Michel Denisot : « Je songe sérieusement à avoir de la personnalité pour la saison prochaine »

22 Publié le 26/04/2013 par La Rédaction

Ébullition dans le PAF. Alors que les rumeurs sur le traditionnel mercato d’été des animateurs se multiplient, la première annonce vient finalement de Canal +. Et cette annonce n’est pas la plus petite puisqu’elle concerne l’un des programmes phare de la chaîne, Le Grand Journal. Dans une interview exclusive accordée au Gorafi, le taulier du programme, à savoir Michel Denisot, a rendu publics les changements qui auront lieu la rentrée prochaine. Et parmi ces changements, une petite révolution, puisque l’animateur affirme vouloir changer de registre et faire preuve de personnalité avec les invités qu’il reçoit.

Ébullition dans le PAF. Alors que les rumeurs sur le traditionnel mercato d’été des animateurs se multiplient, la première annonce vient finalement de Canal +. Et cette annonce n’est pas la plus petite puisqu’elle concerne l’un des programmes phare de la chaîne, Le Grand Journal. Dans une interview exclusive accordée au Gorafi, le taulier du programme, à savoir Michel Denisot, a rendu publics les changements qui auront lieu la rentrée prochaine. Et parmi ces changements, une petite révolution, puisque l’animateur affirme vouloir changer de registre et faire preuve de personnalité avec les invités qu’il reçoit.

« Essayer d’élargir ma gamme d’émotions »

Cette prise de parole de Michel Denisot n’est sans doute pas sans lien avec les critiques contre son émission depuis la parution il y’a quelques jours du livre On/Off d’Olivier Pourriol (ex-chroniqueur du Grand Journal). Un livre qui dévoile les coulisses peu glamour de ce rendez-vous cathodique mais auquel le patron du Grand Journal a décidé de répondre : « Il y a beaucoup de contre-vérités dans ce bouquin. D’autres constats négatifs sont par contre plus justifiés mais je tiens à dire au téléspectateur que les changements qui se préparent pour la saison prochaine vont donner un tout autre visage à leur émission. »

Et ces changements risquent effectivement d’être de taille puisque c’est le coeur, le noyau dur du Grand Journal que Denisot a décidé de totalement remanier : « Contrairement aux années précédentes, on ne changera pas que des petits détails comme le timing de l’émission, le décor du plateau ou même un ou deux nouveaux chroniqueurs. Non, pour la saison prochaine je songe sérieusement à avoir de la personnalité à l’antenne. J’espère ainsi enclencher une petite révolution et montrer qu’on est toujours là en access prime-time où la concurrence est rude. »

Un virage à 180° pour celui que beaucoup jugent « fade », « plat » ou « consensuel comme une putain de tranche de jambon ! ». Et ce projet d’acquérir une personnalité d’ici septembre, Michel Denisot semble réellement y tenir : « Je vais essayer d’écouter vraiment ce que disent les invités de l’émission, tenter de donner l’impression que j’ai un point de vue, que je maîtrise un peu ce dont on parle en plateau. »

Mais ce qui tient surtout à cœur à l’homme qui assure depuis 2004 la présentation du programme, c’est de donner un peu plus de profondeur à sa prestation quotidienne : « J’aimerais bien aussi incarner un présentateur plus humain, plus vivant. » Et l’animateur de continuer : « Avec Renaud Le Van Kim qui produit avec moi le Grand Journal, on a donc décidé qu’il était nécessaire de faire preuve d’autres émotions que l’apathie qui règne sur mon visage émission après émission. »

Des séances de coaching

Dans cette démarche d’enrichissement des émotions, Denisot affirme prendre depuis 3 semaines des cours de comédie avec un coach théâtral : « C’est pas facile d’avoir l’air vivant. J’ai pas vraiment l’habitude de me mettre en colère ou simplement de me laisser pleinement gagner par la joie. Mais j’y travaille dur ! Pour y arriver j’essaie de reproduire en plateau le sentiment qui me parcourt quand par exemple je vois un super but dans un match de foot ou quand je regarde les courbes d’audience après une bonne émission. »

La Rédaction

Illustration: WikiCommons / Frantogian

Publicité
Publicité