Le Conseil National du Numérique recommande d’écrire plus petit pour économiser de l’espace sur Internet

77 Publié le 15/03/2013 par La Rédaction

Paris – Alors que la France tente de prendre en marche un vaste train de réformes numériques, la proposition du Conseil National du Numérique n’est pas passée inaperçue. Dans une note confidentielle que notre reporter Constance Deplanque s’est procurée, il recommande d’écrire plus petit pour économiser de l’espace sur Internet. Analyse.

Paris – Alors que la France tente de prendre en marche un vaste train de réformes numériques, la proposition du Conseil National du Numérique n’est pas passée inaperçue. Dans une note confidentielle que notre reporter Constance Deplanque s’est procurée, il recommande d’écrire plus petit pour économiser de l’espace sur Internet. Analyse.

L’internet n’est plus illimité

La rigueur rattrape-t-elle Internet ? Avec la proposition du CNN d’encourager d ‘écrire en plus petit sur Internet pour économiser de la place, on est tenté d’y croire. Dans une note confidentielle, le CNN souhaite aussi un meilleur encadrement de l’utilisation des « caps » (écriture en majuscule, NDLR) dans les conversations sur les réseaux sociaux « Beaucoup de gens parlent en caps alors que cela ne sert à rien. D’une les gens se comprennent très bien sans utiliser de caps. D’autre part, cela prend une place inutile sur les serveurs » commente son président Benoit Thieulin.

Selon notre spécialiste hi-tech Constance Deplanque, le CNN veut mettre fin au mythe de l’internet illimité. « On présente souvent Internet comme un grand espace infini. Or il a des limites. Selon certains études, l’internet sera complet à l’horizon 2020 » explique-t-elle. Une hypothèse que le CNN prend très au sérieux dans cette note, affirmant qu’il faut agir rapidement.  Outre les caps, le CNN souhaite que l’internaute choisisse d’écrire plus petit, pour économiser de la place : « Nous allons encourager l’utilisation d’une police plus petite. En passant en taille 8 à 10, au lieu de 12 actuellement, c’est 35% de place gagnée sur Internet. Certains textes seront peut-être plus difficiles à lire mais il est prouvé que l’internaute s’habitue vite».

Autre inquiétude du CNN, la place que prennent les Gifs animés sur la toile. « Il y a des milliers de Gifs qui ne servent à rien, et qui ne sont pas justifiés. Nous allons nous y attaquer pour libérer de l’espace de stockage ». Dans le viseur du Conseil, la prépondérance des Gifs de chatons. « On note un certain abus de la part des internautes. Un quota d’upload de Gifs par jour serait l’idéal » conclut la note. Les internautes accepteront-ils de telles propositions ? Réponse dans quelques mois.

La Rédaction

Photo: iStock

Publicité
Publicité