Société générale : Les stagiaires désormais autorisés à siéger au conseil d’administration de la banque

37 Publié le 16/05/2013 par La Rédaction

Paris – Le bureau exécutif de la Société Générale a annoncé ce matin que les stagiaires employés étaient désormais autorisés à siéger au sein du conseil d’administration. Une décision qui laisse entrevoir la fin des abus et une vraie reconnaissance du statut de stagiaire dans les entreprises. Reportage.

Paris – Le bureau exécutif de la Société générale a annoncé ce matin que les stagiaires employés étaient désormais autorisés à siéger au sein du conseil d’administration. Une décision qui laisse entrevoir la fin des abus et une vraie reconnaissance du statut de stagiaire dans les entreprises. Reportage.

Les stagiaires représentaient plus de 26% des effectifs en 2011 et aujourd’hui ils vont enfin avoir une véritable représentativité dans l’entreprise« Nous voulons clairement leur donner la place  qu’il leur manque. Sans eux nous ne serions rien. Ils ne nous coûtent pas cher, nous les rentabilisons au possible, il est temps de faire un petit geste » a expliqué Frédéric Oudéa, le Président-directeur-général lors d’un point presse. « Nous allons examiner les moyens légaux pour mettre en place la chose et dès le prochain exercice social, les stagiaires seront autorisés à siéger au conseil d’administration ».

En signe d’ouverture, Julien Bredet, stagiaire pour trois mois, a pris ses fonctions dans le comité exécutif, tout en assurant qu’il essaierait de représenter le mieux possible ses semblables sans trahir les objectifs fixés. « C’est la première entreprise qui enfin nous reconnaît en tant que tel. J’ai une pensée pour certains stagiaires qui sont en stage depuis des années. Ce n’est qu’un début » a-t-il déclaré aux journalistes avant de prendre plusieurs décisions de placements hasardeux, faisant perdre plusieurs millions à la banque.

De leur côté certains stagiaires ont accueilli la nouvelle avec scepticisme. Beaucoup estiment qu’au regard de la charge de travail, ils n’auront tout simplement pas le temps de gérer leur travail au sein de l’entreprise tout en représentant la société dans les assemblées et comités. Une situation que la Société Générale aurait rapidement résolue en décidant d’engager plusieurs stagiaires qui seront chargés d’aider les stagiaires dans leur lourde tâche.

La Rédaction

Publicité
Publicité