Il veut faire du cinéma sans être le fils de quelqu’un

48 Publié le 14/05/2013 par La Rédaction
Stéphane Grenier

Cannes – Le cinéma continue d’attirer encore beaucoup de ces jeunes qui rêvent de monter les marches du fameux palais des Festivals. Parmi eux, un jeune homme qui a provoqué un mini-scandale dans le petit monde du cinéma français en annonçant publiquement son intention de faire du cinéma sans être pour autant le fils de quelqu’un.

Cannes – Le cinéma continue d’attirer encore beaucoup de ces jeunes qui rêvent de monter les marches du fameux palais des Festivals. Parmi eux, un jeune homme qui a provoqué un mini-scandale dans le petit monde du cinéma français en annonçant publiquement son intention de faire du cinéma sans être pour autant le fils de quelqu’un.

À 21 ans, Stéphane Grenier n’a qu’un rêve : faire du cinéma, entrer dans la grande famille du Cinéma Français. Et ce jeune homme, particulièrement décidé, veut montrer qu’il peut percer dans le milieu sans être le fils de quelqu’un. Un pari qu’il va relever en réunissant une équipe composée uniquement de techniciens et d’acteurs qui ne seront pas non plus fils et filles de personnalités déjà installées dans le milieu. « On veut montrer que c’est possible, on veut bousculer les préjugés » a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse, expliquant avoir été très strict lors du recrutement.

« Je sais que cela peut paraître assez incroyable, moi même je me demande  parfois si je ne vise pas trop haut » a-t-il concédé aux journalistes. Accusé de remettre en question les fondements du cinéma français, il a refusé de céder à la polémique tout en affirmant qu’il y avait des aménagements à faire. « Je ne veux pas critiquer ces « fils de », j’en connais de très fréquentables. D’ailleurs, nous sommes prêts à faire des concessions et à en prendre un ou deux dans notre équipe pour leur donner un coup de main ».

Pour prouver sa bonne foi, il avait par ailleurs invité son père et sa mère, artisans bouchers-charcutiers à Mézos (40) pour prouver qu’ils n’étaient en rien liés au monde du cinéma français. Une initiative qui s’est retournée contre lui. En effet, une rapide enquête journalistique a prouvé que son père avait bénéficié grandement des relations de son grand-père, lui aussi boucher à Mézos, en lui trouvant une place d’apprenti en lieu et place d’autres apprentis. Des soupçons de favoritisme très connus dans la commune mais qui n’entachent pas l’ambition du jeune homme.

Dans l’immédiat, Stéphane Grenier explique avoir un peu de mal à trouver des financements mais ne désespère pas. « Ce qui est nouveau fait peur. D’ailleurs, notre projet est aussi très novateur. Cela ne sera pas une comédie romantique et il n’y aura pas non plus Manu Payet en second rôle comique. ». Les investisseurs seront-ils au rendez-vous ?

La Rédaction

Illustration: Istock / hidesy

Publicité

48 avis éclairés

136

159738339568 personnes ont eu la flemme de lire ce nombre. 03/02/2014

Un comédien qui n’ai pas fils de a autant de chance de réussir dans le cinéma que Nabilla d’avoir le prix Nobel de Physique et la Médaille Fields la même année.
Mais bon l’espoir fais vivre comme on dit 🙂

120

hakdoublepeine 13/09/2013

Les grandes stars du cinema ne sont pas des fils de .. Magimel, dujardin, debouzze, sy, danny boon, poolvorde, et j’en passe .. mieux vaut affuter son art que de se plaindre bêtement ..

    127

    Sandra 14/09/2013

    Par contre, eux le sont, des fil(le)s de … Léa Seydoux, Emma de Caunes, Marilou Berry, Vincent Cassel, Cécile Cassel, Amalric, Eva Green, Laura Smet, Louis Garrel, Clovis Cornillac, Charlotte Gainsbourg, Lou Doillon, Sagamore Stévenin, Robinson Stévenin, Salomé Stévenin, Aurélie Vaneck, Isabelle Rosselini, Marin Hands,
    sans compter Arthur Jugnot, Mathieu Demy, Chiara Mastroianni, Guillaume (paix à son âme) et Julie Depardieu, Romane Borhinger, Mélanie Doutey et je m’arrête là car la liste est encore très longue!
    Tous n’ont certes pas une renommée mondiale mais ils tournent régulièrement et vivent de ce travail…donc arrêter de dire des conneries en disant que les grandes stars ne sont pas des fils et dilles de! Il y’en a, comme ceux que vous avez cité, et heureusement. Mais c’est une réalité de dire que le marché actuel comportent beaucoup plus de fils et fille de, de pistonnés et cie.
    Et je parle en connaissance de cause.

109

Jean-Fabien 18/08/2013

Vouloir faire du cinéma sans être « fils de », c’est un peu comme vouloir être journaliste en étant cultivé… y’a comme un bug.

114

nalaf 15/05/2013

Je propose le rétablissement des 3 états : noblesse, tiers état et fonctionnaires (parce que le clergé, osef), ou alors l’instauration de castes. Au choix. Mais dans ce cas là, je pose une option sur brahmane.

116

Quelqu'un 15/05/2013

Je tiens à préciser, ici, que je suis célibataire et que je ne me connais pas de fils.

Quelqu’un

    118

    pedrito 16/05/2013

    Seriez celui qui susurre à l’oreille de Carla Bruni?

117

Christian Voila-Magloire 15/05/2013

Je suis révolté par l’ambition sans limites de cet homme. Il devrait pourtant savoir que le talent se transmet génétiquement, et ne se travaille pas. Il est tout à fait normal que les fils et filles de reprennent l’affaire de leurs parents ainsi que le ferait un fils de charcutier, ce que faisait très justement remarquer Arthur Jugnot un soir chez Denisot avec Salomé Lelouch et qui est dotée d’un talent supplémentaire à celui de son père, en effet sa voix donne irrésistiblement envie de la gifler.

117

Michel 15/05/2013

Moi c’est l’inverse, ma mère a joué au théâtre et je suis libraire. Elle a réussi dans le monde de la scène sans être une « mère de », ce qui est rare.

Ça fait 2 ans que je suis l’actualité de Stéphane, je suis sûr que c’est le Léonardo Dicaprio français de demain !

101

Arthur Bricole 15/05/2013

Mézos, quelle jolie commune ! Je ne savais pas qu’il y résidait des bouchers. Mais j’ai bien peur que notre pauvre Grenier doive quitter ce petit nid s’il réussit dans la grande bobine.

Pourquoi renoncer à laver des couteaux et trancher des jambons si l’on peut le faire sous une jolie canopée de pins ?

Fougèrement vôtre,
Arthur Bricole

123

Dosto 15/05/2013

Personnellement, ayant un père à la retraite, je songe à faire carrière dans ce milieu. Je déconseille néanmoins aux jeunes de suivre cette voie s’ils n’ont pas eux même de bonnes relations dans les maisons du troisième âge.

125

KOH 14/05/2013

A force de ne pas être le fils de quelqu’un, il pourrait bien finir par n’être le père de personne…
Et ce serait la fin de tout ce cinéma…

102

hastachepakoi 14/05/2013

C’est en faisant n’importe quoi, qu’on devient n’importe qui, c’est bien connu ! Merci Rémi !

109

tatayoyo 14/05/2013

Stéphane est un renégat. C’est mon neveu et dans la famille nous sommes tous bouchers-charcutiers !! Il a trahi les siens en voulant devenir acteur !!!

112

confluence 14/05/2013

Je dénonce ouvertement une escroquerie potentielle!
Ce Mr Grenier n’aurait-il pas un rapport avec un certain « Lejoueurdu » de grande célébrité audiovisuelle sur Youtube, au fort accent du sud?…

124

lolo dahiatsu 14/05/2013

Môôôsieur stéphane, vos parents a défaut d’être riches ou artistes sont sûrement bien gentils, cela dit même avec la meilleure volonté du monde ils n’ont pu vous transmettre un patrimoine génétique de star puisqu’ils ne l’on pas eux mêmes !

126

jotun 14/05/2013

quel est le but de cet article si ce n’est propager encore l’idée qu’on devrait se sentir coupable d’avoir des parents qui ont réussi !? L’idée d’inviter ces parents pour prouver qu’ils ne sont pas liés au milieu est patéthique. Décidément ces « journalistes » me font vomir… Pauvre France…

    116

    Paule 14/05/2013

    je pense que tu ne sais pas que tu te trompes en trois points.
    le premier est évident, Stephane Grenier a invité ses parents pour qu’ils s’occupent du buffet, et il a lancé dans un rire joyeux « vous voyez, je ne suis pas du milieu » mais forcement ces mauvais journaliste en ont fais qu’à leur sauce – j’étais là-
    Cet article ne cherche en rien à culpabiliser les fils de, ça ferait chier qu’ils volent nos job de merdes, qu’ils fassent du cinéma de la chanson ou de la poterie ou qu’ils dirigent une petite entreprise du caca 40.
    enfin, avoir un papa dans le cinema ne veut pas dire qu’on « mérite » ça place, pourtant on en gagne toujours une.

      121

      jotun 15/05/2013

      qui vous autorise à me tutoyer !? Peut-être avez vous de meilleurs sources si vous connaissez ce monsieur, mais je remarquai seulement que je ne vois pas l’intéret qu’un web-journal publie un tel article si ce n’est pour véhiculer un point de vue IDEOLOGIQUE !!

        121

        Paule 15/05/2013

        ahaaaaBa mille excuses ! je me le suis permise parce que je n’ai pas vu de majuscule à jotun, si « vous »n’estimez pas être une personne avec un nom propre je ne vais pas me forcer à être trop polie.

        sinon merci de m’apprendre que pondre une blague sur un constat c’est de la propagande… je vois le Gorafi sous un autre jour maintenant et je ne me laisserai pas manipuler si facilement.

          137

          jotun 15/05/2013

          je ne cherche pas a vous « apprendre » quoique ce soit. Je constate simplment, citoyennement. Et je pense que cet article n’a, malheureusement, rien d’une blague dans la tête de certains journalistes aux idee courtes…

139

Alex 14/05/2013

Les commentaires sont tellement droles! Hey les mecs le Gorafi aussi génial qu’il soit pour ses articles hilarants , est un site d’articles bidons c’est du fake mais j’ai envie de vous dire continuez à croire la véracité de ces articles vos commentaires me font bien rire, en tout cet article est une belle utopie du cinéma français! Puis les parents bouchers, le détail « beauf » qui tue, bravo 🙂

    121

    Nono l'escargot 14/05/2013

    « C’est du fake, c’est du fake ! » Une minorité de malheureux rabats-joie sur chaque article prétendent nous exposer leur avis éclairé, en subodorant que notre site adoré serait susceptible de perpétuellement nous leurrer.
    La théorie du complot, toussa toussa, c’en est assez pour moi.
    Peut-être est-il un marseillais cherchant du réconfort dans le malheur des autres.
    Malgré tout, les autres commentaires me laissent chaudement espérer que la France ne court pas à sa perte.

      131

      Jean Wallace Hauss 14/05/2013

      A quand un article sur les lecteurs qui croient avoir compris mais qui sont piégés par des gens qui ont vraiment compris tout en faisant semblant de n’avoir rien compris et vice versa…? Ces apôtres de la confusion dans la clarté méritent une tribune.

        109

        Nono l'escargot 14/05/2013

        Je me le demande mon cher ! Cette obscure clarté qui tombe des étoiles..

        119

        nalaf 15/05/2013

        ça fait longtemps qu’on promeut les 3e et 4e degré !

    117

    r0d 15/05/2013

    Cher Alex, ne vous laissez pas abuser par la presse dominante. Nous savons tous pour qui elle roule: les franc-maçons et les templiers. Hé oui, les templiers! Et c’est pas le type d’info que vous trouverez dans la presse grand public. Heureusement que le gorafi est là pour porter au grand jour ce genre de vérité.
    N’oubliez jamais, mon cher, que tout le monde ment. Le poli ment, le triste ment et l’idiot te ment. Ment énormément.
    Sauf le gorafi. Seulement bien sûr, ce n’est pas facile à accepter lorsque, comme vous, on a été reprogrammé par les franc maçons et l’opus dei.
    Comment aurions-nous su, sans le gorafi, pour la boulangère de Toulouse? Ou pour les prix Nobel qui copient wikipedia? Vous noterez que ces faits n’ont jamais été infirmés! Hahahaaaa, vous voilà bien embarrassé!
    Je vous laisse donc méditer à tout ceci, mais prenez garde, ils sont déjà parmi nous.

96

Béber 14/05/2013

NON à la fin de l’exception culturelle francaise! Si maintenant les grandes Familles du cinéma doivent abandonner leur privilèges dûrement acquis, je ne sais pas où va le monde.
Qu’il reste boucher et les steaks seront bien gardés. Que de prétention à vouloir remplacer notre élite artistique avec de tels parents!

A suivre, mais faisons attention à ne pas ouvrir la brèche sinon les fils de tous les minables artisans de province finiront par s’y engoufrer.

120

ZENIT 14/05/2013

On peut être le fils de personne. Bien sûr que oui, demandez à Paul.

132

Chépatro 14/05/2013

Tout ceci encore une fois dans le but évident de faire le buzz. En effet, peut on m’expliquer l’intérêt qu’il y aurait à faire un film sans Manu Payet et qui ne soit pas une comédie romantique ? La ficelle est un peu grosse !

    114

    Manu Payet 14/05/2013

    Qui a une grosse ficelle s’il te plaît ?
    Manu Payet, humoriste

124

patonio 14/05/2013

Je pense qu’il y a une erreur, il n’y a pas de boucher à Mezos, par contre il y en a un a Biscarosse

    122

    faaake 16/05/2013

    Je suis de biscarrosse, je confirme qu’il y a un boucher mais il n’a pas de fils dénommé Stephane ! ON NOUS PRENDS POUR DES JAMBONS!

103

Orior 14/05/2013

Quel inconscient !
De plus cet homme abore ostensiblement un insigne religieux.

Je sens déjà la double polémique poindre : comment peut il prétendre à une place dans le cinéma sans références ? Et comment peut il oser remettre en cause le sacro-saint principe de laïcité, ciment de notre société moderne ?

Je propose même de faire une pétition contre l’avenir de cet homme dans le cinéma, dont il semblerait, quela famille ne soit pas exempte de la pratique du népotisme !

126

Nicolas 14/05/2013

Cet article est mensonger, je suis révolté. On est tous le fils biologique de quelqu’un. Je trouve que le Gorafi devrait vérifier ses sources scientifiques à deux fois.

    142

    vchalmel 14/05/2013

    « On est tous le fils biologique de quelqu’un » Vous n’avez pas beaucoup suivi l’actualité ces temps-ci vous non ?
    Mme Taubira nous explique le contraire depuis des mois, attention à ne pas réitérer ce genre de propos ou bien il va vous arriver des bricoles !

    120

    Joachim Garraud 14/05/2013

    Argh je suis trop jaloux de ton icône U_U’
    Mais comment on fait pour ajouter une icône ? J’ai trouvé nulle part sur le site…

    Voilà désolé pour ce post hors-sujet.

    euh sinon je suis d’accord avec Nicolas, d’autant qu’il est clairement mention du père et de la mère dans l’article. C’est un peu contradictoire.

      122

      djakk 14/05/2013

      Yo,
      c’est le site gravatar qui ajoute automatiquement les icônes !

    119

    Un nain posteur 14/05/2013

    Cher Nicolas, vous avez tort. On peut très bien être le fils de quelque chose et non de quelqu’un, si l’on est un robot par exemple. Merci de ne pas dénigrer les cyborgs qui ne sont les fils de personne.

      110

      Francis Crick 14/05/2013

      et les clones alors? on oublie trop souvent les clones?!

      120

      Nicolas 15/05/2013

      Je vous prie de bien vouloir excuser cette erreur inqualifiable, j’ai également oublié le cas particulier des elfes unijambistes ayant eu recours à la PMA.

    113

    Paule DeQuelqu'un 14/05/2013

    ce n’est pas mon fils.

      121

      Vador d'Arc 08/05/2014

      Non, mais moi je suis ton père.

      File ranger ta chambre.

      Vador d’Arc
      « Le côté obscure pour les nuls » chez PLONPLON

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *