Drame : 22 sportifs lynchent pendant 90 minutes un innocent ballon en caoutchouc

35 Publié le 10/05/2013 par La Rédaction
Soccer Ball 1519

C’est une scène d’une rare violence. Le passage à tabac a eu lieu dans un stade de Londres mercredi soir. Aux alentours de 20H45, une vingtaine de sportifs, répartis visiblement en deux groupes distincts, se sont mis à molester avec une violence extrême un ballon en caoutchouc. Motif : simplement être passé par là au mauvais moment. Un lynchage proche de l’insoutenable qui a de plus été suivi par des milliers de spectateurs présents dans le stade, transformant la rixe en un terrifiant spectacle. Récit.

C’est donc sur la pelouse de Stamford Bridge que l’horreur s’est exprimée. Ce jeune ballon au nom toujours inconnu a connu plus de 90 minutes d’une longue agonie. Près d’une heure et demie de coups à répétition sur toutes les parties de son corps. Un supplice à la limite de l’exécution collective qui s’est arrêté après 45 minutes pour reprendre de plus belle un quart d’heure plus tard. Larry était présent dans les gradins, il raconte : « C’est vrai que quand on y songe c’était d’une rare violence. Ils l’ont tous frappé du pied plusieurs fois, comme si les deux camps adverses s’étaient mis d’accord pour le faire souffrir au maximum ».

Car il semblerait bien que cette sphère en caoutchouc se soit par malchance retrouvée au beau milieu d’un règlement de compte entre deux bandes rivales : les Chelsea et le clan Tottenham. Deux bandes ennemies qui auraient finalement décidé de joindre leurs efforts pour infliger de sérieux dégâts à un seul ballon. Un acte d’une inqualifiable lâcheté mais pourtant utile selon Jacques Loriot, sociologue de la violence : « Pour une raison inconnue, les ballons ont cette étrange faculté de généralement unir deux groupes sociaux qui se détestent en leur offrant la possibilité de partager un moment de violence commune sur une victime, commune elle aussi. »

C’est donc visiblement à cause de sa nature même de ballon et parce qu’il traînait dans les parages ce soir là que ce dernier aurait subi un tel lynchage. Une gratuité du mal que confirme ce photographe qui officiait par hasard dans le stade mercredi soir : « Il ne faisait que passer. Il ne leur a même pas adressé un regard, pas une parole. Rien de provoquant de sa part. Ils l’ont agressé alors qu’il n’avait rien fait pour mériter ça. C’est ce qu’il y a de plus scandaleux dans cette affaire. »

Plainte pour coups et blessures ?

Dans l’immédiat, le ballon molesté, qui se trouve selon des sources contradictoires dans un état jugé « très grave », n’a, étrangement, toujours pas porté plainte contre ses agresseurs 48h après les faits. Certains parlent d’une peur des représailles. En effet, la vingtaine de sportifs impliqués pourrait en cas de poursuite judiciaire décider de retrouver le ballon et de le soumettre à une nouvelle séance de torture collective qu’ils ont coutume d’appeler entre eux un « match retour ».

La Rédaction

Illustration: Istock / ajphoto
Publicité

35 avis éclairés

107

Kali Fourchon 23/10/2013

…ben moi j’en bois quelques un tous les jours,des ballons

106

Mr Pipeau 19/07/2013

Ouais mais ils ont arrêté justement de le lyncher parce qu’il s’est dégonflé ce con là (le ballon).

106

Marianne_Marine2017_du71_hbf325bfg18, ou compte n°3261815 d'un millitant mariniste 28/06/2013

En plus, j’ai remarqué qu’ils ne chantent même pas la Marseillaise et qu’il y avait beaucoup de drapeaux étrangers…
VITE, MARIIIIIIIINE !

ps : tu as tout à fait raison, « Yassence, ou compte n°326711 d’un millitant mariniste » ! On trouve de plus en plus ez gens avec du bon sens de chez nous, on dirait !

96

sl25 13/06/2013

On ne nous dit pas tout! Selon certaines sources, d’autres ballons étaient retenus prisonniers par des jeunes tout autour de la pelouse. Il semblerait que d’autres lynchages étaient prévus dans le cas où la première victime parviendrait à s’échapper du terrain.

97

Ficanas 09/06/2013

La LDBM (Ligue de Défense des Balles Maltraitées) nous signale le cas douloureux des balles de tennis, qui sont frappées et balancées de part et d’autre du court, avec des « han! » de satisfaction des joueurs et les applaudissements discrets du public. De plus, leur calvaire est décompté !

104

LeGasQuiEcris-o_O 18/05/2013

Mais dites moi pas que C’est pas vrais ?! o_O

100

piemgo 12/05/2013

De nos jours, il n’y a plus de respect pour rien. J’ai connu une petite soeur de la victime tabassée moult fois avec une batte. Cétait affreux. Dès que des complices parvenaient à la rattrapper, rebelotte, un gros coup de batte. Insoutenable.

    109

    Yo954 17/05/2013

    J’ai entendu parler de cette affaire c’est vrai que c’est choquant en même temps depuis que j’ai vu une prendre des coup de queue sur une table de billard…

108

Youpladi - Youplada 11/05/2013

Je suis proprement (au savon) écœurée par la violence qui ressort de cet article !
Sommes-nous retombés à l’époque antique ?
La torture, (appelons un chat, un chat) d’un pauvre être innocent devant des spectateurs devient normale de nos jours, comme l’étaient les combats de gladiateurs ou autres jeux du cirque…
Et encore, dans ce cas, ils n’ont fait « que » lui donner des coups de pieds…
Imaginez s’il avait voulu faire quelques longueurs tranquillement à la piscine municipale : il aurait risqué de se faire frapper ET noyer par une bande de fous !

110

Émoncussaidupoulé 11/05/2013

Ça fait des décennies que les ballons utilisés dans différents sports sont maltraités dans l’indifférence la plus totale !

Enfin on en parle ! Merci le Gorafi !

94

Prout 11/05/2013

C’est triste, pauvre ballon, j’espère qu’il a pas eu trop mal.

Vous avez entendu parler de la self défense ? On pourrait l’inscrire, au cas où ça leur reprendrait de le rouer de coups de pieds (même pas la dignité d’utiliser leurs mains ! Pleutres sans vergogne !).

Big Bisous Bien Baveu Beau Ballon Brillant.
Kissou kissou.

124

Apimil 10/05/2013

Je tiens à préciser que bien évidement le ballon molesté était de race blanche. Mais personne n’ose le dire ça, c’est pas politiquement correct ! Toujours est il que comme de par hasard; les-dits « sportifs » venaient tous de pays d’étrangie… Moi je dis ça je dis rien, mais il y a des jours ou l’ont aimerait bien voir Marine se déplacer sur le terrain , boudiou.

    100

    Sophy 11/05/2013

    c’est du racisme ordinaire qui frappe tous les ballons de toute couleur, renseignez-vous !
    je propose que le mot « ballon » soit retiré de la constitution de la Vième république

101

confluence 10/05/2013

Et nous ne parlons pas de ce cas flagrant de non assistance à ballon en danger lorsque l’on sait que sur le terrain et sur les cotés, des témoins semblaient contempler cet acharnement, presque le gérer avec une autorité impressionnante… désignant par des coups de sifflets le bourreau suivant pour asséner arbitrairement (le mot est-il bien choisi?) un coup de pied spécial, sous le ragard de milliers de voyeurs retenant leur souflle. Quelle pitié!

106

Le Tigre 10/05/2013

Et dire qu’il y a quelques siècles c’était la tête d’un ennemi qui était utilisée pour que les soldats s’entraînent…

En revanche, j’ai la faiblesse de croire que l’article du Gorafi est incomplet. Pour avoir été témoin (sur un canal privé fort couteux) de la scène, au moins une dizaine de victimes était concernée. Lorsqu’une d’elle sortait du terrain, j’ai parfois vu quelques bourreaux en envoyer une autre.

    89

    portesky 12/05/2013

    Sachant que les personnes complices sur le bord du terrain, choisissant sadiquement la victime suivante, étaient des jeunes adolescents agés d’à peine une douzaine d’années… Signe, si l’en fallait, que le phénomène touche bon nombre de génération, prête à asservir des enfants dans leurs délires sadiques. Le phénomène n’est pas près de s’arrêter, certain bourreau, particulièrement vicieux, faisant tourner, virer leur victime à coup de crampons malicieux, sont érigés au rang de star et touchent des millions pour divertir leur public pervers…

99

Orior 10/05/2013

Il ne faut pas non plus oublier que ces violence senvers les ballons en caoutchouc, sont venues après des décénies de violence envers les ballons en cuir.
On peut d’ailleurs se demander si l’acharnement dont ontt été victimes les ballons en cuir, n’est pas la cause de la quasi-disparition de l’espèce….

107

LeVraiPatriot 10/05/2013

Les ballons n’ont rien à faire en France! Ils volent le pain des français. Qu’ils retournent dans leurs pays!

106

pedrito 10/05/2013

Croyez le mais il s’agit d’un sport soft. Donnez le même ballon à 30 fous furieux d’un quintal chacun et ils vous le rendent OVALE.

    99

    Sphèrophobie 11/06/2013

    En même temps, les ballons ovaux le méritent ! C’est complètement contre-nature un ballon qui n’est pas rond.
    Moi j’encourage le patriotisme des jeunes gens qui, dans un acte de courage immense, les prennent à bras pour aller les écraser à l’autre bout du terrain comme ils le méritent.

107

Orior 10/05/2013

Je pense qu’on peut également poursuivre les spectateurs présents comme complice, car d’après mes informations, ceux-ci n’ont pas cessé d’encourager les 22 agresseurs, avec un paroxysme sur la fin, comme un bouquet final.

    95

    duchmol 10/05/2013

    Je confirme.
    Les spectateurs dans le stade peuvent être inculpés pour non-assistance à personne en danger.

    Mais au rythme où va le monde, la justice, qui n’a déjà pas le temps de faire son travail correctement pour des affaires aussi importantes que les vols de pains au chocolat, aura bien du mal à aller au bout de l’enquête.

    Encore une fois, ce sont les agresseurs qui triomphent. Pauvre France…

      101

      Sophy 11/05/2013

      les vols de …. de chocolatines ? c’est ça ?

        100

        CP3 27/05/2013

        c’est quoi çà une chocolatine ? çà existe ?

96

Xavier 10/05/2013

Bin quoi? C’est juste du foot.
C’est vrai que c’est un sport complètement débile mais voilà c’est le jeu.

    97

    Jerry 11/05/2013

    Mais t’es vraiment un sans coeur toi, essaie de te metttre à la place du ballon !

106

lacivel 10/05/2013

La barbarie humaine est sans limite !

92

Genevois 10/05/2013

En tant que Vice-Président de l’ADBIM -association de défense des ballons injustement maltraités – nous nous sommes déjà constitué partie civile. Il y a déjà eu une procédure qui fait jurisprudence: Lionel Messi a été condamné à 220 heures de Travail d’intéret général ( recoudre des ballons dans une usine au Pakistan )

    113

    Sophy 11/05/2013

    pffff, il le fera pas il a plus l’âge…

97

Christian Voila-Magloire 10/05/2013

ce ballon en gros plan en illustration frappé à plusieurs reprises est le visage hideux de la ballonophobie qui sévit encore tellement dans notre pays.

103

Manoche 10/05/2013

Je confirme cet événement j’étais présent au stade hier soir. J’ai cru à un moment que cela allait s’arrêter quand un des membres du clan de Chelsea a pris le ballon et semblait le protégeait dans ses bras avant de lui porter un coup de pied immense……

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *