Les fans des Daft Punk impatients de découvrir les morceaux que le groupe a plagiés pour son dernier album

41 Publié le 05/04/2013 par La Rédaction

Le 21 mai prochain sort Random Access Memories, le dernier bébé des Daft Punk, le groupe de musique électro français. Un nouvel album attendu avec ferveur par les fans et entouré de mystère à l’instar des deux compositeurs du groupe. Peu d’informations ont filtré sur le contenu de l’album et les spéculations les plus folles circulent sur les futurs morceaux des Daft Punk. Et ce qui attise le plus la curiosité des fans du tandem, c’est l’identité des artistes que les deux acolytes ont décidé de plagier comme c’est traditionnellement le cas dans chacun de leurs albums.

Le 21 mai prochain sort Random Access Memories, le dernier bébé des Daft Punk, le groupe de musique électro français. Un nouvel album attendu avec ferveur par les fans et entouré de mystère à l’instar des deux compositeurs du groupe. Peu d’informations ont filtré sur le contenu de l’album et les spéculations les plus folles circulent sur les futurs morceaux des Daft Punk. Et ce qui attise le plus la curiosité des fans du tandem, c’est l’identité des artistes que les deux acolytes ont décidé de plagier comme c’est traditionnellement le cas dans chacun de leurs albums.

L’envie d’être surpris

Paul est un fan inconditionnel des Daft Punk depuis Homework, leur premier album. Aujourd’hui il attend beaucoup de Random Access Memories qui sortira le 21 mai : « Ce sont des habitués des plagiats de la funk et de la soul américaine des années 70. Mais pour leur nouvel album j’aimerais bien qu’ils me surprennent un peu, qu’ils aillent pomper des mélodies dans d’autres styles musicaux, plus inhabituels. » Une attente qui ne l’angoisse pas pour autant : « Je sais qu’ils vont réussir. Ils sont très bons dans ce qu’ils font et je suis sûr qu’ils vont arriver à se renouveler dans le plagiat. »

Thomas est aussi un fervent admirateur du duo français. Il revient sur le débat autour de la question du plagiat, dont les Daft punk ont été la cible, et tente de relativiser l’affaire : « Les Daft Punk disent que ce sont juste des samples. Mais entre nous, les fans, on sait tous que c’est du bon pompage. Mais du pompage de grande qualité tout de même ! » Pour cet autre fan, il y a une touche Daft Punk qu’on ne peut nier : « C’est vrai qu’ils reprennent souvent des sons d’ailleurs sans vraiment les retravailler. Mais c’est quand même pas à la portée de tout le monde de rajouter du Vocodeur partout comme ils le font. Et c’est là qu’est leur génie ! »

Une reprise du plagiat de David Guetta ?

C’est bien l’autre question qui titille un bon nombre de fans des deux représentants de la ‘’French Touch’’. En 2011, Guetta sort son dernier double-album. A l’époque, le DJ star est accusé d’avoir fait un grossier copier/coller des Daft Punk sur son 2e CD. Aujourd’hui l’impatience des fans de Daft Punk est très forte sur ce point-là comme l’explique Paul : « Perso, j’espère qu’ils vont re-pomper un des titres qu’il a plagié sur eux. Ça serait un super pied-de-nez. Et si en le plagiant ils arrivent à recomposer la musique originale qu’ils ont eux-mêmes probablement plagiée, là c’est très fort ! »

La Rédaction

Illustration: FlickR /  André Felipe
Publicité
Publicité