Les camarades de cimetière de Stéphane Hessel excédés par ses indignations nocturnes à répétition

24 Publié le 09/05/2013 par La Rédaction

Quand l’indignation engendre l’indignation. Depuis plusieurs jours, un vent de colère souffle dans les rangées d’épitaphes du cimetière du Montparnasse. En effet, depuis près de deux mois, ses occupants disent subir un tapage nocturne constant. Des nuisances sonores qui ne seraient provoquées ni plus ni moins que par l’un de ses tout derniers arrivants. A savoir Stéphane Hessel, décédé fin février. L’homme, connu pour son indignation et sa révolte permanente empêcherait donc ses collègues de profiter du calme apporté par leur mort. Colère.

Quand l’indignation engendre l’indignation. Depuis plusieurs jours, un vent de colère souffle dans les rangées d’épitaphes du cimetière du Montparnasse. En effet, depuis près de deux mois, ses occupants disent subir un tapage nocturne constant. Des nuisances sonores qui ne seraient provoquées ni plus ni moins que par l’un de ses tout derniers arrivants. A savoir Stéphane Hessel, décédé fin février. L’homme, connu pour son indignation et sa révolte permanente empêcherait donc ses collègues de profiter du calme apporté par leur mort. Colère.

Une violation du droit à reposer en paix

« Avec Stéphane on s’entend même plus parler. Qu’il pousse la gueulante le jour ça passe encore. Mais quand c’est chaque nuit en plus…là je dis non », nous confie sans concession Michel, 95 ans dont 70 passés en vie. Et les témoignages de ras-le-bol, à l’instar du sien, se multiplient dans ce carré mortuaire au pied de la tour Montparnasse.

En effet, depuis son arrivée avec les honneurs au cimetière du Montparnasse le 7 mars dernier, Stéphane Hessel aurait enchaîné les prises de position politiques mais aussi morales sur bon nombre de sujets, comme le raconte Armande, occupante du lieu depuis plus de 50 ans déjà : « Et la Palestine ceci ! Et la faim dans le monde cela ! Sans même parler de l’esclavage moderne ou la déforestation galopante de notre planète. Perso, j’en peux plus… Le cimetière c’est un peu notre seul lieu de calme et de silence dans le monde dans lequel on est et lui il vient et il casse cet oasis de tranquillité si difficile à préserver. »

Pour Jacques, décédé en 1983 et arrivé au dit cimetière dans la foulée, la situation est aussi scandaleuse qu’ironique : « D’habitude c’est généralement des gens vivants légèrement antisémites qui viennent semer le trouble dans le cimetière. Mais là, que ce soit justement quelqu’un qui a combattu ce type de personnes qui vienne foutre le bordel ici…J’vais vous dire, je trouve ça indigne ! »

La colère d’autres personnages illustres

Ce tapage nocturne provoqué par la fameuse indignation de Stéphane Hessel a donc provoqué un tollé parmi ses camarades de cimetière lambda mais aussi chez ses voisins les plus célèbres. En effet, une pétition circulerait même dans les allées du cimetière pour réclamer l’expulsion de l’ancien diplomate jugé trop bruyant. Une pétition d’ores et déjà signée par certains « guests » du lieu comme l’écrivain Joseph Kessel ou l’ancien acteur Jean Carmet.

Philippe Muray, célèbre essayiste amateur de pensée critique, fait également partie de ces illustres « colocataires » agacés par Stéphane Hessel. Cette indignation post-mortem de l’ancien résistant en devient, même pour lui, pratiquement insupportable : « Je suis pas contre un petit coup de gueule ou deux. Mais là c’est tout le temps. Le mec arrête jamais ! Il est en automatique depuis qu’il est arrivé ici. Je lui ai dit «Stéph, arrête c’est chiant. Tu gaves tout le monde avec tes indignations. Arrête de vouloir refaire le monde et laisse nous être morts en paix. » Mais il veut rien entendre. Il faut qu’il parte… »

La Rédaction

Illustration: WikiCommons / Wagner51

Publicité
Publicité

24 avis éclairés

143

boudu gland de profession 19/07/2014

Tout le monde le disait alors,

vous nous avez assez roulé, saoulé, hessel….

128

Jonath 23/07/2013

Julien Courbet saurait quoi faire!

117

Rock Leclerc 28/05/2013

En cas de problème de voisinage, rien de mieux que l’incinération.

135

Lau-Lau 16/05/2013

Ça sent l’ambiance de merde à la prochaine fête des voisins…

144

Cheshirecat 12/05/2013

Rappelons le mot fameux de Lao Tseu (ou de Jean-Pierre Chevènement? J’ai un doute): « Il y a un temps pour tout dans la vie. Un âge pour les pollutions nocturnes, un autre pour les indignations nocturnes ».

140

balivot 10/05/2013

Je suis indigné par la teneur de cet article.
Bravo quand même.

108

pedrito 10/05/2013

Je suis ulcéré par cet article. Il est indécent de déblatérer sur ces malheureux personnages manquant de savoir vivre. En outre vous choisissez vos cibles parmi les figures emblématiques de la Gauche, je n’ai pas encore lu de compte rendu sur feu le Président Sarkosy qui du fond de sa tombe menace de « revenir ».

138

Angus M 10/05/2013

Place aux jeunes, en quelque sorte…
Au plaisir

Angus M
(en vacances sur la plage de Sète)

115

Boubacar 10/05/2013

De ma séance de spiritisme d’hier soir, je transmets ce message : « Y a eu des bruits de travaux cette nuit, et je découvre aujourd’hui que M. Stéphane a maintenant la TSF ! Et en espagnol en plus ! Quand il ne râle pas à tout propos, il met le son au maximum ! Mais qui est ce M. Chavez qu’il édcoute ? » Jean, 1874-1949.

142

Christian Voila-Magloire 09/05/2013

Non content de faire une campagne contre le carré « sioniste » il militerait aussi contre la mort, contre laquelle il s’opposait de son vivant, ainsi que la guerre et la violence, ce qui était déjà des plus audacieux.

143

rose 09/05/2013

monsieur Stéphane Hessel, s’est parait-il retourné dans sa tombe, quand ses mémoires, lui rappelèrent les méfaits du vampire qui en Haiti, fit trembler la terre, il y a qqs années au point que le choléra menace la peste. .. si satan lucifer n’avait pas constament idée d’abattre jusqu’aux chappelle mortuaires, ce trés saint homme, ne serait pas obligé de pousser des geulante, jusqu’en face des usine où les sirènes pour l’ouverture des portes se sont éteintes. .. « mais à ceux qui ont beaucoup péché, il sera beaucoup pardonné » dit la bible.

141

JCM 09/05/2013

D’aucuns prétendent même que le nouveau résident serait à l’origine d’une campagne contre le fleurissement des tombes du carré israélite.

150

Ysabeau 09/05/2013

Au début, on est tout feu tout flamme et puis
ensuite on devient seulement feu. Ça finira par passer.

    151

    Angus M 10/05/2013

    Permettez que je vous plussoie !
    Au plaisir

140

Alexis 09/05/2013

ils ne peuvent plus se retourner dans sa tombe tranquillement. Je comprends bien que passer du coté des morts soit traumatisant… mais de là à se plaindre tout le temps c’est de l’exagération.

134

Papy fait de la Résidence 09/05/2013

Tout ce tapage et ces indignations sélectives sont là pour faire oublier que Hessel était l’un des 34 millions de résistants découverts par hasard par les Amerloques à la libération de Paris !

149

Jacques Duchamignon 09/05/2013

J’ai été le psychiatre de Stéphane Hessel pendant 48 ans. Au début, je pensais vraiment que Stéphane pouvait être sauvé. Que voulez-vous, j’étais jeune et un peu naif, et je rassurais ses parents comme je pouvais sur l’état de leur fils : « Stéphane est un peu perdu vous savez, mais de nombreux jeunes sont dans ce cas, c’est une période troublée de la vie où tout semble possible. Cette petite crise d’adolescence passera, avec le temps et le nombre suffisant de séances d’éléctrochocs. »
Mais des années passérent sans que l’état de santé du patient ne s’améliora. Je commençais a me morfondre, mais c’est alors que la Guerre survint, et avec elle un nouvel espoir fit jour en moi : « et bien après tout cela, je suis certain que Stéphane va guérir. Toutes ces atrocités vont sans doute réduire a néant ses belles espérances naives d’adolescent. »
Mais il n’en fût rien. Et quand j’en fît part a ses parents quelques années plus tard, ils étaient inconsolables : « Ses balivernes embarassent toute la famille! Comment peut on être égoiste a ce point? Ne se rend-il pas compte du discrédit qu’il jette sur son entourage? »
Aujourd’hui je rend mon tablier. Il est indéniable que Stéphane est incurable, son mal trop profond, ses vices trop enracinés. Sa mort était la derniere lueur d’espoir qu’il me restait encore, mais comme le montre cet article même la mort n’a pas guérit Stéphane Hessel. Ce patient restera, avec John Lennon, un de mes plus regrettable échec.

137

Puerta del Sol 09/05/2013

Franchement je trouve ça dure de se moquer d’un brave gars qui a quand même été lui même jusqu’au bout, sans baffouer ses valeurs! C’est pas comme si il n’y avait pas assez de choix de cons de droite pour se moquer. Je trouve que c’est faire le jeur de la droite de se moquer d’un vieux monsieur comme lui, surtout mort! C sur que c’est plus facile que quand il était vivant! Et puis lui au moins a proposé quelque chose

    132

    Papy fait de la Résidence 09/05/2013

    Vous appartenez au Syndicat de la Magistrature vous, non?

    144

    Jean Dupotager 09/05/2013

    Vous travaillez chez Canal+ monsieur?

    147

    Jean Duvoyage 10/05/2013

    Quoi qu’il ait fait durant sa vie, ce n’est pas une raison pour foutre le bordel toute la nuit ! Les voisins, ça se respecte, surtout quand ils sont morts.
    Vous devriez vous concentrer sur vos activités syndicales, Monsieur le Magistrat !

139

6boo 09/05/2013

J’ai entendu dire qu’il trouvait un soutien chez Gainsbourg mais celui-là a toujours aimé semer un peu le trouble.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *