La seule pelouse de Paris rendue inutilisable pour plus de deux mois

32 Publié le 15/04/2013 par La Rédaction

Paris – Conséquence de l’épisode de beau temps qui a touché la région parisienne et plus particulièrement la ville de Paris, la seule pelouse de la capitale a été déclarée inutilisable pour plusieurs mois par les services de la Ville de Paris. Reportage.

Paris – Conséquence de l’épisode de beau temps qui a touché la région parisienne et plus particulièrement la ville de Paris, la seule pelouse de la capitale a été déclarée inutilisable pour plusieurs mois par les services de la Ville de Paris. Reportage.

Plusieurs milliers d’euros de dégâts

Elle était la dernière pelouse verte de Paris. On y venait en famille, en amoureux ou seul, s’y allonger, s’y détendre, lire, se reposer, bronzer. Hélas, tout ceci pourrait ne devenir qu’un souvenir et rejoindre le folklore parisien passé. La célèbre pelouse parisienne n’aura pas survécu au premier jour de beau temps qui a touché la capitale hier. Piétinée, aplatie, les agents municipaux n’ont pu que constater l’étendue du désastre ce matin. «C’est terrible. Il faudra des mois et des milliers d’euros  pour la remettre en état» se lamentait le régisseur des Buttes Chaumont qui s’enorgueillissait d’abriter la dernière authentique pelouse parisienne.

«Les gens n’ont pas fait attention, on a l’impression que le sol a été labouré et retourné par endroits. On a même vu des gens qui emportaient chez eux des mottes de terre avec des bouts d’herbe en souvenir de la journée» explique un des agents municipaux. Selon la mairie de Paris, il faudra plus de deux à trois mois de travaux. «C’est la perte d’un important patrimoine parisien» a souligné le maire de Paris dans un communiqué ce matin. «Des générations de Parisiennes et de Parisiens sont venues sur cette pelouse.». Les deux candidates à la mairie de Paris, Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet ont fait le déplacement pour soutenir les agents municipaux, visiblement très émues.

Mais désormais place aux questions. Les services de la mairie de Paris sont sévèrement critiqués pour leur gestion de la crise. Le beau temps était prévu de longue date, mais pouvait-on empêcher les gens de venir sur la pelouse ? «On ne peut pas empêcher ce genre de mouvement de foule. On parle ici de plusieurs milliers de personnes. Mais à l’avenir, on pense privatiser la pelouse et ainsi limiter les dégats» explique-t-on aux Buttes Chaumont. Pour d’autres, c’est Météo-France qui n’a pas lancé l’alerte assez tôt. Mais même la mairie de Paris se refuse à accabler l’agence météorologique. «La veille, il pleuvait, il faisait froid, personne n’a cru au bulletin annonçant une journée de beau temps. Je pense qu’on a tous été pris de court» résume-t-on à la mairie de Paris.

La Rédaction

Photo : thibpez / Instagram

Publicité
Publicité