

    xptdr sé koa 7 invenssion tro débil???
    ien a ki son vréman péyé a ri1 ^^ lol

135

Max Himome de Pouin 11/03/2013

nan mé vs AV vu le truc ?????? LOL, PTDR 😉

    137

    kikou78 11/03/2013

    Grave poto une appli special bolos t as vu 😉

149

Ciccio 11/03/2013

Enfin une bonne nouvelle ! Grâce à cette technologie, il sera désormais plus facile de différencier ceux qui sont réellement stupides aux gens normaux. Je pourrais enfin savoir à qui tenter de vendre mes produits, qui sont bien sûr, inutiles.

    132

    Caly 11/03/2013

    Sauf si la majorité devient la normalité.
    En tout cas, c’est ce que j’ai appris en lisant « Je suis une légende ».

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *