Il ne forwarde pas un spam à tous ses contacts et meurt dans d’atroces souffrances

63 Publié le 20/05/2013 par La Rédaction

Dallas – Terrible fait divers au Texas où un jeune homme est mort tragiquement après avoir systématiquement refusé de propager une « chain mail » à tous ses contacts par mail et Facebook, et ce malgré les avertissements clairs et répétés dans ces mêmes messages. Reportage.

Dallas – Terrible fait divers au Texas où un jeune homme est mort tragiquement après avoir systématiquement refusé de propager une « chain mail » à tous ses contacts par mail et Facebook, et ce malgré les avertissements clairs et répétés dans ces mêmes messages. Reportage.

Une vie brisée

Jackson Collins avait 21 ans. Il était le fer de lance de son club de football américain de Sandford, une petite ville près de Dallas, au Texas. Une vie brisée, une famille dans la tourmente suite à un geste malheureux et qui aurait pu être évité. En effet, le jeune homme a refusé de forwarder massivement un chain-mail à tous ses contacts mail. Le mail en question le mettait pourtant explicitement en garde que s’il ne forwardait pas immédiatement, il s’exposait à plusieurs conséquences très graves pour sa santé, et son travail. « Dès le début, il n’y a pas cru. Qui peut y croire ? On en reçoit tous les jours par mail. » se lamente un de ses amis. « J’étais à côté de lui quand c’est arrivé. Il a lu le mail, il a haussé les épaules et l’a placé dans la corbeille » raconte sa petite amie, inconsolable.

Dès lors, quelques secondes plus tard, les premiers symptômes apparaissent. « Cela a commencé comme une toux banale. Mais il s’est mis à cracher du sang, beaucoup de sang » témoigne sa maman, encore sous le choc. En quelques heures son état va se dégrader. Le jeune homme perd ses cheveux, des plaques apparaissent sur son corps. Son entourage s’inquiète. « Les médecins ne comprenaient pas. Il avait des différents symptômes de plusieurs maladies, en même temps. C’était du jamais vu ».

Alors qu’il est hospitalisé, sa copine se souvient de ce mail et en parle aux médecins. Ils comprennent immédiatement. « Il était encore temps d’agir. En envoyant ce mail dans la foulée, on pouvait encore le sauver » explique le Dr Penford. Mais Jackson Collins refuse, s’entête. Pour lui, il n’y a aucun lien entre ce mail et la détérioration spectaculaire liée à sa maladie. « C’est juste du spam de merde » lance-t-il, amaigri de plus de 15 kilos, vomissant du sang, et presque aveugle alors qu’il vient d’apprendre aussi son licenciement. Malgré les supplications de sa famille d’expédier le mail toujours stocké dans la corbeille de sa messagerie, le jeune homme tombe dans le coma puis décède. Une issue fatale, qui aurait pu être évitée, selon les médecins qui rejettent toute responsabilité.

Des médecins qui désormais avertissent sur la circulation des chain-mails. « Certaines sont clairement des spams, d’autres sont plus dangereuses. Dans le doute, ne prenez pas de risques et forwardez l’intégralité de ces mails. Si vous ressentez des symptômes anormaux, prenez contact avec votre médecin et vérifiez votre dossier Spam, ne jouez pas avec votre vie ou celle de votre famille » ont-ils expliqué lors d’une conférence de presse.

La Rédaction

 Photo : iStock / PashaIgnatov
Publicité
Publicité