Un instituteur explique à un élève pourquoi il ne pourra jamais devenir astronaute

118 Publié le 11/04/2013 par La Rédaction

Émotion dans une école primaire d’Eure-et-Loir après les déclarations choquantes d’un instituteur à un jeune élève. Celui-ci ayant vivement manifesté son intention de devenir astronaute, cette idée a immédiatement battue en brèche par son instituteur qui lui a conseillé de se montrer avant tout raisonnable dans sa future recherche d’emploi.

Joachim a 8 ans et déjà de nombreux projets. Parmi ceux-ci, le rêve de partir à la conquête des étoiles et de participer à l’exploration spatiale. Un enthousiasme douché ce matin par les déclarations de son instituteur, M. Hubert. « Nous étions en classe et j’ai demandé aux élèves ce qu’ils voulaient faire quand ils seront grands. J’ai eu des réponses toutes très différentes et intéressantes. Mais celle de Joachim a attiré mon attention. » raconte l’instituteur de cette classe de cours élémentaire première année. « Je pense qu’il est important de dire la vérité aux plus jeunes et le plus tôt possible ».

L’instituteur a alors convoqué le jeune Joachim dans son bureau en compagnie du directeur de l’école, M. Romanet. Ils ont longuement expliqué au jeune enfant qu’il faisait une grave erreur d’orientation. En cause, des années d’études, parfois très dures, un enseignement scientifique très long et compliqué, et une condition physique optimale. « Sans parler des critères de sélection. Il aura peut-être une chance sur cent d’être pilote de haute voltige,  une chance sur mille d’intégrer la patrouille de France. Voire même de devenir pilote d’essai. Mais astronaute, quasiment aucune…» a commenté le directeur de l’école. « On ne veut pas que les enfants se leurrent sur leur avenir. C’est important » a ajouté M. Hubert lors de la conférence de presse.

Et de rappeler la situation de la France, en pleine crise, et le peu de chance de réussite d’un tel projet. « Il faut que Joachim revienne un peu à la raison. C’est un bon élève, il est attentif. Mais je ne veux pas qu’il se mette une pression inutile. Ses rêves vont au final se retourner contre lui : il risque d’être très déçu ». Et d’expliquer que l’exemple de l’enfant pourrait être aussi très négatif pour les autres élèves. « Tout le monde a compris qu’il faut être raisonnable, les enfants ont maintenant des rêves posés et des ambitions professionnelles raisonnées. Il serait dommage de remettre cela en cause » a souligné le directeur de l’école.

De son côté Joachim a rejeté en bloc les arguments de l’équipe pédagogique. « On est en train de me juger sur mon avenir alors que je n’ai même pas fait mes preuves, c’est humiliant. Qui peut ainsi décider des rêves d’un enfant de 8 ans ? » a-t-il fait savoir par l’intermédiaire de ses parents, eux mêmes très fiers du choix de leur fils. « On est une famille très modeste mais on le soutiendra jusqu’au bout, Joachim est très doué. Hier encore il nous a fait une maquette en Lego de son vaisseau spatial » a expliqué son père, visiblement ému.

Illustration: iStock / CraigRJD

Publicité
Publicité