Un homme pense avoir réussi sa semaine en parvenant à ouvrir un pot de confiture vraiment résistant

31 Publié le 18/04/2013 par La Rédaction

« Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » disait Alfred de Musset. Et ce matin, l’ivresse de la victoire, Maxime Terrade la sent couler dans ses veines. Pour ce chargé de production de 26 ans, sa semaine vient de prendre une tout autre tournure avec ce modeste mais néanmoins convaincant succès. En effet, ce matin, ce dernier a réussi à défaire le couvercle d’un pot de confiture qui rechignait à céder sous la pression. Une jolie réussite qui insuffle à la semaine de Maxime une saveur toute particulière.

« Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » disait Alfred de Musset. Et ce matin, l’ivresse de la victoire, Maxime Terrade la sent couler dans ses veines. Pour ce chargé de production de 29 ans, sa semaine vient de prendre une tout autre tournure avec ce modeste mais néanmoins convaincant succès. En effet, ce matin, ce dernier a réussi à défaire le couvercle d’un pot de confiture qui rechignait à céder sous la pression. Une jolie réussite qui insuffle à la semaine de Maxime une saveur toute particulière.

Une leçon de persévérance

« J’ai cru que j’y arriverais jamais mais finalement l’effort paye toujours. » La joie et la satisfaction de Maxime sont totales quelques minutes après son exploit. Un combat qui était pourtant parti sur de mauvaises bases comme il le commente d’ailleurs : « Il était vraiment résistant. A mon avis, ça devait être un peu de confiture qui s’était solidifié dans l’interstice entre l’intérieur du couvercle et le bord supérieur du pot. »

Mais c’est en faisant fi de ces difficultés que Maxime persiste malgré tout et tente de trouver d’autres moyens pour ouvrir ce pot de confiture de cerise noire : « J’ai essayé pas mal de choses. Je l’ai passé sous l’eau chaude pour ramollir le sucre qui coinçait le couvercle. J’ai aussi utilisé des remèdes de Grand-Mère comme passer un citron là où ça coinçait ou encore siffler une note aiguë dans l’interstice récalcitrant. »

Mais ces quelques tentatives astucieuses tombent toutes à l’eau. Le jeune homme a alors une idée de génie qui permettra de remporter ce défi matinal : « Je me suis dit : « Et si en fait tu étais en train de tourner le couvercle dans le mauvais sens ? ». J’ai donc essayé de toutes mes forces de le tourner dans le sens inverse et là le truc s’est débloqué. »

Une victoire de la vie quotidienne qui a instantanément plongé Maxime dans un océan de satisfaction dans lequel il nage depuis : « Je crois que c’est probablement ce qui m’est arrivé de mieux cette semaine. J’ai l’impression de ne pas avoir perdu mon temps et de m’être surpassé. Je crois que je sors grandi de cette épreuve ». Suite à cet inespéré succès, Maxime Terrade a affirmé vouloir « lever le pied » pour le restant de la semaine afin d’éviter tout surmenage.

Des proches comblés

Pour le compagnon de Maxime, cette ouverture du pot de confiture devrait avoir un effet bénéfique sur l’esprit du principal intéressé : « Ça va lui faire du bien. Il a pas toujours une super estime de soi et je crois que ça devrait le re-booster dans sa confiance en lui. ». Pour Nathalie, la mère de Maxime, cette performance est à la fois encourageante et évidente : « Je savais qu’il pouvait le faire. Quand il m’a appelé pour m’annoncer la nouvelle, j’étais évidemment très contente pour lui mais pour être honnête je n’étais pas vraiment surprise. Pour moi, c’était largement à sa portée et je suis sûre qu’il pourra encore faire mieux la prochaine fois. »

La Rédaction

Illustration: iStock / Thomas_EyeDesign
Publicité
Publicité