Ils cherchent des erreurs dans les émissions sur les erreurs de films

26 Publié le 26/04/2013 par La Rédaction

Un jeune groupe de cinéphiles a déclaré la guerre aux émissions sur les erreurs de films qui fleurissent sur Internet en décidant de les prendre à leur propre jeu. Ainsi, ils s’amusent à chercher les moindres erreurs et inexactitudes dans les propos des animateurs mais aussi, et comme eux, des erreurs de scripts ou de montage. La guerre est déclarée.

Un jeune groupe de cinéphiles a déclaré la guerre aux émissions sur les erreurs de films qui fleurissent sur Internet en décidant de les prendre à leur propre jeu. Ainsi, ils s’amusent à chercher les moindres erreurs et inexactitudes dans les propos des animateurs mais aussi, et comme eux, des erreurs de scripts ou de montage. La guerre est déclarée.

Coups pour coups

Jonathan a 23 ans. Comme ses amis, Gilles, Sonia et Mehdi  ils sont cinéphiles. Ils aiment aller au cinéma, parler cinéma. Mais une chose les a rapprochés un peu plus depuis quelques mois : leur haine commune des émissions et sites internet qui recensent les erreurs de scripts de films, à l’instar de sites comme erreursdefilms.com ou l’émission sur Allociné Faux Raccord. « Ces gens là dénaturent l’essence même du cinéma. On en a assez de les voir prendre à la légère les films et de les ridiculiser » tonne Jonathan. Avec des amis, il a donc monté un contre-site sur lequel sont répertoriées toutes les erreurs de ces émissions. Montage, script, imprécision, rien ne leur échappe.

« Nous rendons coup pour coup » explique Sonia. « J’ai travaillé comme scripte sur plusieurs films. C’est un métier très ingrat et très dur. Par exemple ils ont pointé du doigt le film les Choristes pour anachronisme, affirmant qu’une voiture datant de plusieurs années après les événements du film apparaissait à l’écran. Une amie était scripte sur ce film, elle a été très blessée car c’était faux.» Mehdi signale aussi que plusieurs scriptes françaises vivent désormais dans la peur de voir leurs erreurs révélées au grand jour sur ces sites. « Ces gens ont-il seulement pensé aux conséquences ? Ils prennent cela tellement à la légère et mettent en danger des carrières cinématographiques ! ».

Et d’expliquer que toutes les catégories socioprofessionnelles des métiers du cinéma vivent dans une psychose permanente. « Vous êtes monteur, vous ratez un plan-raccord, 90% de chance que ça finisse sur ce site ». Désormais le site est mis à jour de manière quotidienne par le groupe, qui répertorie plusieurs dizaines d’erreurs chaque jour. « On note tout, erreur de phrasé, erreur de script, ou inexactitude. On ne laisse rien passer et de nombreux fans nous envoient chaque jour de nouvelles erreurs. ». Et Gilles de conclure « Désormais, la peur est dans l’autre camp ».

La Rédaction
Illustration: iStock /dpmike
Publicité
Publicité