Michel Denisot : « Je songe sérieusement à avoir de la personnalité pour la saison prochaine »

22 Publié le 26/04/2013 par La Rédaction

Ébullition dans le PAF. Alors que les rumeurs sur le traditionnel mercato d’été des animateurs se multiplient, la première annonce vient finalement de Canal +. Et cette annonce n’est pas la plus petite puisqu’elle concerne l’un des programmes phare de la chaîne, Le Grand Journal. Dans une interview exclusive accordée au Gorafi, le taulier du programme, à savoir Michel Denisot, a rendu publics les changements qui auront lieu la rentrée prochaine. Et parmi ces changements, une petite révolution, puisque l’animateur affirme vouloir changer de registre et faire preuve de personnalité avec les invités qu’il reçoit.

Ébullition dans le PAF. Alors que les rumeurs sur le traditionnel mercato d’été des animateurs se multiplient, la première annonce vient finalement de Canal +. Et cette annonce n’est pas la plus petite puisqu’elle concerne l’un des programmes phare de la chaîne, Le Grand Journal. Dans une interview exclusive accordée au Gorafi, le taulier du programme, à savoir Michel Denisot, a rendu publics les changements qui auront lieu la rentrée prochaine. Et parmi ces changements, une petite révolution, puisque l’animateur affirme vouloir changer de registre et faire preuve de personnalité avec les invités qu’il reçoit.

« Essayer d’élargir ma gamme d’émotions »

Cette prise de parole de Michel Denisot n’est sans doute pas sans lien avec les critiques contre son émission depuis la parution il y’a quelques jours du livre On/Off d’Olivier Pourriol (ex-chroniqueur du Grand Journal). Un livre qui dévoile les coulisses peu glamour de ce rendez-vous cathodique mais auquel le patron du Grand Journal a décidé de répondre : « Il y a beaucoup de contre-vérités dans ce bouquin. D’autres constats négatifs sont par contre plus justifiés mais je tiens à dire au téléspectateur que les changements qui se préparent pour la saison prochaine vont donner un tout autre visage à leur émission. »

Et ces changements risquent effectivement d’être de taille puisque c’est le coeur, le noyau dur du Grand Journal que Denisot a décidé de totalement remanier : « Contrairement aux années précédentes, on ne changera pas que des petits détails comme le timing de l’émission, le décor du plateau ou même un ou deux nouveaux chroniqueurs. Non, pour la saison prochaine je songe sérieusement à avoir de la personnalité à l’antenne. J’espère ainsi enclencher une petite révolution et montrer qu’on est toujours là en access prime-time où la concurrence est rude. »

Un virage à 180° pour celui que beaucoup jugent « fade », « plat » ou « consensuel comme une putain de tranche de jambon ! ». Et ce projet d’acquérir une personnalité d’ici septembre, Michel Denisot semble réellement y tenir : « Je vais essayer d’écouter vraiment ce que disent les invités de l’émission, tenter de donner l’impression que j’ai un point de vue, que je maîtrise un peu ce dont on parle en plateau. »

Mais ce qui tient surtout à cœur à l’homme qui assure depuis 2004 la présentation du programme, c’est de donner un peu plus de profondeur à sa prestation quotidienne : « J’aimerais bien aussi incarner un présentateur plus humain, plus vivant. » Et l’animateur de continuer : « Avec Renaud Le Van Kim qui produit avec moi le Grand Journal, on a donc décidé qu’il était nécessaire de faire preuve d’autres émotions que l’apathie qui règne sur mon visage émission après émission. »

Des séances de coaching

Dans cette démarche d’enrichissement des émotions, Denisot affirme prendre depuis 3 semaines des cours de comédie avec un coach théâtral : « C’est pas facile d’avoir l’air vivant. J’ai pas vraiment l’habitude de me mettre en colère ou simplement de me laisser pleinement gagner par la joie. Mais j’y travaille dur ! Pour y arriver j’essaie de reproduire en plateau le sentiment qui me parcourt quand par exemple je vois un super but dans un match de foot ou quand je regarde les courbes d’audience après une bonne émission. »

La Rédaction

Illustration: WikiCommons / Frantogian

Publicité
Publicité

22 avis éclairés

148

Renzo Rosso 09/06/2013

C’est en regardant le Grand Journal qu’on comprend pourquoi C’est à Vous cartonne! Alessandra Sublet est nulle (certes) mais tellement naturelle, ça change du Sphynx de Canal, accompagné de Mme Air Guitar (!!!).

138

Pupuss 24/05/2013

Christian voilamagloire: très nombreux à penser la même chose: comment faire pour que la direction de Canal+ arrête d’employer D.Burki et donne à Denisot de la personnalité?
A part les « Guignols », émission à éviter!Où sont Philippe Gildas et De Caunes?
On peut contacter directement toutes les radios et chaînes de T.V, SAUF Canal+
Tout cela est désolant!!!!!!!!!!

144

Petel Daniele 16/05/2013

Bcp d idées à proposer à mon pote Michel pour sa nouvelle formule Michel voici mon tel 0677063188 j ai vieilli mais gardé mon originalité ma vitesse de repartie et une grande connaissance de l âme humaine et surtout toute mon amitié pour toi qui était partagée u

123

Lagom 28/04/2013

Depuis le départ d’Ariane Massenet le niveau est plat… Et picétou. Même s’ils engagent Einstein, sans Ariane c’est foutu question intelligence.

130

PravdaTsar 27/04/2013

Messieurs et mesdames de Canal, essayez de rendre Charlotte Le Bon drôle et vous mériterez votre salaire !

109

Un ancien vigilant et inquiet 26/04/2013

Ce qui manque au Grand Journal, c’est un journaliste de la trempe de Monsieur Zitrone. Ces Messieurs « Michel Denigaud » ou encore « Jean-Michel Apathetitque » nous montre que la qualité de la télévision suit le même chemin que la jugeote des nouvelles générations : ELLE SOMBRE.
J’ai mal à mon pays.

Un ancien vigilant et inquiet

128

djakk 26/04/2013

Le Grand Journal ? Le plus long tunnel de pub au monde.

137

Darek Dysiast 26/04/2013

Ce qu’il faudrait, c’est une fusion grand journal – Tadeï – Telerama – Ardisson – Les Inrocks – Rolling Stone – Tracks … dans une grande émission : « Le Journal des Parisiens Cools ». Au cas malheureux où Denisot se ferait vraiment greffer une personnalité, Guillaume Durand le remplacerait.

    121

    Frédéric Begbeider 26/04/2013

    C’est hyper comme idée. Je phone tout d’suite la prod! On mettra Sébastien Tellier pour le générique!

134

nalaf 26/04/2013

Il parait que Michel Denisot prend des cours avec un coach de la nouvelle star academy. Il chantera ses questions et dansera au milieu des chroniqueurs et invité.

140

ZENIT 26/04/2013

Michel Denisot est un robot créé il y a deux décennies tout comme Florence Dauchez qui s’exprime en morse. C’est une spécialité canal dans le but d’augmenter les profits. Et J.M Apathie, croyez-vous qu’il soit réel? J’espère que non.

129

Christian Voila-Magloire 26/04/2013

Est-ce que Daphné Burki a fait l’acquisition d’un rire moins insupportable pour la saison prochaine et disposera-t-elle d’un cerveau sur le plateau ?

    130

    Napad 26/04/2013

    Il parait qu’elle apprend le langage des signes pour permettre à l’émission d’avoir plus d’audience, son rire ne gènera plus personne.

    122

    gonogo 26/04/2013

    La science fait des progrès chaque année, mais il y des limites. Pour Daphné Burki, il y a peu d’espoir pour qu’on puisse faire quelque chose pour elle de son vivant.

139

humhum 26/04/2013

pardon, mais il me semble que si Denisot veut « faire preuve d’autres émotions que l’apathie », il faudrait commencer par virer Jean-Michel.

Humoriste sans emploi cherche travail. pas sérieux s’abstenir.

139

Sarah Tjamè 26/04/2013

Je suis fière d’être la premièrè à féliciter Michel pour sa courageuse décision de vouloir essayer d’écouter ses invités. Mais un doute m’assaille puis me ronge : les invités devront-ils essayer de tenir des propos intéressants ? Et si c’est le cas, qui viendra encore ?

    134

    Un ancien vigilant et inquiet 26/04/2013

    Hélas vous avez mille fois raison. Les invités intéressants à la télévision se font bien rares. Heureusement qu’il reste quelques penseurs comme Monsieur Finkielkraut ou Madame Levy pour la plus jeune génération.

    Un ancien vigilant et inquiet

    138

    Lagom 28/04/2013

    Il y a la mère Denis, mais elle reste à Carteret-Barneville. Faudra un max de fric pour la décider, c’est une star, une vraie.

131

Crichto 26/04/2013

Pardon, mais il me semble que dans notre pays, la tranche de jambon est loin d’être aussi consensuelle que M.Denisot…

    138

    nalaf 26/04/2013

    Un jambon de Bayonne évidemment !

      119

      ZENIT 26/04/2013

      Mefiez-vous de ceux qui ont l’air de gens bons.

    146

    Lagom 28/04/2013

    Des preuves, des preuves, vous avez des preuves ?

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *