Arnaud Montebourg monte toujours la garde depuis une semaine dans les locaux de Dailymotion

7 Publié le 09/05/2013 par La Rédaction

Arnaud Montebourg ne désarme pas. Après s’être opposé au rachat de Dailymotion par le géant Yahoo!, le ministre du redressement productif monte maintenant la garde dans les locaux de Dailymotion depuis plus d’une semaine. Selon lui il s’agit d’éviter des manœuvres sournoises de rachat par d’autres groupes. Mais employés et dirigeants commencent à se lasser de cet hôte plutôt gênant. Reportage.

Arnaud Montebourg ne désarme pas. Après s’être opposé au rachat de Dailymotion par le géant Yahoo!, le ministre du redressement productif monte maintenant la garde dans les locaux de Dailymotion depuis plus d’une semaine. Selon lui il s’agit d’éviter des manœuvres sournoises de rachat par d’autres groupes. Mais employés et dirigeants commencent à se lasser de cet hôte plutôt gênant. Reportage.

Ce qui était au départ un geste de soutien gouvernemental semble en train de tourner à la mascarade. C’est en tout cas l’avis des employés et des dirigeants de la société Dailymotion. Suite à la tentative de rachat par l’américain Yahoo!, Arnaud Montebourg a décidé de prendre les devants en s’installant de manière préventive dans les locaux de la société et entend prévenir ainsi tout rachat sauvage « C’est très gentil à lui. Il est là du matin au soir, il surveille la nuit, il vérifie que tout se passe bien. Il nous apporte même le café. Mais il faut partir maintenant…» commente un employé anonyme.

Le ministre a pris ses quartiers voilà une semaine, après son refus de voir Dailymotion racheté par des américains. « Ils sont très malins. Ils ne laisseront pas faire ainsi. Je le sais par instinct. Il faut être très très vigilant » explique le ministre, dans sa tenue de camouflage. « On ne peut faire confiance à personne. Par exemple, un coursier peut très bien faire de l’espionnage industriel ». Mais peu à peu Arnaud Montebourg est devenu de plus en plus présent voire même oppressant « Il vérifie chaque fois les toilettes avant qu’on entre, il note les plaques d’immatriculation des voitures » raconte un technicien.

Un ministre du redressement productif investi de sa mission donc mais qui commence à embarrasser tout le monde plus qu’autre chose comme le précise Pierre, chef de service chez Dailymotion: « Il va trop loin des fois. Avant-hier on a été obligé de le maîtriser parce qu’il voulait utiliser des grenades à plâtre pour protéger l’entrée de l’immeuble. C’est un peu gênant. Et c’est pas notre métier en plus…»

Et la direction s’inquiète désormais pour son image de marque alors qu’elle recherche de nouveaux investisseurs. Mais Arnaud Montebourg ne désarme pas. « J’ai des vivres pour tenir plusieurs semaines. Je vois clair dans le jeu de certains mais je ne me laisserai pas faire aussi facilement, j’ai de l’entraînement » analyse calmement le ministre tandis qu’il se fait réchauffer un cassoulet dans un réchaud, au milieu d’un open space déserté à l’occasion du pont de l’Ascension.

La Rédaction

Publicité
Publicité