Trente-cinq ans après, il avoue avoir falsifié la signature de ses parents sur ses contrôles

75 Publié le 05/04/2013 par La Rédaction

Incroyables aveux de celui qui était encore jusqu’à hier un honnête père de famille. Un homme a avoué avoir à plusieurs reprises falsifié la signature de ses parents sur plusieurs de ses contrôles à l’école primaire et au collège. Une annonce qui créé un électrochoc dans l’Education nationale.

L’homme a reconnu avoir durant plusieurs années falsifié la signature de ses parents sur de nombreux contrôles. Selon ses déclarations, le procédé était rudimentaire mais efficace : il se contentait de reproduire très exactement la signature de ses parents lorsque cela était demandé, notamment dans le cas de mauvaise note. Dans la plupart des cas, la signature n’était pas parfaite mais suffisante pour tromper la vigilance des professeurs. « Il n’y ont vu que du feu toutes ces années. Il a trompé son monde de la manière la plus scandaleuse qui soit » a commenté un inspecteur de l’Académie de Tours lors d’une conférence de presse.

De toute évidence, l’homme ne sera pas poursuivi. « La plupart des professeurs de l’époque sont décédés ou à la retraite, il n’y a aucune utilité à engager des poursuite contre quelqu’un qui est sorti du système de scolaire depuis plusieurs années » explique-t-on du côté de l’académie. La famille quant à elle a accueilli la nouvelle avec soulagement.« C’est déjà très dur pour lui. Il dit qu’il est dévasté par le remords. Toutes ces années il a gardé cela en lui. Cela ressort, c’est très douloureux mais ça lui fait du bien » a expliqué sa femme.

De son côté l’Éducation nationale n’a pas voulu attendre la fin de l’enquête et a donné de nouvelles consignes de vigilance face à ce genre de pratique. « Il est probable que cela soit un cas isolé, mais nous ne voulons pas prendre de risque : nous allons vérifier de manière plus attentive les copies qui seront données à signer aux parents » explique un cabinet de ministre.

La Rédaction

Photo iStock

Publicité
Publicité