20 ans après, Steven Spielberg refuse de s’expliquer sur l’étrange maladie du Tricératops de Jurassic Park

79 Publié le 06/05/2013 par La Rédaction

Alors que les fans célèbrent les 20 ans du film culte Jurassic Park, nombreux sont ceux qui s’interrogent encore sur l’un des passages clés du film, une séquence montrant une Tricératops gravement malade. À ce jour, Steven Spielberg n’a toujours pas révélé de quoi pouvait souffrir le jeune animal. Une question qui empoissonne la vie de milliers de fans à travers le monde. Reportage.

Alors que les fans célèbrent les 20 ans du film culte Jurassic Park, nombreux sont ceux qui s’interrogent encore sur l’un des passages clés du film, une séquence montrant une Tricératops gravement malade. À ce jour, Steven Spielberg n’a toujours pas révélé de quoi pouvait souffrir le jeune animal. Une question qui empoisonne la vie de milliers de fans à travers le monde. Reportage.

Gaëlle a 27 ans. Comme beaucoup d’autres, elle est une fan inconditionnelle des films Jurassic Park. Pour elle, la sortie de la version 3D du film a été l’occasion de replonger en enfance. Si le film répond toujours à ses attentes, 20 ans après, une question demeure en suspens : il n’y a toujours aucune explication médicale à la maladie dont est victime la Tricératops* dans le film. « C’est une scène clé du film, très émouvante. Vous avez cette Tricé, allongée dans l’herbe, presque agonisante. Et nous ne savons toujours pas pourquoi » raconte-t-elle. « A chaque fois que je revois ce noble animal, je pense à sa souffrance. Je veux savoir la vérité, et je ne suis pas toute seule dans ce combat ».

Le soutien de Jeff Goldblum

En effet, depuis la sortie du film, c’est une question qui revient sans cesse chez les cinéphiles. De quoi a bien pu être victime la Tricératops. « Dans le film, on explique qu’elle semble avoir tous les symptômes liés à l’absorption d’une plante, mais le vétérinaire assure qu’elle n’en mange pas, c’est très troublant » explique Joachim, un autre fan du film que nous avons rencontré. « C’est dommage car aussitôt après, il n’est plus fait mention nulle part de ce tricé malade dans le reste du film. Nous ne savons pas si elle est encore sur l’île, si elle a été attaquée par des raptors, est-elle toujours vivante ? C’est très angoissant et nous vivons avec ces questions depuis plus de 20 ans » explique-t-il.

Dès lors, de nombreux fans en quête de réponses se sont tournés vers Hollywood. Mais ils ont trouvé porte close. « À chaque fois, on nous renvoyait vers une personne ou un service différent » se lamente Gaëlle. « Nous avons essayé d’accéder aux versions préliminaires du scénario pour avoir des pistes, mais là aussi rien du tout ». En désespoir de cause, des membres des équipes techniques ont été approchés, et même les acteurs du film. A quelques exceptions, aucun n’a été en mesure de s’expliquer. « Jeff Goldblum nous a aimablement répondu par mail. Il disait qu’il était navré, que lorsqu’ils ont tourné cette scène, on ne leur a rien dit de plus. Ils nous souhaite tout le courage pour percer la vérité, lui aussi dit être angoissé depuis… » explique Gaëlle, très émue.

Maintenant, les fans attendent de vraies réponses de la part de Steven Spielberg, l’homme qui tire les ficelles dans l’ombre. « Monsieur Spielberg doit savoir que je vis depuis 20 ans avec cette image de Tricé malade, que je pleure à chaque fois. Je veux savoir pourquoi, pourquoi il lui a fait du mal » tonne Gaëlle qui ne ferme pas la porte à de possibles mauvais traitements de l’équipe du film envers l’animal. « Un Tricé est un animal d’une force extrême, il y a forcément quelque chose qu’on nous cache, maltraitance, animal drogué… Nous voulons savoir la vérité, cessez de vous défiler monsieur Spielberg ».

*Les animaux du Parc Jurassic sont des femelles.

La Rédaction

Publicité
Publicité