[Dans les archives du Gorafi] Paris : L’armée américaine découvre 34 millions de résistants dissimulés

49 Publié le 08/05/2013 par La Rédaction

Paris – Étonnante découverte d’une patrouille américaine hier à Paris. Alors qu’elle circulait dans le 11ème arrondissement suite à des renseignements, elle a découvert pas moins de 34 millions de résistants qui était cachés là depuis le début de la guerre en août 1939. Une découverte surprenante qui tombe le jour de la signature de la reddition des forces de l’Axe.

Cet article a été initialement publié dans l’édition du 9 mai 1945 du Gorafi.

Certains n’hésiteront pas à s’amuser de la concomitance de ces deux événements. Tandis que les dernières forces allemandes signaient leur capitulation à Reims, une patrouille américaine a fait une saisissante découverte à l’occasion d’un contrôle de routine dans le XIème arrondissement parisien, en Île de France. Les militaires américains ont ainsi mis la main sur un stock de plus de 34 millions de résistants, entreposés dans un appartement qu’on disait inoccupé. « Nous avons agi à partir d’un tuyau, nous ne savions pas exactement ce que nous allions trouver là bas, nous étions préparés à toutes les options » a expliqué le capitaine Michels qui accompagnait ses hommes.

Ceci devrait donc mettre fin à la polémique à répétition sur la présence ou non de résistants sur le sol français et notamment à Paris. Et pour certains, cela soulève désormais plus de questions que cela n’apporte de réponses. « On nous a beaucoup parlé de ces résistants, tout le monde semblait en connaître mais pourtant personne n’en voyait jusqu’à récemment. » raconte un journaliste de notre confrère Combat. « Charles de Gaulle ne cessait d’en parler quand il était à Londres, on le prenait pour un fou. Lors du Débarquement plusieurs soldats américains ont juré en avoir aperçu mais ces témoignages n’ont pas été pris au sérieux. Nous avons désormais la preuve que oui, il y a bien eu des résistants en France durant la guerre. Plein. ».

Pour les habitants de l’immeuble c’est la stupéfaction. « Nous n’avons rien constaté durant des années, tout semblait aller pour le mieux, en dehors de quelques voisins qui sont partis sans même prendre leurs affaires, ni laisser un mot d’absence » explique Roger Lajoie. « C’est pas très bon pour maintenir un bon voisinage » selon lui. Les résistants découverts à Paris sont-ils responsables des actes de résistance réalisés en région parisienne ces dernières années ? La police n’exclut aucune hypothèse.

Mais cette découverte pourrait ne pas être la seule du genre. En effet, plusieurs patrouilles militaires et de police annoncent avoir constaté dans d’autres villes la présence spontanée de centaines de milliers de résistants et ce depuis plusieurs jours. « Brutalement, il en apparaît tous les jours. Ils devaient bien être cachés quelque part. » commente pour sa part le maire de Lyon. Selon les scientifiques, le phénomène pourrait durer encore plusieurs années. « Il y a encore sans doute des milliers d’autres résistants à découvrir, ce phénomène de génération spontanée est fascinant et très dur à reproduire en laboratoire » commente-t-on à l’institut Pasteur qui souhaite étudier de près un ou plusieurs spécimens pour comprendre le processus de développement et d’incubation.

La Rédaction

Photo : The Imperial War Museum/Wikicommon

Publicité
Publicité