Elle tente de passer toute une semaine sans penser à son avis d’imposition dans sa boîte aux lettres

22 Publié le 07/05/2013 par La Rédaction

Châteauroux – Une jeune femme s’apprête à passer une semaine des plus difficiles. Après avoir reçu son avis d’imposition samedi dernier, elle a préféré l’ignorer et pense faire de même pour la semaine. Reportage.

Châteauroux – Une jeune femme s’apprête à passer une semaine des plus difficiles. Après avoir reçu son avis d’imposition samedi dernier, elle a préféré l’ignorer et pense faire de même pour la semaine. Reportage.

Amandine a 27 ans. C’est une jeune fille dynamique. Comme beaucoup, elle a reçu son avis d’imposition. Mais dans l’immédiat, elle ne veut pas y penser et faire comme si de rien n’était. « J’ai juste vu l’enveloppe bleue qui dépassait de la boîte aux lettres. J’ai détourné le regard, j’ai continué le chemin » a expliqué la jeune fille lors d’une conférence de presse. « J’ai beaucoup de choses à faire cette semaine. C’est le retour du beau temps. Je veux en profiter avec mes amis. Et cette chose, cette chose est venue tout bouleverser » a-t-elle confié.

Elle a annoncé en outre qu’elle n’ouvrirait pas l’enveloppe pendant toute la semaine. « Tant qu’elle est dans cette boîte, elle n’existe pas, c’est très bien. À partir du moment où je vais l’ouvrir, elle  va exister. Je veux continuer toute la semaine ainsi » a-t-elle raconté. La jeune fille affirme qu’ainsi elle se sent plus légère, plus en paix. « J’essaie de ne pas trop y penser mais c’est dur. Parfois je revois l’image de l’enveloppe bleue, j’essaie de chasser cette image ». Combien de temps la jeune fille pourra-t-elle tenir ? Selon les spécialistes, si la situation venait à s’éterniser, la jeune fille pourrait faire face à de nouveaux problèmes.

En effet, il semblerait que d’autres courriers soient arrivés hier et aujourd’hui. Mais la jeune fille refuse toujours catégoriquement d’ouvrir sa boîte aux lettres. « Il y a peut-être des factures ou d’autres choses importantes, elle risque de se mettre dans une situation délicate » estime un analyste. « Il y a certainement un délai, ce genre d’attitude ne peut pas durer indéfiniment, il faut savoir être responsable et cesser de vivre de dans le déni » analyse pour sa part  Alain Minc qui craint un effet de contagion. Selon plusieurs sources, la situation qui serait loin d’être inédite, car plusieurs dizaines d’autres Français auraient agi de manière similaire depuis l’arrivée de leurs avis d’imposition. « C’est la preuve que la politique économique du gouvernement n’est pas la bonne, on va vers une paralysie à court et moyen terme  du pays tout entier » a averti le célèbre analyste.

Photo :  stefdem /FlickR

Publicité
Publicité